Asie

Chennai (Madras)

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

Chennai est la capitale du Tamil Nadu, vaste province d’Inde du Sud. Cette dernière est délimitée par le Kerala à l’ouest, le Karnataka et l’Andhra Pradesh au nord, et le golfe du Bengale du côté oriental. La cité se situe au nord de l’État, sur la côte est. Elle compose aujourd’hui le top 5 des plus grandes villes d’Inde. Ancienne colonie anglaise, elle fut appelée Madras pendant longtemps. À la suite de l’indépendance indienne, obtenue en 1947, et pour se réapproprier leur pays et leur culture, les Indiens modifièrent plusieurs noms de ville. En 1996, Madras devient ainsi Chennai. Véritable pôle historique et religieux, Chennai séduit par son héritage, son art et son architecture. Suivez-nous, on vous emmène à sa découverte !

L’histoire de Chennai

Le Tamil Nadu garde des traces du passage des Dravidiens sur le territoire, à partir de 1500 av. J.-C. environ. Ils établissent de superbes temples hindouistes, facilement reconnaissables, encore aujourd’hui, à la finesse de leurs sculptures peintes de mille couleurs.

Le Tamil Nadu sera ensuite dirigé par les dynasties de Chola, de Pandya et de Chera durant plusieurs siècles. On leur doit de très beaux exemples d’architecture.

Puis, ancien petit village de pêcheurs, Chennai attire les marins et les commerçants. L’histoire de la future Madras est bousculée par l’arrivée de la Compagnie britannique des Indes orientales en 1639. Les Anglais s’installent sur les terres de Madraspatnam, ce qui aurait inspiré le nom raccourci de la ville, toute proche de Chennapatnam.

Mais les Anglais et les Français, également présents sur le territoire, se vouent une haine terrible, jusque dans leurs colonies. Les deux empires s’affrontent lors des guerres carnatiques qui durent près de 20 ans. Leur but est de s’imposer en tant que puissance et autorité majeure du sol indien. Les Anglais en ressortent vainqueurs et poussent les Français vers Pondichéry.

Les Britanniques s’occupent alors de développer Madras. Ils bâtissent le Fort Saint-George, en l’honneur du saint patron de l’Angleterre. Au XIXe siècle, Madras s’établit tel l’un des pôles essentiels des colonies britanniques indiennes. Elle devient le siège de l’une des quatre divisions de l’Inde impériale britannique. Au XXe siècle, elle s’impose comme la première ville de l’Inde du Sud. Après l’indépendance indienne, en 1996, on la renomme Chennai, sûrement en mémoire de Chennapatnam.

Que visiter à Chennai ?

La découverte incontournable qu’il faut faire à Chennai est sans aucun doute le Fort Saint-Georges, principal vestige du passage des Britanniques dans la ville. Il remonte au XVIIe siècle et pourrait correspondre à l’un des édifices anglais les plus anciens du pays. Il accueille aujourd’hui le siège du gouvernement du Tamil Nadu. Il est de style néo-classique et arbore un immense mât, le plus élevé d’Inde. Vous pourrez y admirer l’église Sainte-Mary, qui date de 1680, longtemps surnommée « l’Abbaye de Westminster de l’Est ». Aussi, déambulez dans la galerie du Fort. Elle retrace le passé de la ville et de la période coloniale grâce à une collection d’objets et de peintures.

En complément, visitez le Government Museum, deuxième plus grand musée de l’Inde, qui vous plongera dans des découvertes encore plus anciennes ! Explorez la salle des bronzes, ainsi que celles des arts nationaux et contemporains, et le secteur d’histoire naturelle.

Ensuite, ne manquez pas le temple de Kapaleeshwarar, un parfait exemple de l’architecture dravidienne. Son gopura principal, haut de 40 mètres, représente des divinités, comme Shiva et Parvati, à qui le sanctuaire est dédié, ainsi que d’autres figures mythologiques. Ses couleurs vives et la finesse de ses milliers de statues en font un lieu fascinant ! En son cœur, six prières quotidiennes, ou poojas, y sont menées grâce à un rituel strict : le bain sacré, l’ornementation, les offrandes et l’élévation des lampes. Les temples de Marundheeshwarar et de Parthasarathy, l’un des plus anciens de Chennai, sont aussi des arrêts incontournables !

La Basilique Saint-Thomas est également l’un des monuments majeurs de Chennai. L’apôtre du Christ serait venu en Inde en l’an 52 en tant que missionnaire. Il aurait trouvé la mort sur une colline aujourd’hui nommée le mont Saint-Thomas. En l’honneur de cet épisode, une chapelle y fut érigée en 1523 par les Portugais. Elle demeure un haut lieu de pèlerinage pour les chrétiens indiens. La cathédrale, elle, abriterait le corps du saint dans une crypte, mais cela n’a jamais été prouvé.

Prélassez-vous sur Marina Beach, longue de 13 km, et qui représente une balade très appréciée par les locaux. Vous y observerez de nombreux mémoriaux, en hommage à certaines grandes figures de l’Inde. Un aquarium, un phare et des jardins aux abords participent à son attrait. Il est tout de même déconseillé de s’y baigner, car les courants y demeurent très forts.

D’un point de vue culturel, sachez que Chennai abrite des studios de cinéma de renom. Les films réalisés, en langue tamoule, ont de quoi rivaliser avec ceux de Mumbai ! Certains sont ouverts au public, et permettent une vraie immersion dans l’art de la province. Dans la même idée, ne manquez pas les spectacles de danse Bharata natyam, régulièrement proposés par la fondation Kalakshetra. Enfin, ne passez pas à côté de la gastronomie locale et des délicieuses dosa massala !

Plongez dans l’ambiance de Chennai et explorez ses trésors lors de notre séjour Découverte du Kerala !

À visiter autour de Chennai et dans le Tamil Nadu

En voyage dans le Tamil Nadu et à Chennai, continuez votre circuit avec le site de Mahabalipuram. Il abrite des sanctuaires sculptés dans la roche, mais pas que. Vous y contemplez d’impressionnants bas-reliefs comme celui de « la Pénitence d’Arjuna », classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet arrêt, à 50 km de Chennai, vaut vraiment le détour !

Puis rendez-vous à Pondichéry, célèbre pour avoir gardé son charme hérité des constructions françaises. Encore plus au sud de Pondichéry, découvrez le splendide temple hindouiste Brihadesvara, de style dravidien, situé à Thanjavur. Et enfin, rejoignez Madurai pour y admirer le temple Meenakshi Amman, l’un des plus beaux exemples de la culture dravidienne.

Le meilleur moment pour visiter Chennai, dans le Tamil Nadu

La saison associée à l’hiver, de décembre à avril, est la plus conseillée pour visiter Chennai. Par son climat tropical, il y fait de toute façon chaud et humide une bonne partie de l’année. Vous profiterez de la brise du soir, au bord de la mer, pour vous rafraîchir un peu.

D’avril à septembre, les températures peuvent monter jusqu’à 30 °C, dans une ambiance assez moite. La période de mousson touche la province d’octobre à novembre. Les averses y sont fortes, créant parfois des inondations.

Vous aimerez aussi

Pondichéry

Goa

Le Kerala

Jaipur

Taj Mahal

Rajasthan

Les plages en Inde

Les îles en Inde

Mumbai (Bombay)

Varanasi (Bénarès)

Cachemire

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Inde

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.