Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Les parcs en Tanzanie : Tour d'horizon


La Tanzanie est un des pays les plus convoités pour observer la faune africaine évoluer dans son espace naturel. Avec de très nombreux Parcs Nationaux, pas étonnant que les touristes affluent à la recherche des fameux Big 5, les animaux les plus recherchés lors d’un safari photo en Afrique !

Notre expert local nous parle des Parcs Nationaux présents en Tanzanie. Certains comme le Serengeti ou le Tarangire sont incontournables, d'autres comme celui d’Udzungwa ou Ruaha sont moins plébiscités. Mais tous, selon lui, permettent de découvrir les différentes facettes du pays. Suivez notre expert aux quatre coins du pays et vivez une expérience unique au cœur de la brousse.

Le Parc National de Serengeti

Comment voyager en Tanzanie sans venir au Serengeti ? Il reste le parc incontournable du pays. Le Serengeti est réputé pour la visibilité des Big 5 : le lion d'Afrique, le léopard, l'éléphant, le rhinocéros noir et le buffle.

Il est le plus ancien et le plus célèbre des Parcs Nationaux en Tanzanie. On le surnomme « la plaine sans fin », et pour cause ! Entre la savane aux plaines immenses et les régions boisées, vous découvrirez tous les aspects des paysages africains.

C’est aussi le plus grand zoo naturel au monde. Sur les 14 763 km2, vous y verrez, des troupeaux de buffles, des éléphants, des guépards, des zèbres, des girafes, des élans ou encore des gazelles. Il faut savoir que le parc du Serengeti concentre le plus grand nombre de félins au monde, ambiance Roi Lion garanti...

Je ne peux pas mentionner le Parc du Serengeti sans parler la grande migration des gnous. C’est un phénomène unique qui vous laissera des souvenirs incroyables à coup sûr. La migration rassemble environ 2 000 000 gnous et 300 000 zèbres. Ils forment sur le parcours des troupeaux de 30, voire 40 kilomètres de long, une impressionnante scène de vie sauvage !

Le Parc National de Ngorongoro

Le Parc National Ngorongoro se situe au sud-est du Serengeti, on le connaît pour son volcan, son cratère et la faune qui y évolue. Rien qu’à l'évoquer, on sait déjà qu'on part à l'aventure ! Vieux de 2 millions d'années, et ayant un diamètre de plus de 20km, la zone protégée du cratère de Ngorongoro a été administrativement séparée du parc du Serengeti en 1959.

Une faune d'une richesse incroyable vit dans ce cratère ! Y faire un safari promet d'être magique, en immersion parmi tous ces grands mammifères. Il abrite autour de 30 000 animaux : les fameux Big 5, des zèbres, des antilopes, des guépards, des rhinocéros, et pas moins de 400 espèces d'oiseaux. Parmi eux, on compte les flamants roses qui viennent se poser sur le Lac Makat. Ils flânent par milliers, accompagnés par les hippopotames qui barbotent et les buffles qui se vautrent dans la boue.

Le cratère est une belle attraction touristique que je conseille pour les voyageurs en quête d'insolite et d'expérience unique !



Le Parc National de Tarangire

Le Tarangire se trouve à 2 heures de route au sud de la ville d’Arusha. Il est reconnaissable car constitué de forêts d’acacias et de baobabs géants, avec d’immenses zones de marais. Pendant la saison sèche vous pourrez admirer de magnifiques paysages, la terre est rouge et poussiéreuse, l'herbe desséchée et jaune, et la rivière Tarangire est très étroite. Au contraire pendant la saison des pluies les plaines sont verdoyantes, avec une rivière imposante, et de nombreux animaux reprenant des forces.

Ce parc a une superficie de 2 600 km2 et est réputé pour ses concentrations exceptionnelles d’animaux, entre août et janvier. Je conseille le Tarangire aux voyageurs parce qu’il permet d’observer des espèces parfois difficiles à localiser dans les autres parcs du Nord. Je pense notamment au gerenuk, à l’oryx, le petit koudou, et la plus recherchée des antilopes, le grand koudou.

