Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Amateurs de randonnée, vous êtes au bon endroit ! Le parc national de Waterberg offre des sentiers et paysages à couper le souffle. Entre ses falaises tombant à pic, son plateau surplombant les plaines namibiennes, et sa végétation luxuriante, Waterberg est une étape incontournable à mi-chemin, entre le parc d’Etosha et la capitale Windhoek.

Les paysages du parc national

Bienvenue au parc national du Waterberg. Il fut créé en 1972 afin de protéger la faune et la flore s’y trouvant et s’étend sur 50 km de long pour 16 km de large. Le majestueux plateau de grès rouge offre une vue époustouflante sur toute la région du Kalahari. Prisé par les espèces locales pour ses nombreux points d’eau, son nom est d’ailleurs une référence à son environnement naturel puisque Waterberg signifie « plateau d’eau ».

Ses 405 km² de superficie abritent différentes espèces animales, mais également végétales prospérant grâce à l’humidité abondante qu’offre son plateau. Moins connu que le célèbre parc d’Etosha, Waterberg est la destination idéale pour s’adonner à l’observation des animaux en toute tranquillité et profiter de nombreux sentiers pédestres.

À bord d’un 4x4, à pied, en liberté, ou accompagné par un guide local, le parc propose un large choix de randonnées pour découvrir le plateau et ses environs. Les balades à pied restent le meilleur moyen d’admirer le parc en détail. Des itinéraires de plusieurs jours peuvent être organisés sur votre demande ou vous pouvez choisir d’emprunter les chemins balisés par vous-même. Ne manquez pas la superbe vue depuis le Mountain View, le sommet accessible en 40 min de marche, puis à la fin de la journée rendez-vous pour admirer le spectaculaire coucher de soleil.

Les animaux à observer

Paradis des animaux, le parc national du Waterberg abrite des espèces en tout genre. Sur votre chemin, vous pourrez apercevoir des rhinocéros noirs, des antilopes-cheval, des koudous, mais également des léopards. En levant les yeux, vous aurez peut-être la chance d’observer les singes se balançant en haut des arbres ou de voir des rapaces tournoyant au-dessus du parc, à la recherche de leurs proies. Cachés dans les buissons, les mambas noirs et cobras cracheurs évoluent en toute discrétion, tandis que les termites s’affairent à construire d’impressionnantes termitières de plusieurs mètres de haut !

Des réserves privées s’occupent de la préservation des espèces et notamment des guépards et des léopards. Retrouvés souvent en piteux état, ils sont amenés jusque dans les centres de conversation à l’image du Cheetah Conservation Fund pour recevoir des soins et être remis sur pied. Vous pourrez, lors de votre visite, vous approcher au plus près de ces félins et en apprendre un peu plus sur leur histoire.

Si les animaux constituent une part importante des espèces présentes à Waterberg, la flore, elle aussi, a su s’y développer abondamment. Vous reconnaitrez au détour de votre promenade des saules pleureurs, des acacias, ou encore des lilas. Un endroit idyllique où vous serez en totale communion avec la nature.

Excursions et activités​​

Embarquez pour un safari, l’activité incontournable de Waterberg. Les 4x4 personnels étant interdits, vous devrez réserver un safari avec les rangers du parc. Connaissant les lieux sur le bout des doigts, ils vous emmèneront dans les meilleurs spots pour observer les animaux, mais également admirer les plus belles vues du parc.

Toutefois, si vous en avez le temps, préférez opter pour la randonnée. Bien plus adaptée pour découvrir toutes les richesses du parc. Le « Waterberg Wilderness Trail » vous emmène sur un parcours de 42 km pour environ 4 jours de marche. Une autre randonnée nommée « Waterberg Unguided Hiking » vous permet de partir en toute autonomie sur une distance de 50 km. Si vous préférez une visite plus courte, empruntez le chemin vous menant au sommet, atteignable en une quarantaine de minutes de marche et appréciez la vue grandiose depuis le plateau du Waterberg.

Non loin de là, partez à la rencontre des habitants de la ville d’Okahanja et découvrez leur commerce de sculptures artisanales en bois. Un peu plus à l’est, le centre culturel d’Ovaherero revient sur l’histoire des Hereros, ainsi que sur les affrontements sanglants ayant eu lieu entre cette tribu et les colons allemands au début du XXe siècle.

Conseils pratiques

Situé à mi-chemin entre Windhoek et le parc d’Etosha, le parc de Waterberg est facilement accessible en voiture ou par avion. Si vous partez depuis la capitale, comptez environ 300 km pour vous rendre jusqu’à Waterberg et 5 h de route depuis Etosha.

Côté logement, vous pourrez profiter de campings aménagés avec piscine et barbecue ou de lodges confortables à luxueux, nichés en pleine nature.

​​Le meilleur moment pour se rendre au parc national de Waterberg

Privilégiez la saison de l’hiver austral pour vous rendre à Waterberg. Les températures sont clémentes, les journées agréables et ensoleillées, mais les nuits plutôt fraîches. Si vous souhaitez vous sentir comme seul au monde, préférez venir juste après ou juste avant la saison des pluies.