Asie

Pondichéry

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

Pondichéry est une ville du Tamil Nadu, située sur le littoral du golfe du Bengale, à 150 km au sud de Chennai. Cette cité au charme fou regorge de témoins de son passé colonial. Ancien comptoir commercial français durant près de 300 ans, le secteur de la « ville blanche » est célèbre pour ses édifices et pour ses bougainvilliers colorés. Elle fut nommée Puducherry en 2006 par les Indiens. Elle abrite aujourd’hui des quartiers tamoul, musulman, chrétien et hindou, qui en font un lieu cosmopolite et pittoresque ! Suivez le guide, on vous emmène en visite à Pondichéry !

L’histoire de Pondichéry

Aux origines de Pondichéry se situait un village déjà bien engagé dans les échanges internationaux. Du temps de l’Empire romain, de nombreuses transactions étaient réalisées avec celui-ci, de même qu’avec la Chine.

C’est au moment de la colonisation européenne que son histoire prend un tournant. Au début du XVIIe siècle, les Hollandais y revendent du tissu, puis les Danois arrivent ensuite, et y installent quelques magasins.

Les années 1660 voient naître la création de la Compagnie Française des Indes Orientales. Dès 1673, les Français se procurent le village auprès sultan de l’époque, qui souhaite mettre un terme au monopole hollandais. Ils ont pour but d’y instaurer un comptoir commercial, qui dépend de la Compagnie. Le premier gouverneur de Pondichéry fait ériger des remparts autour de la ville.

L’endroit prospère sous l’égide des Français, malgré des conflits encore virulents avec les Hollandais. De nombreux navires s’y arrêtent pour acheter de la marchandise, et d’autres partent en direction de l’Europe et de l’Asie pour vendre des produits indiens. Pondichéry devient le siège de l’autorité française en Inde.

En 1742, le nouveau gouverneur, Joseph-François Dupleix, entre en jeu. Il a de grands espoirs pour Pondichéry et la Compagnie Française des Indes Orientales. Il souhaite développer davantage le pouvoir français, en termes de territoire et de politique. Alors qu’en Europe, les affrontements entre la France et l’Angleterre ne cessent d’éclater, leur mésentente en Inde se fait largement ressentir également.

De 1746 à 1763, les deux pays se vouent une guerre sanglante en Inde. Chacun tente d’assiéger Chennai ou Pondichéry, les capitales des deux puissances. Pendant cette période de conflit ouvert, le commerce bat son plein pour la France. De nombreuses alliances se créent contre les Anglais avec les chefs locaux. Mais en 1754, Dupleix est rappelé sur le continent par le roi Louis XV lui-même. Ce dernier souhaite ramener le calme avec les Anglais pour la prospérité de leur entreprise en Inde. Des traités de paix sont signés entre les deux nations.

Cependant, sans figure majeure pour les tenir loin de Pondichéry, les Anglais attaquent et détruisent entièrement la ville en 1761. La cité devra être reconstruite dès 1768, d’après un plan en damier, et les conflits continueront jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.

Malgré l’indépendance de l’Inde en 1947, Pondichéry reste un territoire français pendant encore 9 ans. Les terres sont définitivement restituées à l’Inde en 1956, après de nombreuses manifestations indiennes.

Les sites incontournables de Pondichéry

L’ambiance de Pondichéry est totalement différente que dans le reste du pays. Pour capter son atmosphère, déambulez dans le quartier de la « ville blanche », à pied ou en rickshaw. Vous y découvrez de très belles allées, à l’ombre des grands arbres et des célèbres bougainvilliers. Se cachent, à l’intérieur, de magnifiques demeures à l’architecture coloniale de l’époque. Remarquez également les appellations de rue, certaines arborant encore leurs noms français !

N’hésitez pas à pousser les portes de l’Institut français de Recherches. Il propose une visite de son monument colonial, à l’intérieur duquel une exposition est présentée sur les analyses menées. On y étudie en effet des textes en sanskrit, de même que des sujets variés comme l’écologie, la société indienne ou les technologies.

Pendant votre balade, découvrez également le Bharathi Park près duquel réside le Raj Nivas. Ce superbe édifice est construit selon un mélange d’architecture française et indienne. Il servit au gouverneur français et abrite aujourd’hui les bureaux de l’autorité indienne.

Empruntez ensuite la Beach Road, de préférence tôt le matin, le soir ou le dimanche après-midi, lorsqu’elle devient piétonne. Vous vous promenez sur le littoral et profitez de l’ambiance paisible qui y règne. Ne manquez pas la statue de Gandhi au centre de la balade, et celle de Dupleix au sud de celle-ci.

Dans le quartier, vous trouvez également l'ashram fondé par Sri Aurobindo et La Mère. Ils y enseignaient une méthode de yoga intégral, dont le but était de libérer la conscience et de faire l’expérience d’une vie harmonieuse. Il est possible de visiter et de découvrir quelques espaces du lieu, afin de capter l’énergie et l’atmosphère qui s’en dégagent.

Immergez-vous aussi dans le marché Goubert pour acheter plein de souvenirs. Permettez à vos sens de voyager aux couleurs des tissus et des fleurs, et aux parfums des épices et des fruits.

Enfin, plongez dans l’histoire de la ville au musée de Pondichéry, situé dans une demeure coloniale du XVIIIe siècle. Contemplez également l’église Notre-Dame-des-Anges et admirez le plus beau sanctuaire hindou de l’agglomération, le temple Veda Pureeswarar, de style dravidien.

Explorez Pondichéry lors de notre circuit Découverte du Kerala !

Que visiter autour de Pondichéry ?

À 12 km de Pondichéry se trouve la cité d'Auroville. Elle est fondée en 1968 par La Mère, à l’origine de l’ashram de Sri Aurobindo à Pondichéry. Le but du lieu est d’accueillir des citoyens du monde entier qui y vivront en paix et en harmonie, dans l’optique de créer l’unité humaine.

Elle abrite aujourd’hui plus de 2 700 habitants, provenant de 30 pays différents. De nombreuses activités sportives, culturelles et éducatives sont organisées dans l’enceinte de la ville. Il existe également un centre de recherches qui se focalise sur de nouvelles techniques d’apprentissage et d’enseignement. Un complexe industriel est aussi en activité dans le but de rendre Auroville indépendante.

La communauté bénéficie d’une cuisine commune, de l’électricité, de l’eau, ainsi que de moyens de transports et de communication.

On peut aller au Matrimandir pour une séance de méditation. Ce lieu prend la forme d’une immense sphère au centre d’Auroville. Il fut imaginé comme un espace « pour se concentrer et trouver sa conscience », en accord avec la méthode du yoga intégral.

La meilleure période pour visiter Pondichéry

Les mois les plus conseillés pour se rendre à Pondichéry sont janvier, février et mars. À partir d’avril, il y fait extrêmement chaud. La période de mousson survient en octobre et en novembre, avec encore quelques averses en décembre.

Pour aller plus loin, découvrez tous nos articles du guide de voyage sur l’Inde !

Vous aimerez aussi

Les plages en Inde

Cachemire

Rajasthan

Varanasi (Bénarès)

Jaipur

Les îles en Inde

Goa

Chennai (Madras)

Mumbai (Bombay)

Le Kerala

Taj Mahal

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Inde

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.