Devis express Service client : 04 58 00 53 93
Ouverture sur le monde

Regard sur le monde

Notre rencontre avec les lémuriens à Madagascar

lémurien_queue-blanche

Laëtitia et sa famille sont partis voyager à Madagascar l'été dernier. Leur circuit dans l'Est de Madagascar les a menés au cœur des paysages à couper le souffle de Manakara jusqu'au Canal des Pangalanes en passant par Ranomafana. Au programme : balades dans la nature, moments de partage avec les locaux, et surtout, observation des lémuriens ! Ils nous racontent leur rencontre avec ce primate endémique de l'île de Madagascar.


Lémurien danseur

Les lémuriens sauvages du Parc National de Ranomafana

C'est dans la forêt du Parc National de Ranomafana que nous avons pour la première fois eu l'occasion d'apercevoir ces adorables créatures poilues. Accompagnés d'un guide, nous sommes partis marcher en pleine nature afin de mieux connaître leur environnement. Tout au long de notre balade, notre guide nous a montré les arbres où ils se nourrissent, les baies qu'ils mangent au quotidien… Tout en gardant un œil en l'air pour ne pas les manquer s'ils venaient à faire leur apparition. Et puis, après quelques dizaines de minutes, nous avons aperçu une première silhouette sombre se balancer, puis une autre, et encore une autre. Des lémuriens !

Au total, nous avons eu la chance de voir cinq espèces de lémuriens différentes, dont le maki à flanc brun, le lémurien à ventre roux, et le très rare hapalémur doré, reconnaissable à son pelage doré. Nous nous sommes vite rendus compte qu'il nous aurait été difficile de les manquer tant ils sont bruyants ! Mais de notre côté, c'est sans aucun bruit que nous nous approchons. Car dès lors que l'un d'eux repère notre présence, tous changent immédiatement d'arbre ! Cependant, avec un peu de discrétion, nous parvenons facilement à les photographier et à les observer longuement, se balançant aux arbres ou se goinfrant de fruits.

Le temps est comme suspendu alors que nous assistons au simple mais extraordinaire spectacle de la nature. Je pense que nous avons passé plus d'une heure à ne rien faire d'autre que les observer dans leur vie quotidienne. Ce fut l'un des plus beaux moments de notre circuit à Madagascar.

Les lémuriens protégés d'Anja, à Ambalavao

À une dizaine de kilomètres au sud d'Ambalavao, nous avons visité le site écotouristique d'Anja. Ce petit parc associatif abrite plus de 600 lémuriens protégés par les communautés villageoises de la région. Il est traversé par trois sentiers différents, permettant de marcher au milieu des ficus et des orchidées tout en s'approchant des lémuriens. La visite se fait obligatoirement avec un guide, et c'est tant mieux, car cela nous a permis d'apprendre que cette réserve avait joué un rôle fondamental dans la protection des lémuriens maki. Cette espèce était quasiment éteinte il y a une vingtaine d'années et pourtant, aujourd'hui, le site d'Anja en compte 650 !

Cette visite a été complémentaire de celle du Parc National de Ranomafana puisqu'elle nous a permis d'observer les lémuriens de plus près. Certains ne sont vraiment pas farouches et s'approchent à quelques mètres seulement de nous ! Et puis, quand on sait qu'aujourd'hui ce sont près de 9 lémuriens sur 10 qui sont menacés à cause de la déforestation et de la dégradation de leur habitat, cela fait plaisir de contribuer à leur protection à notre échelle. L'association a en effet pour objectif de les maintenir dans leur environnement naturel, en interdisant toute nouvelle construction autour du parc ainsi que les feux de forêt et la déforestation. On voit que les habitants du village sont habitués à vivre avec les lémuriens, et même les enfants ne s'amusent pas à leur courir après. Il y a un vrai respect entre l'Homme et l'animal, et cela donne de l'espoir pour la continuité de l'espèce.

Par Mélodie V.