Asie

Les îles en Inde

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

L’Inde abrite deux archipels. Celui des Lakshadweep est composé de 36 îles, au large du Kerala, au cœur de l’océan Indien. Elles sont considérées comme les petites sœurs des Maldives, qui se trouvent au sud, et offrent des fonds sous-marins incroyables. Un peu plus ouvertes au tourisme, les îles Andaman-et-Nicobar, elles, se situent dans le golfe du Bengale, à 1 100 km des côtes indiennes. Rassemblant près de 570 îles, cet archipel est encore extrêmement sauvage, accueillant des tribus aborigènes depuis des millénaires, et des forêts primaires exceptionnelles. Suivez le guide, nous vous emmenons à la découverte de ces lieux préservés, paradisiaques, et hors du temps !

L’environnement des archipels indiens

Les Lakshadweep, d’une superficie de 30 km² sur terre et 20 000 km² dans l’eau, se situent entre les mers des Laquedives et d’Arabie. Trois récifs coralliens les entourent. Elles représentent la plus petite union territoriale d’Inde. L’archipel est formé de 36 îles, avec celles des Laquedives, de Minicoy et d’Amindivi. Seulement 10 d’entre elles sont habitées, dont celle de la capitale, Kavaratti. On trouve sur celles-ci des stations balnéaires luxueuses, puisque la destination est très appréciée pour les lunes de miel.

Le groupement d’Andaman-et-Nicobar se compose de plus de 570 îles, dont 36 sont peuplées, certaines par des ethnies encore bien mystérieuses. Leur alignement dessine une sorte d’arc qui sépare la mer d’Andaman du golfe du Bengale. Alors qu’elles se situent à plus de 1 000 km des côtes indiennes, elles ne sont qu’à 200 km du Myanmar. On y remarque de superbes fonds coralliens et sous-marins, ainsi qu’une végétation dense. Près de 90 % du territoire est en effet recouvert de forêt primaire et tropicale, puis de cocoteraies et de mangroves.

Cet endroit préservé cache un véritable paradis sur terre, avec ses plages de sable blanc, ses eaux turquoise et ses profondeurs d’exception. On y trouve, entre autres, le parc national de Mahatma Gandhi, créé afin de conserver les coraux et les tortues.

Les îles abritent aussi des tribus, certaines n’ayant aucun contact avec le reste du monde. On compte parmi ces ethnies les Grands Andamanais, les Jarawas, les Onge, et les Shompen. Un plan du gouvernement est mis en place afin de protéger les derniers survivants de ces clans.

Mais le plus mystérieux et fascinant de tous est sans acun doute celui des Sentinelles. Il interdit à toute personne extérieure de se rendre sur ses terres. Sa culture, ses croyances et le nombre de sa population demeurent totalement inconnus, encore aujourd’hui ! Ses membres sont d’ailleurs célèbres pour accueillir tout visiteur étranger avec leurs arcs et leurs flèches…

Autrement dit, ces archipels préservés et retirés ont de faux airs de bout du monde !

L’histoire des Lakshadweep et des îles Andaman-et-Nicobar

Si l’histoire des Lakshadweep reste assez floue, on sait tout de même que les Portugais tentèrent de prendre le contrôle de l’archipel au XVIe siècle. Ils étaient surtout intéressés par la fibre de coco, produite sur place, qui servait pour la construction des navires. Mais les locaux n’acceptèrent pas leur pouvoir et empoisonnèrent les envahisseurs. Les îles passèrent ensuite aux mains des musulmans, jusqu’à l’arrivée des Anglais, à qui les Lakshadweep furent alors rattachés.

Aux îles Andaman-et-Nicobar, l’histoire commence au milieu de la période paléolithique, qui comptait ses premières tribus aborigènes sur le territoire. Quelques navigateurs et explorateurs, tels que Marco Polo, évoquèrent ces terres dans leurs récits, et firent référence à des ethnies cannibales.

L’occupation de Nicobar débuta en 1754, par les Danois, mais les missionnaires envoyés durent quitter les lieux à cause d’une épidémie de paludisme. En 1868, ils vendirent leurs droits aux Britanniques. Ces derniers étaient arrivés sur Andaman en 1789, et décidèrent d’établir un pénitencier à Chatham. Mais subissant des problèmes similaires à ceux des Danois, ils abandonnèrent la colonie en 1796. Ils y revinrent finalement en 1857 et poursuivirent leur projet de prison. En 60 ans, près de 700 cellules seront construites par des détenus indiens. Elles seront fermées après la Seconde Guerre mondiale et les habitants seront incités à développer l’agriculture. Les îles deviennent indépendantes en même temps que le reste de l’Inde et rejoignent l’Union en 1950.

