Devis express Service client : 04 58 00 53 93
Ouverture sur le monde

Inspiration de voyages

Que visiter en Tanzanie ?

Paysage Serengeti Tanzanie

Certains diront que la Tanzanie pourrait se résumer à ses grands parcs animaliers, quand d'autres au contraire mettront en avant le caractère varié et multiple de la destination. Pour faire le point sur les sites incontournables à voir au cours d'un premier voyage en Tanzanie, nous avons demandé à notre experte locale de nous dresser une petite liste des endroits qui, selon elle, méritent absolument le détour pour une première découverte du pays.


Le parc national du Serengeti, paradis du safari

Je commence par un grand classique mais il est juste impossible d'occulter ce parc pour un premier voyage ! Le Serengeti, classé à l'Unesco, est LA star des destinations de safari en Afrique. La raison est simple : c'est l'une des rares réserves à regrouper toutes les espèces africaines à quelques exceptions près. C'est aussi ici que s'organise l'un des phénomènes naturels les plus étranges de notre planète : la Grande Migration. J'adore faire découvrir le parc du Serengeti à ce moment-là, alors que les gnous, les antilopes et les zèbres traversent en file indienne les vastes étendues du territoire, sous le regard aiguisé des grands prédateurs que sont les léopards, les lions et les guépards.

Beaucoup de voyageurs à qui j'ai fait découvrir le Serengeti ont même eu la chance d'assister à d'incroyables scènes de chasse entre les lions et les antilopes… Le spectacle fascinant de la nature dans ce qu'elle a de plus brut et de plus sauvage.

Le Kilimandjaro, toit de l'Afrique

Dans un tout autre décor, je propose aux voyageurs actifs de découvrir le plus haut sommet du continent africain, le Kilimandjaro, perché à 5892 mètres d'altitude. La découverte peut se faire de différentes façons : soit l'on se balade au pied du volcan endormi au milieu des prairies, des champs et de la forêt tropicale, soit on tente son ascension. Cette dernière est par contre réservée aux voyageurs sportifs et aux randonneurs aguerris puisque l'excursion dure de 5 à 6 jours et est loin de représenter une petite promenade de santé. Par contre, tout là-haut, les grimpeurs sont largement récompensés par un panorama à couper le souffle sur toute la région. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, je parle plus en détail de l'ascension du Kilimandjaro dans la rubrique "Activités outdoor".

Le Ngorongoro, cratère réserve de la biosphère

Je ne connais personne qui soit allé en Tanzanie sans avoir visité le Ngorongoro. Oui le parc est fréquenté, mais est-ce pour autant qu'il faut l'exclure de votre itinéraire ? Surtout pas. Car c'est souvent ici que les voyageurs font les plus beaux safaris. Au Ngorongoro, les animaux sont protégés par des remparts de 600 mètres de haut, au cœur d'une caldeira de plus de 20 kilomètres de diamètre. Cet environnement particulier permet donc de faire de superbes photos grâce à un décor franchement inédit, mais aussi de multiplier les rencontres puisque la concentration d'animaux sauvages y est vraiment impressionnante !

Une fois encore ce n'est pas un safari intimiste qui vous attend, mais le cratère, à l'abri au cœur des falaises, semble vivre à son propre rythme. C'est l'un des parcs tanzaniens où vous aurez probablement la chance de croiser les fameux Big 5 (éléphant, lion, buffle, rhinocéros et léopard).

Le lac Natron, refuge des flamants roses

Imaginez un lac aux allures de paradis terrestre avec ses eaux turquoise et son environnement superbe, entouré d'escarpements. Figurez-vous une colonie de plus de deux millions de flamants roses vivant sur les rives du lac et s'alimentant d'une algue bleue aux pigments rouges. Enfin, imaginez que l'eau du lac, si salée, change instantanément les animaux qui s'y aventurent en statues de sel. Moins paradisiaque, vous dites ? Et pourtant, c'est bien ainsi que l'on peut dépeindre le lac Natron. Il fait pour moi partie des endroits les plus beaux et les plus mystérieux du pays, et j'adore le faire découvrir aux voyageurs curieux de voir autre chose que les grands parcs. Je peux organiser plusieurs types d'activités pour découvrir le lac et sa région : randonnée autour de l'eau pour observer les flamants, ascension du Ol Doinyo Lengaï en compagnie d'un guide masaï, visite des villages masaï aux abords du lac…

