Moyen Orient

Sivas

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

Unsplash - Timur Garifov

Sivas se trouve en plein cœur de l’Anatolie, à 450 km à l’est d’Ankara et à 270 km de la Cappadoce. La ville de Sivas est la préfecture de la province du même nom, qui représente la deuxième région la plus grande du pays. Elle est restée pendant longtemps une étape importante de la Route de la Soie, où le commerce battait son plein. Aujourd’hui, elle garde encore son rôle de centre névralgique, mais plutôt pour les voyageurs. Ils y effectuent effectivement un arrêt avant de continuer leur circuit dans les différentes zones touristiques de la Turquie. Visiter Sivas, c’est s’immerger dans la culture authentique de la Turquie. Les habitants y font toujours vivre leurs traditions et l’artisanat qui a participé à la réputation de Sivas. Dans ce guide, découvrez les grands moments de son histoire, ainsi que les sites incontournables à explorer dans la ville et dans la province !

L’histoire de Sivas

Le territoire de Sivas fut foulé par les Hittites près de deux millénaires av. J.-C. Au cours de son histoire, il passe aux mains des plus grands : les Perses, Alexandre le Grand, les Byzantins… Sous l’Empire byzantin, la ville de Sivas est nommée Sébaste. Un événement célèbre s’y serait alors déroulé, l’épisode des « Quarante Martyrs » : des soldats punis pour ne pas vouloir renier leur foi chrétienne. À cette époque, Sébaste est également le centre du royaume d’Arménie, contrôlé par les Byzantins.

Au XIe siècle, les Turcs Seldjoukides s’attaquent à la ville à plusieurs reprises, et les Byzantins cèdent leur avantage sur la région à la fin du siècle. De la période seldjoukide, dont elle fut la capitale, Sébaste en a hérité de superbes monuments. Au XIIe siècle, les Ottomans s’emparent du territoire. Après un bref passage des turco-mongols, Sébaste devient le centre administratif de la province de Roum et se renomme Sivas.

De 1915 à 1916, la cité est fortement touchée par le génocide arménien et perd bon nombre de ses habitants. Sivas est également le théâtre des débuts de la guerre d’indépendance turque, puisqu’en 1919, Atatürk et plusieurs autres conseillers tiennent le Congrès de Sivas.

Pour aller plus loin, découvrez toute l’histoire de la Turquie dans notre article sur la population turque.

Que visiter à Sivas ?

L’une des explorations les plus incontournables de Sivas est la madrasa de Buruciye. Cette école de physique, chimie et astronomie fut fondée en 1271 par les Seldjoukides. Elle est considérée, encore aujourd’hui, comme l’un des exemples les plus remarquables de l’architecture de cette époque.

Durant cette période, Sivas hérite aussi de la madrasa de Şifaiye et Darüşşifa. C’était l’hôpital le plus grand d’Anatolie pendant le règne seldjoukide, et un lieu où des cours de médecine étaient donnés. Vous entrez dans la cour de ce superbe édifice par la porte de la couronne, qui cache des dessins de la lune et du soleil. Observez également les très belles mosaïques colorées toujours visibles !

En sortant de la madrasa, ne manquez pas le portail aux deux minarets, seul vestige de la madrasa de Cifte, considérée comme l’une des plus importantes d’Anatolie. Les Seldjoukides, friands de culture et d’éducation, construisent ce centre d’enseignement religieux en 1271. Il est en partie détruit sous les Ottomans. Pour autant, les ruines de ce monument sont devenues le symbole de Sivas et leur contemplation vous fascinera sans aucun doute !

Inspira-t-elle la madrasa de Gök ? On ne saurait vraiment dire. Toutes deux sont édifiées à la même période. Vous devriez tomber sous le charme de celle de Gök, avec son imposante façade en marbre, ses deux minarets, ses motifs de végétaux sculptés et ses couleurs vives. Devant ses mosaïques remarquablement conservées, vous comprenez pourquoi on la surnomme la « madrasa bleue ». Elle réunit ce que les Seldjoukides avaient de plus beau à offrir en termes d’architecture et d’art décoratif !

Sivas propose d’autres visites culturelles passionnantes. Changement d’époque au musée du Congrès. Il retrace l’épisode du Congrès de Sivas, qui se tint en ces lieux en 1919, et qui marqua un événement important de la guerre d’indépendance turque. Sivas fut effectivement le premier quartier général d’Atatürk, qui contrôla le conflit depuis cette ville pendant un temps. Visitez également le plus grand musée d’archéologie d’Anatolie centrale. Il expose des fossiles datant de 9 millions d’années, ainsi que des objets du chalcolithique et du bronze ancien. Les pièces appartenant à l'Empire hittite sont aussi exceptionnelles, de même que celles des périodes romaine, byzantine, seldjoukide et ottomane !

Enfin, lors de votre passage à Sivas, détendez-vous dans ses bains, alimentés par les sources d’eau chaude qui ont fait la renommée de la région ! Laissez-vous tenter par les établissements de Sicak çermik ou de Soguk çermik pour une vraie parenthèse de bien-être.

La culture et l’artisanat de Sivas

Sivas est particulièrement réputée pour ses spectacles de danses folkloriques, au son de musiques envoûtantes. Nous vous conseillons les démonstrations des derviches tourneurs, du zeybek ou du horon, ainsi que du halay. Ce style est très répandu en Anatolie. Généralement, les danseurs, vêtus des tenues traditionnelles, enchaînent des génuflexions, accompagnés de musique, une part essentielle de la culture turque.

Pour assister à l’une de ces chorégraphies poétiques, rendez-vous à la Maison de la culture et de l’art Âşık Veysel. À l’origine, elle est ouverte pour continuer de faire vivre la coutume du ménestrel, inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Aujourd’hui, vous pouvez aussi faire l’expérience du rituel du sema, considéré comme la danse la plus mystique du monde. Ce sont les derviches tourneurs qui la pratiquent, réalisant des gestes envoûtants avec leur costume blanc, dans le but d’honorer leur dieu.

Enfin, l’artisanat de Sivas participe également à sa réputation. Ses produits phares demeurent le tapis turc, le porte-cigarette sculpté, les couteaux, les objets en argent, et les peignes en os.

Que faire autour de Sivas ?

De passage à Sivas, avant de rejoindre la Cappadoce ou Ankara, découvrez la grande mosquée et l’hôpital de Divriği, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Érigé au XIIIe siècle, le travail de ciselage des portails est remarquable. Les motifs d’arabesques et de végétaux, entre autres, sont d’une finesse incroyable. Les contempler vous laissera sans voix…

Les lacs Hafik, Tödürge et Gürün Gökpinar, la vallée de Şuğul et la cascade de Gemerek Sizir sont aussi de véritables havres de paix en nature aux environs de la ville.

Afin de préparer au mieux votre futur séjour en Turquie, parcourez tous les articles de notre guide de voyage complet ! Ou inspirez-vous de nos circuits. Bien sûr, nos éclaireurs, spécialistes de la destination, restent à votre écoute dans la programmation de votre prochaine aventure !

Vous aimerez aussi

Pamukkale

Belek

Ölüdeniz

Fethiye

Bursa

Didim

Trabzon

Éphèse

Datça

Mersin

Antalya

Samsun

Troie

Marmaris

Kaş

Kusadasi

Kemer

Bodrum

Ankara

Adana

Sidé

Ani

Dalaman

Alanya

Cappadoce

Istanbul

Antioche

Izmir

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Turquie

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.