La rivière Tarangire étant un lieu d’hydratation privilégiée. A partir du mois de Juin, élans, oryx, éléphants, gnous et zèbres migrent vers les eaux pérennes de la rivière et les marais environnants. Vous pourrez assister au spectacle des éléphants qui recherchent les eaux souterraines, afin de s'abreuver, en "tapant" les sols à l'aide de leurs "lourdes" pattes.


Parc National d’Arusha

Il faut quarante minutes de route depuis Arusha pour atteindre le parc. Avec ses 13 700 hectares, c’est le plus petit parc de Tanzanie, mais il n’a rien à envier aux autres. Je trouve que c’est intéressant de passer par le parc d’Arusha pour un premier safari, il est rapidement accessible et sa faune est très riche. Il se compose principalement de forêts très sauvages.

On compte trois grandes zones : les lacs de Momela, le cratère de Ngurdoto et le Mont Meru. Pour tenter l'ascension du Mont Meru, qui culmine à 4 566 mètres il vous faudra compter environ quatre jours de marche.

Au Nord-est du parc les lacs Momella, abritent des milliers d’oiseaux de différentes espèces. Vous n’y trouverez certes pas de lions, mais vous aurez l’occasion d’observer des troupeaux d’éléphants, des phacochères, des buffles, des zèbres, des girafes, des singes ou encore des hyènes.



Parc National de Manyara

Ce parc est situé à environ 1h30 à l’ouest d’Arusha, il doit son nom au Lac Manyara qui se trouve à l’intérieur.

Sur les 330 km² de parc, 50 kilomètres sont occupés par le magnifique lac. Il est peu profond, et sa taille varie selon la saison. De nombreux animaux viennent se baigner dans la boue lorsque l’eau se retire. A ce moment là, on y observe de nombreux oiseaux aquatiques comme les pélicans, les flamants, les cormorans et les hérons.

Ce qui rend particulier le parc national ce sont les sentiers pédestres de safaris qu’il offre aux visiteurs. C’est un moyen sûr de voir et d’écouter la nature sauvage de plus près : éléphants, girafes, zèbres, gnous ainsi que d’immenses troupeaux de buffles se rassemblent sur cette terre herbeuse. C’est aussi là que vous pourrez surprendre des lions perchés dans les branches d'acacias !


Le Parc National de Ruaha

Les paysages de ce parc sont fascinants, tout comme sa faune. Son écosystème est vierge, immaculé, intouché par l'homme. Il est moins connu du grand public et donc moins fréquenté, bien qu’avec le temps il gagne en réputation. Avec ses 20 226 km², c’est le deuxième plus grand parc après le Serengeti.

Sa rivière Ruaha qui le traverse est l'une des principales sources de vie du parc. Vous observerez l’une des plus importantes colonies d’éléphants d’Afrique qui y a élu domicile. Mais vous verrez aussi des buffles et antilopes, des lions, des hyènes, des guépards, des léopards et même quelques familles de lycaons.



Le Parc National de Mikumi

Le Parc est situé à 283 kilomètres à l'ouest de la ville de Dar Assalam. On trouve de très beaux paysages au Parc National de Mikumi, notamment grâce à ses cascades et aux montagnes qui l'entourent. On y trouve aussi deux lacs où les hippopotames sont la principale attractivité touristique !

Sur ses 323 000 hectares, vous observerez antilopes, zèbres, lions, léopards, girafes, impalas, éléphants, gnous et buffles et de nombreuses espèces d'oiseaux. Dans le sud du Parc on trouve aussi des grands koudous, des phacochères, des civettes, etc.

Le Parc National d’Udzungwa

Le Parc national des montagnes d'Udzungwa a une superficie de 1 990 km², et est situé à 348 km de Dar es Salaam. Il est situé dans les forêts verdoyantes et luxuriantes des montagnes d'Uzungwa. Sa particularité est que la découverte se fait exclusivement à pied, c’est le paradis des marcheurs ! Vous y verrez certains des singes et oiseaux les plus rares d’Afrique.

C’est une zone qui réserve encore beaucoup de surprises puisque de nombreuses recherches scientifiques s'y déroulent, et pourraient mettre à jour de nouvelles espèces. Je recommande ce parc pour les amateurs de randonnées souhaitant découvrir une faune et flore différentes de autres parcs de Tanzanie. Ses immenses forets et ses cascades offre un tout autre aspect de la destination.