Asie

La population au Cambodge

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

Unsplash - allphoto bangkok

Le voyage et la découverte d’un pays se font également par son histoire, ses langues et ses croyances.

L’histoire du Cambodge

Le Cambodge était l’un des plus grands empires de l’Asie du Sud-Est et le berceau d’une civilisation multiculturelle avec des influences chinoises et indiennes. Les premières traces d’occupations remontent à 4000 av. J-C. Il s’agit également du premier royaume où l’on retrouve une connexion avec le puissant empire qu’était le Funan. L’histoire change quand le prince exilé, Jayavarman, revient au pays pour se proclamer roi et établir la dynastie khmère. Sa vision futuriste pour l’époque émancipe le pays, lance le culte des dieux-rois et appuie son autorité et sa puissance auprès des autres pays. Il s’agit de la période la plus prospère du Cambodge et durera près de 4 siècles. On voit le déclin de cet empire vers le XVe siècle où sa prospérité et son héritage historique ne deviennent qu’un vaste souvenir. En 1863, après le traité de protectorat signé avec la France, le pays connaît une période plutôt calme. Toutefois ce fragile équilibre est mis à rude épreuve après la Seconde Guerre mondiale quand Norodom Sihanouk monte au pouvoir. Cependant, il gagne l’indépendance de son pays et lance un programme pour moderniser le Cambodge. Le pays connaît trois époques noires et sanglantes avec la guerre contre l’Indochine, Salor Path, où l’on compte plus de deux millions de morts et le Kampuchéa démocratique. Les Khmères rouges sont dans un premier temps acclamés en héros, avant que la population ne comprenne leurs véritables intentions. Les résistants sont exécutés et les minorités sont massacrées. Un génocide qui aura fait plus de deux millions de morts. Le peuple vietnamien arrive à renverser les Khmères rouges et occupent le pays pendant quelques années, de manière non violente. Un traité de paix est signé en 1991 et en 1993, Norodom Sihanouk redevient roi du Cambodge apportant une certaine prospérité au pays.

Les habitants du Cambodge

Le Cambodge compte, en 2019, 15 552 211 habitants et 17 707 811 habitants en 2023. Entre le nombre de naissances (environ 1171 bébés) et le nombre de morts (301 personnes) par jour, l’évolution de la population cambodgienne augmente d’environ 775 personnes par jour en 2023. L'espérance de vie du pays est de 62,7 ans, ce qui est en dessous de la norme européenne qui est, quant à elle, de 71 ans. En fonction de la qualité de vie et du travail, l’âge moyen d’un homme est plus bas que celui d’une femme (60 ans vs 65 ans). De manière générale le pays est sous-peuplé avec 63 habitants par km² sauf dans la région des Quatre Bras, qui elle, est bien plus peuplée.

Le peuple khmer est l’ethnie majoritaire du pays à 90 %. On les retrouve dans le centre du Cambodge proche des rizières et des lacs. Les 10% restants se partagent entre les Chams (musulmans), les Vietnamiens, les Chinois et les Mons. Les minorités comme les Khmer Loeu sont principalement présentes dans les montagnes.

Les Chams comptent une communauté d’environ 300 000 personnes, soit une représentation de 2 % de la population totale. Ils se divisent en deux ethnies : la première, des Vietnamiens musulmans qui sont venus se réfugier au Cambodge au 16e siècle ; la deuxième est constituée de Malais qui ont fui la péninsule indonésienne.

Les Vietnamiens sont arrivés au début du 17ᵉ siècle. Bien que voisins, leurs mœurs sont tout à fait différentes. Cette communauté représente environ 3 % de la population totale. On les retrouve principalement vers le lac Tonlé Sap, car la majorité se compose de pêcheurs ou d’agriculteurs.

La Chine et le Cambodge ont toujours été liés : leurs échanges remontent à l’époque Funan. Mais ce n’est qu’à partir du XVe siècle qu’une nouvelle classe ethnique est créée à travers des mariages interethniques : les Sino-Khmers. Due à leur implication dans l’économie et développement du pays, la minorité chinoise constitue un État dans l'État cambodgien.

