Asie

La politique en Inde

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

Indépendante depuis 1947, l’Inde n’a cessé de croître dès lors. Actuellement cinquième économie mondiale et pays le plus peuplé sur terre, l’Inde se développe sans cesse, d’une manière spectaculaire. Malgré un système démocratique, les anciennes mœurs, comme les castes, restent ancrées dans les mémoires, causant, encore aujourd’hui, de nombreux conflits internes. On vous aide ici à y voir plus clair sur le fonctionnement politique, économique et social de l’Inde !

Le régime politique de l’Inde

De son indépendance, en 1947, à 1950, l’Inde fonctionne comme une monarchie constitutionnelle. Elle relève encore du Commonwealth et du roi George VI, sous le terme de dominion de l’Inde, mais l'Angleterre n’a plus les pleins pouvoirs décisionnels. Durant cette période, l’Assemblée, créée en 1947, travaille à l’élaboration d’une Constitution propre à l’Inde.

Le document est voté en 1950 et le pays devient alors la République de l’Inde, ou Bharat, en hindi. Elle représente dès lors une démocratie parlementaire, avec, à sa tête, un président. Ce dernier se compose de l’Assemblée législative et du Conseil des États. L’Inde est formée, en effet, de 28 États. Chacun possède un Congrès et un Chief Minister chargé de l’autorité locale, ainsi qu’un gouverneur, qui veille au bon respect de la Constitution indienne. Dans la configuration de l’Inde s’ajoutent 7 territoires fédéraux, en plus de la région de Delhi, qui détient un statut encore différent.

Le pouvoir exécutif du pays se trouve entre les mains du Conseil des ministres. Lui-même est dirigé par le Premier ministre, qui travaille en étroite collaboration avec le Président. Le gouvernement central gère ainsi les problématiques concernant la sécurité, la politique étrangère, les impôts, l’éducation, les communications et le droit pénal. Chaque État pilote ensuite les questions d’ordre public, de santé et d’administration, entre autres.

L’économie du pays et PIB

En 2023, le PIB de l’Inde est évalué à plus de 3 700 milliards de dollars américains, pour 1,4 milliard d’habitants. Le pays se place ainsi au rang de cinquième économie mondiale.

Le secteur du service représente la partie essentielle de l’économie indienne, et compose plus de la moitié du PIB. Les activités principales sont les centres d’appels délocalisés et le développement de logiciels. Les domaines du numérique et de la technologie comptent de multiples ingénieurs. Le tourisme en est aussi un aspect primordial, puisqu’il crée de très nombreux emplois et pousse à une croissance remarquable.

L’industrie est également un pilier de l’économie indienne, la plus importante demeurant, encore aujourd’hui, celle du textile. Viennent ensuite l’exploitation chimique, pharmaceutique, la confection d’appareils électroniques, et le transport. Pour ce dernier, l’entreprise indienne la plus connue est Tata, qui construit des voitures et des camions, et qui a fortement contribué au développement du pays.

Aussi, l’Inde regorge de ressources en minerais. Il en est un producteur de renommée mondiale. Ses spécialités sont le charbon, le fer, le cuivre, l’or, l’argent, et même le pétrole.

Enfin, l’agriculture, qui représente seulement un quart du PIB, emploie pourtant près de la moitié de la population. Le thé, le riz, le coton, le lait et le blé sont les marchandises les plus importantes.

L’indépendance de l’Inde

Les années 1850 rythment les premières phases de révolte des Indiens contre l’Empire britannique. Les Indiens commencent à prendre conscience des abus d’autorité du gouvernement anglais, ainsi que du pillage des ressources locales. L’insatisfaction se ressent.

En 1885, le Congrès national indien est créé. On y réfléchit et l’on y débat de la condition indienne, tout en initiant des changements. Le début du XXe siècle marque une période mouvementée, où les actes de rébellion se font plus présents et plus agressifs. Mais à l’approche de la Première Guerre, les sources d’insécurité évoluent de manière mondiale. Le peuple indien est alors massivement mis à contribution en renfort de l’armée anglaise.

À la fin du conflit, la résistance redémarre. Gandhi entre au Congrès national indien et en devient l’un des dirigeants. Dans les années 1920, il organise de multiples rassemblements non violents, ainsi qu’une campagne de non-coopération. Le boycott des marchandises et des institutions anglaises prend de l’ampleur.

Après de nombreux rebondissements et l’emprisonnement de Gandhi de 1922 à 1924, le Congrès fait une demande officielle d’indépendance complète en 1929. Cette action s’accompagne d’un mouvement massif de désobéissance civile. L’autorité britannique reçoit Gandhi en Angleterre en 1935 afin de mener des négociations. L’Acte de gouvernement de l’Inde y est finalement signé et implique d’instaurer une instance législative autonome au cœur des provinces indiennes. Elle entre en vigueur en 1937, après des élections dans le pays.

La Seconde Guerre mondiale frappe, et l’Angleterre s’y engage, en y ajoutant l’Inde, sans consultation du Congrès indien. C’est la goutte de trop, qui amène Gandhi à fonder le mouvement « Quittez l’Inde » en 1942. Les forces anglaises sont invitées à déserter le sol indien ou à faire face à la révolte. Son second emprisonnement pousse le peuple à entrer en contestation.

En 1947, le nouveau gouvernement britannique incite à se retirer de l’Inde et son indépendance est obtenue en août 1947. Certains territoires et religions, surtout hindoue et musulmane, étant en conflit, des frontières sont érigées rapidement, créant le Pakistan pour l’occasion. Le pays subit alors des mouvements massifs de population, faisant de nombreux morts.

Les droits de l’Homme

L’Inde a, pendant longtemps, fonctionné avec un système de castes, catégorisant la population par classes sociales. Selon cette organisation, les Brahmanes, qui sont les prêtres, sont considérés comme les plus « purs », et allant jusqu’aux intouchables, traités tel des « impurs ».

Même si, depuis 1950 et le vote de la Constitution indienne, il est interdit de faire preuve de discrimination envers les différents milieux, dans les mentalités, c’est toute autre chose.

Aussi, les minorités religieuses et les Adivasi, les peuples autochtones les plus anciens d’Inde, sont souvent sujets à des violences, à de la haine, et à l’exclusion, sans que cela soit puni par le gouvernement.

Jusqu’à il y a peu, la place de la femme indienne restait encore une vraie question sensible. Vouée à s’occuper de la maison, des corvées, du mari et des enfants, son statut était estimé bien moins important. Dans la Constitution actuelle, la femme est considérée comme égale à l’homme, mais il est plus simple de le ressentir dans les grandes villes que dans les campagnes.

Un autre aspect inquiétant concernant les droits de l’Homme en Inde est la liberté d’expression toujours plus réduite. Les autorités imposent, encore aujourd’hui, de très graves restrictions aux voix indépendantes et aux journalistes.

Enfin, les disparités de richesses sont flagrantes en Inde. Même si l’éducation est gratuite, l’achat de matériel et d’uniformes est souvent impossible pour bon nombre de familles qui ne possèdent pas l’argent nécessaire. Malgré les campagnes de sensibilisation régulières établies par le gouvernement et un taux d’alphabétisation en hausse, celui-ci est toujours trop bas pour offrir de bonnes conditions de vie à l’ensemble de la population.

Vous aimerez aussi

Souvenirs à ramener d’Inde

Cuisine et gastronomie en Inde

Transports et déplacements en Inde

Géographie et paysages de l’Inde

Les fêtes et festivals de l’Inde

La population en Inde

Le tourisme en Inde

L’Inde en bref

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Inde

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.