Le parc national du Tarangire, hors des sentiers battus

Même s'il est plus petit et moins fréquenté que les autres parcs du nord de la Tanzanie, le Tarangire représente un passage essentiel pour faire un safari authentique. Car c'est justement ce côté plus isolé et moins connu qui fait tout son charme. Au cœur de paysages magnifiques de vallons et de plaines, je vous invite à partir à la rencontre des très nombreux éléphants, des zèbres, des lycaons, des impalas et des grands koudous qui ont élu domicile dans le coin.

Ici, l'observation des animaux sauvages est facilitée par la présence de la rivière Tarangire, qui serpente au milieu du parc et dans laquelle de nombreux animaux viennent s'abreuver en toute saison.

Pour moi, le parc national du Tarangire est le parc safari familial par excellence. Les enfants y apprécient une importante concentration d'éléphants et ont l'impression de se retrouver dans le film Le Roi Lion en observant les zèbres, les phacochères et les girafes en grande quantité.

Manyara, la Tanzanie en miniature

Lui aussi plus petit et moins connu que les grands parcs du nord, le parc national de Manyara abrite un microcosme parfaitement représentatif de la Tanzanie. On y évolue au cœur d'une jungle luxuriante, le long d'un lac peu profond et au beau milieu de plaines infinies. Mais c'est surtout à son lac que le Manyara doit sa spécificité. De taille très changeante en fonction des saisons, il attire de nombreux animaux comme des gnous, des buffles et des girafes. J'aime beaucoup le faire découvrir aux ornithologues en herbe puisqu'il est possible d'y observer de nombreuses espèces d'oiseaux comme des flamants, des cormorans et des pélicans.

Le parc de Manyara est l'un des rares en Tanzanie où nous aurons la chance d'observer les singes dans la forêt tropicale. La partie nord, recouverte d'une jungle épaisse, est en effet habitée de singes bleus, de singes verts et de babouins. Et puis, le territoire réserve de nombreuses autres curiosités tant au niveau des paysages que de la faune et de la flore. Mais je préfère ne pas vous en dire plus pour vous laisser la surprise !

La réserve de Selous, deuxième plus grande réserve du monde

C'est parce qu'elle est située au sud-est de la Tanzanie, loin des grands parcs du nord, que la réserve de Selous reste largement oubliée des itinéraires touristiques. Pourtant, elle est la deuxième plus grande réserve animalière de notre planète ! C'est l'endroit rêvé pour s'offrir un safari authentique en 4x4, à pied ou en bateau. Traversée par la rivière Rufiji, la réserve de Selous abrite de nombreuses espèces en voie de disparition, dont le lycaon, ainsi que la plus grande réserve d'éléphants du continent africain. Il ne faut pas hésiter à embarquer pour un safari en bateau sur la rivière pour approcher ses crocodiles, ses oiseaux et ses hippopotames.

Si vous rêvez de vous offrir un safari hors des sentiers battus, sans croiser âme qui vive pendant des heures entières, alors la réserve de Selous risque fort d'être un coup de cœur. Évoluez au cœur des forêts épaisses, des collines, des prairies ouvertes et des plaines pour multiplier vos chances de croiser le chemin d'un buffle, d'une girafe ou d'un rhinocéros…

Le parc national de Ruaha, entre baobabs et acacias

Situé dans le centre de la Tanzanie, le parc national de Ruaha est le deuxième plus grand parc national du pays après la réserve de Selous. Là encore, parce qu'il est situé loin des grands parcs du nord et que son accès se mérite, il s'avère bien moins fréquenté que les réserves animalières du nord. Pourtant, sur place, on y découvre une formidable variété de faune et de flore. Traversé par la grande rivière Ruaha, le parc dévoile de vastes plaines recouvertes de baobabs, d'acacias, et de plus de 1600 autres espèces d'arbres et de plantes. Pas étonnant que dans un environnement aussi abondant, les animaux soient légion. Sillonnez les pistes du parc en liberté à la rencontre des éléphants, des antilopes, des koudous et des nombreux lions de la région. Le parc national de Ruaha abriterait en effet près de 10 % de la population de lions d'Afrique ! Et ce n'est pas tout, car vous aurez aussi l'occasion d'observer des girafes, des léopards, des impalas, des élans, des chacals, des zèbres et même quelques reptiles et amphibiens comme des grenouilles colorées, des serpents et des crocodiles.