Que visiter aux Lakshadweep et aux îles Andaman-et-Nicobar ?

Avec leurs faux airs de paradis sur terre, les archipels indiens n’ont pas fini de vous surprendre et de vous éblouir !

Les Lakshadweep

L’accès aux Lakshadweep est particulièrement restreint par le gouvernement indien et une autorisation spéciale est indispensable. Il est parfois nécessaire d’attendre plusieurs mois avant de l’obtenir. De plus, sur ses 36 îles, quatre, seulement, sont ouvertes au tourisme. Enfin, un vol unique par jour relie les Lakshadweep. Il peut donc s’avérer assez compliqué de s’y rendre. Si vous y arrivez, vous pourrez y réaliser de la plongée sous-marine ou du snorkeling, depuis les îles de Kavaratti, Agatti, Amini et Minicoy, entre autres. Les fonds y sont incroyables et vous devriez vous souvenir longtemps de cette expérience !

Les îles Andaman-et-Nicobar

Seules celles d’Andaman sont ouvertes au tourisme. Le plus explorées sont South Andaman, Havelock et Neil. Vous y accédez depuis Port Blair, la capitale du territoire, et votre point d’entrée sur l’archipel. Dans la ville, vous pouvez visiter le Cellular Jail, pénitencier érigé par les Britanniques, ainsi que le musée d’anthropologie pour en savoir davantage sur les tribus aborigènes. Aussi, n’hésitez pas à réaliser une expédition sur Ross Island, où les ruines des bâtiments des colons anglais sont prises d’assaut par la nature luxuriante !

Depuis Port Blair, vous pouvez partir pour des excursions au parc national Mahatma Gandhi, qui s’étend à 15 îles de l’archipel. Complètement inhabitées, on s’y rend principalement pour la plongée. Les récifs coralliens y sont préservés, de même que certains sites où les tortues marines viennent y pondre leurs œufs.

Ne manquez pas Havelock Island, et sa beauté comme tirée d’un rêve. Son lagon lui procure une eau cristalline et turquoise, et son sable blanc se confond avec le vert de la végétation. La carte postale idéale ! Vous profitez de ses différentes plages pour réaliser de magnifiques sessions de plongée et de baignade. Kalapathar Beach et Radhanagar Beach sont sans doute les plus jolies, et la deuxième fait même partie du classement des plus pittoresques d’Asie ! Découvrez également Vijay Nagar Beach et Elephant Beach, cette dernière n’étant accessible qu’en bateau. Elle propose de sublimes spots de snorkeling, où les poissons multicolores vont vous enchanter.

Ensuite, rendez-vous à Neil Island pour y réaliser de superbes promenades, entre bleu de l’eau et végétation luxuriante. Peu propices à la baignade, on explore Laxmanpur Beach au coucher du soleil, pour un instant spectaculaire ! On découvre également la fameuse arche de pierre de Beach n°2, du numéro de village tout proche, à marée basse. Et pour finir sur un moment de détente comme il se doit, allez à Bharatpur Beach, où son sable rosé vous tend les bras ! Sachez tout de même que celle-ci est réputée auprès des touristes indiens et qu’il est donc nécessaire d’y porter une tenue décente.

La variété des îles Andaman-et-Nicobar offre une véritable parenthèse dans un paradis tropical, où les paysages vont vous couper le souffle !

Le meilleur moment pour un séjour aux Lakshadweep et aux îles Andaman-et-Nicobar

Les îles Andaman-et-Nicobar sont sujettes à deux saisons de mousson : la plus importante, de mai à septembre, et une seconde, moins virulente, en décembre et en janvier. Privilégiez donc la période d’octobre à mai pour vos voyages dans l’archipel. Ces mois sont également parfaits pour visiter les Lakshadweep. L’eau de l’océan Indien y oscille entre 27 °C et 28 °C, le rêve !

Vous aimerez aussi

Cachemire

Jaipur

Rajasthan

Mumbai (Bombay)

Chennai (Madras)

Le Kerala

Varanasi (Bénarès)

Goa

Taj Mahal

Les plages en Inde

Pondichéry

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Inde

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.