Asie

Cuisine et gastronomie en Inde

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

La cuisine indienne est particulièrement réputée dans le monde. Ses saveurs délicates et travaillées, ses épices par milliers et ses odeurs et couleurs alléchantes sont appréciées de la plupart des visiteurs. La diversité de sa gastronomie en fait un atout majeur pour le pays ! Chaque région vous proposera une spécialité différente, et vos papilles vont, elles aussi, voyager ! Suivez le guide, on vous dit tout des plats typiquement indiens, et des spécificités entre le nord et le sud. On vous donne aussi quelques conseils pour profiter pleinement de votre expérience culinaire !

Les plats traditionnels indiens

S’il y a bien quelque chose qui ne change pas d’une région à l’autre, c’est l’utilisation des épices ! Les Indiens se servent d’aromates variés : curcuma, cardamome, cumin, coriandre, cannelle, poivre, chili, safran ou paprika. Ils créent souvent des mélanges, appelés massala, qui vont venir relever la plupart de leurs plats. Mais leur saveur n’est pas la seule raison pour laquelle ils les emploient. La plupart possèdent des vertus thérapeutiques, énergétiques, saines et bonnes pour le corps. L’idée est donc d’allier le goût aux bienfaits pour la santé.

Aussi, la plupart des mets, que ce soit dans le nord ou le sud, sont accompagnés de galettes, de riz, de légumes et d’une sauce épicée.

Voici les plats les plus courants et les plus réputés en Inde :

● Le dal, qui se cuisine à base de lentilles corail, brunes ou blondes. Bouillies assez longtemps, elles donnent une sorte de petite purée, agrémentée d’ail, de gingembre et autres épices.

● Le poulet tandoori. On prépare une sauce à base de yaourt, de citron, d’ail et de diverses épices. On laisse ensuite mariner ce mélange avec la viande durant quelques heures, avant de le faire cuire dans un four de métal ou d’argile, appelé tandoor. Tous les plats chauffés dans ce type de foyer prennent ainsi cette désignation.

● Le curry représente le nom d’une sauce à base de multiples épices, accompagnée de viande ou seulement de légumes et de riz pour les végétariens.

● Le poulet tikka se traduit par poulet en « morceaux ». Il est préparé avec une sauce de yaourt, ou de lait de coco, de coulis de tomate, d’oignons et d’épices. La viande marinée peut ensuite être enfilée sur une brochette et cuite au four. Si l’ensemble est dégusté sans les bâtons de bois, le plat est souvent désigné par poulet tikka massala.

● Le kebab ou la kefta, hérités des invasions musulmanes dans l’histoire du pays. Le premier, tel qu’on le connaît, consiste en de la viande grillée, puis hachée. Le second ressemble plutôt à des boulettes, de viande ou de légumes, accompagnées d’une sauce au yaourt et épicée.

● Le thali est un assortiment de petits récipients avec une multitude de sauces différentes dans chacun d’entre eux. On les déguste généralement avec des naans ou du riz. Cet assortiment répond au besoin des Indiens de goûter différents mets et différentes saveurs au cours de leur repas.

● Le palak paneer est une sorte de purée d’épinards, agrémentée d’un coulis de tomate, d’oignons, d’ail et d’épices. On y combine du paneer, qui est un fromage frais épais, utilisé dans la plupart des recettes sans viande.

● Le biryani est un plat à base de riz basmati légèrement grillé ou frit, d’épices et de légumes, en version végétarienne. On y ajoute des œufs ou de la viande pour ceux qui le préfèrent.

● Le pain indien prend différentes formes selon la région. Les plus célèbres sont les naans, fabriqués avec de la farine blanche au levain et du lait. Ils sont cuits sur les parois des fours tandoor et parfois agrémentés de beurre, de fromage ou d’ail. Les chapatis sont des galettes à base de farine complète, et dont la pâte ne gonfle pas. La crêpe reste donc assez fine et craquante.

● Les pâtisseries les plus répandues sont les gâteaux de riz ou de tapioca, de type payasam, ou de semoule, comme l’halwa. Le kulfi est une glace, fabriquée avec des pistaches ou des amandes, et de la cardamome. Le gulab jamun est l’un des desserts les plus connus. De petites boulettes à base de farine, de lait, de beurre et de semoule, dorées à l’huile, sont servies dans un sirop à l’eau de rose, au sucre et à la cardamome.

● Enfin, on ne peut pas parler de gastronomie indienne sans évoquer le thé chai, considéré comme la boisson nationale. Il est offert à toute heure de la journée, avec une pointe de lait, de sucre et d’épices.

Les spécificités de la gastronomie en Inde du Nord et en Inde du Sud

Le peuple indien, majoritairement croyant et pratiquant de l’hindouisme, est assez végétarien. Cela dépend de la religion, de la caste et de l’État indien, mais ce régime alimentaire reste tout de même assez répandu dans le pays.

Pour autant, le poulet et le poisson sont souvent employés dans la gastronomie de l’Inde du Nord. Le bœuf, lui, à part dans les territoires musulmans, est totalement proscrit, puisque la vache est considérée comme sacrée en Inde. Les crustacés, tels que les crevettes et les crabes, sont plutôt une spécialité de l’Inde du Sud, tout comme l’utilisation de la noix de coco.

La diversité de galettes est un peu plus importante dans le sud, avec, par exemple, la dosa massala. C’est une crêpe fourrée de pommes de terre ou de patates douces et de légumes, accompagnée d’un chutney de fruits et d’épices. S’ajoutent aussi à la liste :

● l’appam, composé de pâte de riz ;

● l’uttapam, avec la même pâte et de la farine de lentille ;

● la parotta, à base de farine de blé complet.

Quelques conseils de dégustation

Afin que vous profitiez pleinement de la découverte de la gastronomie indienne, voici quelques-uns de nos conseils :

● Si vous n’êtes pas habitué à la nourriture corsée, n’hésitez pas à demander du not spicy dans les restaurants. Les Indiens ne savent pas vraiment cuisiner sans épices, donc les plats seront tout de même bien relevés, mais pas autant qu’à la normale.

● Nous vous recommandons d’éviter de manger des fruits non pelés, des salades achetées dans la rue, ainsi que des crudités, souvent lavées avec de l’eau non potable. Les problèmes rattachés à l’hygiène de l’eau sont bien réels en Inde, et les ennuis qui en découlent sont très répandus. Découvrez tous nos conseils liés à la santé en Inde. Dans la même continuation, ne consommez surtout pas l’eau du robinet, ou les jus frais, parfois coupés à l’eau. Aussi, ne prenez pas de glaçons dans vos différentes boissons.

● Si vous mangez avec les doigts, assurez-vous de vous servir de la main droite, et non de la gauche, considérée comme impure.

● Préférez les plats typiques plutôt que ceux dits continentaux, comme les pâtes ou les pizzas. Ils sont souvent de bien moindre qualité, tant au niveau du goût que de l’hygiène.

Vous aimerez aussi

Transports et déplacements en Inde

Les fêtes et festivals de l’Inde

La politique en Inde

Le tourisme en Inde

L’Inde en bref

Souvenirs à ramener d’Inde

La population en Inde

Géographie et paysages de l’Inde

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Inde

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.