On retrouve toutefois de nombreuses tribus reculées dans les montagnes, la jungle ou les forêts qui comportent seulement quelques centaines de personnes. Elles se regroupent sous la catégorie Proto-Indochinois, sont organisées en fédérations et ont leur propre indépendance. Le fait qu’elles vivent dans des endroits quasi inaccessibles permet leur survie et sécurité. Les Samrê et les Pear sont les éthnies primitives du territoire. On les trouve surtout dans le nord-ouest, du côté de Siem Réap. Les Pailin et les Krahung, qui sont surnommés “homme de couleur”, se trouvent à l’ouest. Les Kouy, qui signifie “homme libre”, se situent au nord, près de la frontière thaïlandaise. Au nord-est, on retrouve les tribus principales suivantes : les Kravet qui sont proches des Khas du Laos, les Braos qui sont proches des Khmers, les Tampuans qui sont autour de la ville de Bakéo, les Stieng et les Jarai qui se trouvent à côté de la frontière vietnamienne. Au sud-est, se trouvent les derniers membres de la plus ancienne minorité du pays : les S’aoch. Ils sont à l’heure actuelle une petite centaine et vivent de manière précaire dans la ville de Samrong Leu.

Les langues du Cambodge

On compte environ une vingtaine de langues parlées au Cambodge. La langue officielle est le khmer. Selon les régions visitées, il existe trois variantes du khmer qui sont officiellement reconnues. Dans le centre du pays, on a le khmer de Kandal, le khmer loeu dans les montagnes et le khmer Tonlé Sap autour du lac.

Avec plus de 800 000 anglophones, l’anglais devient la seconde langue du pays en 2002. Environ 100 000 personnes parlent le thaïlandais et le chinois et 250 000 personnes parlent le vietnamien.

On retrouve tout de même deux langues austronésiennes : le Cham et le Jarai. Le français est quant à lui parlé par 3% de la population. Selon les dernières études, il y aurait environ plus de 8000 français qui habitent au Cambodge.

Les religions du Cambodge

La religion occupe une place très importante dans la vie cambodgienne. On le voit à travers le crédo “Nation-Religion-Roi”. La religion principale du Cambodge, à 95 %, est le Bouddhisme theravada qui est un mélange entre l’animisme et le brahmanisme. Elle prône la réincarnation dans une autre vie.

On retrouve également l’islam avec les Chams, le christianisme (arrivée récente et principalement dans les grandes villes), l’indouisme et l’animisme par les minorités montagnardes. L’animisme est une croyance en la force vitale et l’esprit. Le point fort du pays est sa diversité religieuse, chacun est libre de croire en la divinité qu’il veut sans répercussion grâce à la liberté du culte.

Conception de la vie au Cambodge

La vie sur terre, dans la religion bouddhiste, n’est pas éphémère. Prônant la réincarnation, vous n’avez pas qu’une seule vie, car elles sont successives et ne se terminent que lors de l’anéantissement final. Finalement, le corps humain n’est qu’une enveloppe terrestre, car c’est l’âme qui voyage pour se réincarner dans un nouveau corps, qu’il soit humain ou animal. Lors du choix, il est important de ne pas surestimer ses capacités. Si les obligations et les devoirs ne sont pas effectués, la sanction est une vie éternelle en enfer. Il est donc vital d’occuper la place terrestre qui lui a été confiée par les voies divines.

Vous aimerez aussi

Souvenirs à ramener du Cambodge

Géographie et paysages du Cambodge

Les fêtes et festivals au Cambodge

La politique au Cambodge

La culture au Cambodge

Les animaux au Cambodge

Les transports au Cambodge

Le Cambodge en bref

Le tourisme au Cambodge

Cuisine et Gastronomie au Cambodge

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits au Cambodge

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.