Je recommande tout particulièrement la visite du parc national de Ruaha aux passionnés d'ornithologie qui auront l'occasion d'y admirer le calao à bec pâle, la roussette, la huppe fasciée et plus de 500 autres espèces exotiques.

Le parc national de Gombe Stream, paradis des primates

Avec seulement 52 km2 de surface, le parc national de Gombe Stream est le plus petit des parcs nationaux tanzaniens. Situé dans le nord du pays entre lac et montagne, il est connu dans le monde entier puisque c'est ici que la célèbre primatologue Jane Goodall s'est installée pour étudier les chimpanzés dans les années 1960. Depuis, la réserve a été classée parc national et est devenue un véritable sanctuaire pour les primates ; pour les chimpanzés, mais aussi pour les babouins.

Il faut évoluer au milieu des montagnes, des forêts, des vallées et des rivières pour partir à la rencontre des chimpanzés, des colobes rouges à queue rouge, des singes bleus et des babouins qui ont élu domicile ici. Au fil de vos safaris, vous aurez aussi l'occasion d'admirer de nombreux oiseaux exotiques, des hippopotames, des léopards et même des potamochères du Cap. Malgré son importante concentration de faune sauvage, le parc national de Gombe Stream demeure assez peu visité et vous profiterez de ses nombreuses possibilités de safaris pédestres sans être dérangé.

Le parc national d’Arusha, au pied du mont Méru

Installé tout autour du mont Méru, cinquième sommet d'Afrique perché à 4566 mètres d'altitude, le parc national d'Arusha est situé au nord-est de la Tanzanie et dévoile des paysages de forêts pluvieuses et de reliefs escarpés. C'est l'endroit idéal pour observer les singes colobes noirs et blanc, mais aussi les phacochères, les zèbres et les troupeaux de buffles.

Le parc d'Arusha se divise en trois zones distinctes : les lacs de Momela, le Mont Méru et le cratère Ngurdoto. Cette variété d'environnements permet de multiplier les rencontres, aussi bien avec les primates qu'avec les mammifères et les oiseaux. On peut notamment y observer l'ibis, le calao, le flamant rose et le pélican.

Mais c'est avant tout pour faire l'ascension du Mont Méru que de nombreux voyageurs se rendent au parc national d'Arusha. Tout au long de la montée, l'on admire de somptueux panoramas sur la forêt, les grands mammifères en contrebas et même le sommet enneigé du Kilimandjaro…

Le parc national de Katavi, safari sauvage

Perdu loin de tout dans le sud-ouest de la Tanzanie, le parc national de Katavi est le troisième en taille du pays, et aussi l'un des plus sauvages. Peu fréquenté, il dévoile une vaste zone marécageuse et deux lacs qui disparaissent presque complètement lors de la saison sèche. À cette période, les animaux sauvages se concentrent autour de la rivière Katuma pour s'abreuver et rester au frais. L'endroit est parfait pour observer les crocodiles, les éléphants, et une multitude d'espèces d'oiseaux.

Peu d'endroits au monde offrent une telle concentration d'animaux sauvages. Éléphants, hyènes tachetées, impalas, cobes, zèbres, girafes, buffles, léopards… Font l'objet d'incroyables scènes de chasse. En fin de saison sèche, je vous conseille tout particulièrement d'assister à un spectacle incroyable, celui de plusieurs centaines d'hippopotames se combattant violement pour accéder à un bassin…

Et pourtant, malgré ces nombreux avantages et son atmosphère absolument unique, le parc national de Katavi est parvenu à se préserver du tourisme de masse, principalement grâce à son isolement. En parallèle de l'observation des animaux sauvages, vos safaris seront aussi l'occasion d'accéder à d'incroyables panoramas sur les lacs environnants et sur les chaînes de montagnes tout autour du parc…

Par Mélodie V.