Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Delta de l'Okavango


Le cours d'eau de l'Okavango est le second plus grand delta du monde, il offre des milliards de mètres cubes d'eau et des kilomètres de rives où les animaux de la savane peuvent venir se désaltérer. Ce qui permet aux touristes d'observer des éléphants, des fauves, des zèbres et autres animaux tant convoités dans des conditions différentes, car aux abords des cours d'eau, les animaux sont davantage sur le qui-vive, ils savent que les prédateurs sont à l'affut. Tour d'horizon sur l'Okavango.
 

L'Okavango dans tous ses états

L'Okavango prend sa source en Angola et traverse le Botswana jusqu'au désert du Kalahari dans lequel il ne couvre pas moins de 15 000 kilomètres carrés ! Le Delta s'arrête d'ailleurs au Kalahari, il n'atteint plus la mer de nos jours.

Raison pour laquelle il irrigue une superficie si importante dans le désert du Kalahari, car l'Okavango s'étend de part en part au fil des saisons des pluies, sans pouvoir aller jusqu'à la mer.


D'autre part, l'alternance entre fortes pluies et sécheresses intenses a façonné des paysages incroyables, en partie engloutis en saison humide, et complètement desséchés en saison chaude. De petits îlots ont ainsi pris forme au beau milieu du delta et abritent généralement (lorsqu'ils ne sont pas recouverts par l'eau) des centaines d'oiseaux.


Vous l'aurez compris, l'Okavango change perpétuellement de visage au fil des saisons, et offre toujours un spectacle époustouflant.

Safaris Okavango

Traversant la savane, des forêts et même une partie du désert du Kalahari, le Delta de l'Okavango offre des itinéraires surprenants, quelque peu différents de ce à quoi l'on peut s'attendre lorsqu'on visite des réserves naturelles en Afrique.


Longer le delta de l'Okavango nous fait découvrir la savane autrement, car l'eau est le point central de la vie, mais souvent peu accessible en Afrique. En longeant l'Okavango, on prend mieux conscience de l'interaction des écosystèmes de la savane africaine.


Mais un safari au Delta de l'Okavango ne se résume pas qu'à des virées en 4x4. C'est là la grande différence, car on peut explorer la faune terrestre depuis une barque (ou canoë, ou hydroglisseur) au beau milieu du cours d'eau, ou choisir d'observer les animaux depuis les rives, à chacun son type de safaris.

L'idéal reste encore de longer le delta quelques jours, et de le parcourir de l'intérieure à d'autres moments. Ainsi, on peut appréhender tous les aspects de la vie qui gravite autour de l'Okavango.

Demander un devis

Quand partir au Delta de l'Okavango ?

Dans le cadre d'un Safari, on a tendance à privilégier les mois de juillet et aout qui sont à la fois peu pluvieux et pas très chaud.

Mais si ces mois sont ceux qui sont généralement recommandés pour faire des safaris dans des réserves naturelles, la découverte de l'Okavango peut être d'un autre goût en saison des pluies, car c'est précisément lorsque l'Okavango est gorgé d'eau qu'il offre des possibilités de circuits maritimes surprenants ou du moins différents de ce à quoi l'on s'attend généralement lors d'un safari en Afrique.


Autrement dit, la découverte de l'Okavango et de ses environs peut se faire quasiment en toute saison. Inutile toutefois de venir en pleine saison des pluies pour profiter d'un delta gorgé d'eau sur lequel on peut même pêcher, car il suffit de programmer ses vacances vers la fin de la saison des pluies, c'est-à-dire vers début mai.

La saison des pluies, s'étale en effet de novembre à mars, aussi la région demeure très verte et encore bien humide en mai, et même jusqu'en juin parfois.


Renseignez-vous bien avant de partir, afin de concevoir un séjour qui correspond au mieux à vos envies, tant sur le plan climatique que sur celui des itinéraires ou types d'hébergement.

Ornithologie Okavango

On connait la savane africaine pour ses léopards, ses lions, éléphants, rhinocéros et buffles, mais le long de l'Okavango, on s'aperçoit que les oiseaux d'Afrique méritent eux aussi le coup d'œil.

Ces deniers sont des milliers à trouver refuge sur les micros îles de l'Okavango. Le spectacle qu'offrent les ballets d'oiseaux en tout genre nous plonge en immersion totale dans une nature complètement sauvage.


Les ornithologues y trouvent donc leur bonheur, mais les touristes aussi, car si l'on s'attend à voir des lions, éléphants et autres animaux phares de l'Afrique, les oiseaux africains n'en méritent pas moins le coup d'œil, surtout dans leur environnement naturel.