Moyen Orient

La population en Turquie

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

Unsplash - Timur Garifov

Dans toutes les strates de l’Histoire, la situation géographique de la Turquie attise les envies de conquête des plus grands peuples. Elle représente un point stratégique entre l’Asie et l’Europe, ainsi qu’un haut lieu d’échanges commerciaux. Dans ce guide, revivez les moments déterminants de son histoire, les incroyables épopées qui s’y sont déroulées, ainsi que la naissance de nombreux empires. Retracez les événements majeurs qui ont formé le monde ! Plongez dans son passé et rencontrez la population de Turquie, qui a évolué au fil du temps !

L’histoire de la Turquie

La région de l’Anatolie, qui compose la majeure partie de l’État, est considérée comme l’un des berceaux de l’humanité. Les premières traces d’occupation remontent à 7000 av. J.-C.

Vers 1800 av. J.-C., le royaume hittite se forme. Il règne sur les terres de l’Anatolie pendant près de quatre siècles, en s’étendant sur la Syrie, le Liban, et s’attaquant même au territoire égyptien du pharaon Ramsès II. L’Empire hittite s’effondre vers 1200 av. J.-C.

1 000 ans av. J.-C., l’Empire grec se développe et s’installe sur les côtes des mers de l’actuelle Turquie. De nombreuses colonies y sont fondées, et participent à l’essor de la culture et du courant de pensée grecs. Cette même période voit également s’établir les Phrygiens, puis les Lydiens.

Le VIe siècle av. J.-C. marque la naissance de l’Empire perse, l’un des royaumes les plus puissants de tous les temps. Il se déploie pendant trois siècles sur la Mésopotamie, l’Anatolie, l’Égypte et jusqu’aux portes de l’Inde. À partir de 334 av. J.-C., le mythique conquérant Alexandre le Grand prend possession de l’Empire perse, l’étend encore davantage et le fait prospérer. Byzance (actuelle Istanbul) évolue en un carrefour commercial de renom.

Quelques centaines d’années après la mort d’Alexandre le Grand, l’Anatolie devient romaine. Byzance garde son rôle majeur et se transforme en la capitale de l’Empire romain d’Orient en 330 apr. J.-C. Elle est renommée Constantinople. L’Empire romain d’Occident et celui d’Orient se divise en 395. En 1071, les Turcs seldjoukides viennent s’installer en Anatolie.

L’Empire ottoman naît en 1299 et conquiert de nombreux territoires d’Afrique du Nord, d’Europe et du Moyen-Orient. Les Ottomans prennent Constantinople en 1453 et anéantissent ce qu’il reste de l’Empire romain d’Orient. C’est un vrai tournant de l’histoire ! Constantinople devient Istanbul, et se transforme en capitale du royaume.

Il faut attendre le début du XXe siècle pour que l’Empire se disloque, poussé par les révoltes de la population. Les Turcs souhaitent l’autonomie, et un système diplomatique qui rejoindrait celui de l’Europe. La révolution est sous-jacente. La guerre d’indépendance éclate en 1919 et dure jusqu’en 1922. Instiguée par Mustafa Kemal, la liberté du pays est proclamée le 29 octobre 1923, ainsi que le statut de République. Pour en savoir plus sur cette période, découvrez notre guide sur la politique en Turquie.

Plongez dans le passé glorieux de la Turquie lors de notre séjour Cités antiques et Cappadoce !

La langue en Turquie

Le turc est la langue officielle du pays. Elle est parlée par près de 75 % de la population. D’autres idiomes minoritaires sont également utilisés, comme l’arabe, l’arménien, le grec et le kurde.

Les habitants en Turquie

En 2023, la Turquie comptait 85,5 millions d’habitants. La population se répartit entre :

  • Les Turcs, à 80 %. Ils descendent des peuples d’Asie qui se sont déplacés vers l’ouest, où ils rencontrent les Perses il y a plus de 1 000 ans. Leur présence en Anatolie est justifiée par l’installation des Turcs seldjoukides au XIe siècle, puis par la création de l’Empire ottoman.
  • Les Kurdes. Ils représentent entre 15 % et 20 % de la population, et vivent principalement dans le sud-est du pays. Ils habitent depuis des milliers d’années dans les montagnes limitrophes de l’Iran, de l’Irak, de la Syrie et de la Turquie. Ce peuple descend de l’ancienne Perse, dont ils ont hérité leur culture. Les conflits entre les Kurdes et les Turcs sont encore aujourd’hui très présents. Au moment du traité de Sèvres, en 1920, il leur fut promis qu’ils pourraient bénéficier d’un État indépendant. Cette promesse est pourtant tombée aux oubliettes au moment de l’accord de Lausanne, en 1923. Mustafa Kemal (Atatürk) devient ensuite le premier président de la République turque. Il annonce que le territoire va s’unifier autour d’une langue et d’une culture, incitant donc les Kurdes à enterrer leur propre identité pour se dire Turcs. Pour asseoir cette position, le gouvernement turc leur interdit de garder la plupart de leurs coutumes. Depuis, les conflits entre les deux peuples éclatent de manière régulière. Pour la sécurité des voyageurs, la région du sud-est est fortement déconseillée par le ministère des Affaires étrangères.
  • Les Arméniens, qui comptent près de 70 000 personnes en Turquie. Ils vivent dans les montagnes du Caucase depuis de nombreux siècles.
  • Une petite communauté de Juifs et de Grecs réside également en Turquie, plutôt à Istanbul, qui, elle-même, abrite d’autres nationalités.

Istanbul est une ville particulièrement cosmopolite, quand l’intérieur des terres est habité principalement par le peuple turc.

La religion en Turquie

Plus de 95 % de la population en Turquie est musulmane. Ce pourcentage se partage entre les dévots de l’islam et les alevi.

Le culte le plus pratiqué est celui de l’islam. Il se base sur le principe que le monde a été créé par Allah, le dieu unique. Moïse, Jésus et Mahomet sont ses prophètes, dont Mahomet est le plus important. C’est à lui qu’Allah aurait confié la « révélation ultime ».

L’islam est fondé sur cinq piliers essentiels, qui régissent la vie des croyants :

  • La profession de foi.
  • La prière, qui a lieu cinq fois par jour. Les pratiquants la réalisent en se tournant vers La Mecque. Aussi, le vendredi correspond à la grande prière commune.
  • Le ramadan, un jeûne qui prend place le 9e mois du calendrier lunaire musulman.
  • L’aumône envers les plus démunis.
  • Le pèlerinage à La Mecque, au moins une fois dans sa vie.

De petites communautés chrétiennes (les Arméniens, les Grecs orthodoxes, etc.) et juives sont également présentes dans le pays.

Pour aller plus loin, immergez-vous dans la culture de la Turquie et découvrez toutes nos idées de circuits !

Vous aimerez aussi

Les fêtes et festivals en Turquie

La culture en Turquie

Souvenirs à ramener de Turquie

La politique en Turquie

La faune et la flore en Turquie

Les transports en Turquie

Géographie et paysages de la Turquie

Le tourisme en Turquie

La Turquie en bref

Cuisine et gastronomie en Turquie

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Turquie

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.