Asie

Camping en Thaïlande

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

Unsplash - Peter Borter

Même si ce n’est pas la façon la plus répandue de voyager en Thaïlande, le camping peut être une façon de découvrir autrement le pays, hors des sentiers battus. Cela peut même être une expérience formidable puisque la nature est omniprésente au royaume du Siam et offre un superbe terrain de jeu. De nombreux endroits proposent ainsi des emplacements de camping, que ce soit près des plages, dans la jungle ou dans les parcs nationaux. Ce mode de voyage est d’ailleurs assez populaire auprès des Thaïlandais, notamment lors des treks dans les montagnes ou dans les parcs nationaux.

Dormir sous la tente permet d’être au plus près de la nature, mais favorise aussi les rencontres avec la population. 
Avant de se lancer, il est nécessaire de bien se renseigner sur les réglementations locales et les équipements disponibles, car les installations peuvent varier d'un endroit à l’autre. La météo est également un élément à prendre en compte avant de partir camper puisque la Thaïlande est soumise à une saison des pluies qui peut être plus ou moins intense selon les endroits. 
Voici quelques informations pratiques pour vous aider à planifier votre séjour.

Le camping, une façon économique de voyager en Thaïlande



Le camping est évidemment une manière très économique de voyager en Thaïlande. Le coût d’un séjour en camping varie considérablement en fonction de plusieurs facteurs comme l'emplacement, le type de camping (public ou privé), les équipements fournis et la saison. Pour une nuit dans un camping public d’un parc national, il faut compter entre 100 et 500 bahts et près de moitié moins si vous avez votre propre équipement.

Les campings privés offrent souvent un confort supérieur et sont donc plus chers. Il faut compter entre 500 et 2 000 bahts. Il existe aussi quelques options de "glamping" pour ceux qui recherchent le confort avant tout. Pour cela, les prix varient entre 2 000 à 5 000 bahts environ pour une tente grand luxe.


Le camping peut aussi s’avérer être une solution de repli si vous voyagez en haute saison en Thaïlande. En effet, durant les fêtes de fin d’année, principalement entre le 15 décembre et le 15 janvier, les hôtels peuvent afficher très vite complets.

Cela peut aussi être le cas ponctuellement si votre voyage coïncide avec un festival important dans une ville de province tel que la fête des fleurs à Chiang Mai. Et, quand il reste des chambres libres, les prix peuvent grimper en flèche.

Alors, si vous avez un budget à tenir et que vous avez oublié de réserver votre hébergement en avance, passer quelques jours sous la tente pourrait bien être la solution !



Où camper en Thaïlande ?



Les campings publics gérés par les parcs nationaux sont les endroits le plus populaires pour camper en Thaïlande. 
La plupart des parcs nationaux du pays mettent à disposition des zones pour les campeurs.

Le parc de Khao Sok est notamment très réputé pour camper en pleine jungle. Les installations et le niveau de confort varient d'un endroit à l’autre. Certains campings proposent tout le matériel pour camper (tente, sac de couchage), d’autres ont même des tentes déjà montées à disposition. A défaut, vous pourrez trouver du matériel de camping de bonne qualité dans les magasins spécialisés des principales villes du pays (Bangkok, Chiang Mai, Chiang Rai…). 
Il est parfois nécessaire de réserver en avance son emplacement. Dans tous les cas, lorsque cela est possible, il est vivement conseillé de réserver à l’avance vos emplacements et matériel les weekends et jours fériés en Thaïlande, car le camping dans les parcs nationaux est populaire auprès des jeunes Thaïlandais.


Vous retrouverez toutes les informations utiles pour chaque parc sur le site officiel des parcs nationaux de Thaïlande.


Il existe aussi des campings privés en Thaïlande, parfois attenant à des resorts. Vous en trouverez un peu partout, que ce soit en province, ou sur les îles. Certains ont même les pieds sur la plage comme à Railay Beach. 


Le camping sauvage est-il autorisé en Thaïlande ?



Le camping sauvage est fortement déconseillé en Thaïlande. Il faut toujours demander aux locaux à qui appartient le terrain sur lequel vous souhaitez vous installer et demander l’autorisation au propriétaire. Certains vous demanderont un petit dédommagement financier en échange. Le camping sauvage n’est pas vu d’un bon oeil, à défaut d’autorisation, vous pourriez avoir quelques problèmes. En revanche, une fois l’autorisation obtenue, cela peut être un bon moyen de nouer des contacts avec les locaux.

Vous aimerez aussi

La Thaïlande en safari

Trekking en Thaïlande

Plongée en Thaïlande

Surf en Thaïlande

Rencontre avec le peuple thaïlandais

Randonnée en Thaïlande

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Thaïlande

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.