Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Trincomalee, capitale de la Province de l'Est, est la destination idéale pour s'adonner au snorkeling, profiter des plages de sable fin d'Uppuveli et de Nilaveli, et découvrir de nombreux temples Hindous. Pour ne rien gâcher, Trincomalee est beaucoup moins touristique que les stations balnéaires de l'ouest. Voici une destination authentique [1] que les amateurs de tranquillité apprécieront.

A faire à Trincomalee

Trincomalee et ses environs offrent de magnifiques plages, mais c'est aussi une destination culturelle à ne pas négliger.

Les plages d’Uppuveli et de Nilaveli

Le littoral de Trincomalee a la particularité de compter une succession de magnifiques plages de sable fin blanc ou doré. Parmi elles, les plages d’Uppuveli et de Nilaveli qui se situent à quelques kilomètres du centre de la ville. Elles sont connues pour être parmi les plus belles du pays. Plus calmes, avec moins de constructions et de touristes que les plages de l'ouest, elles invitent à la détente et à la contemplation des pêcheurs remontant leurs filets matin et soir.

Avec ses bars de plage à l'ambiance très sympathique, Uppuveli est plutôt animée, alors que Nilaveli est plus longue et plus sauvage. De plus, dauphins et baleines se laissent observer tout au long du littoral de Trincomalee, particulièrement en décembre et janvier.

Snorkeling au parc national de Pigeon Island

Trincomalee et son parc national de Pigeon Island est connu pour être un spot de snorkeling et de plongée réputé pour ses superbes fonds sous-marins. C'est l'un des deux parcs nationaux maritimes du Sri Lanka. Son nom vient tout simplement des colonies de pigeons qui y ont trouvé refuge. Au programme : superbes coraux, poissons colorés, inoffensifs requins à pointes noires, et tortues.

Fort Frederick

Fort Frederick est un ancien fort construit en 1623 par les Portugais, et qui devint par la suite britannique. Il abrite désormais une caserne militaire. On peut y observer des daims se baladant en toute liberté, et également un temple hindou, le Temple de Koneswaram.

Le Temple de Koneswaram

Le temple hindou de Koneswaram est perché au sommet de la colline surplombant la ville. Ainsi, sa visite permet de jouir de superbes points de vue sur la ville et la côte. Achevé en 2013, ce temple moderne a été construit à l’emplacement d’un temple ancestral ayant une grande valeur religieuse [3] pour les Tamouls. Également appelé Temple aux mille piliers, c'est un haut lieu de ferveur religieuse et de pèlerinage pour les Tamouls. D'ailleurs un festival de 22 jours[4] s'y déroule au mois d'avril pour le nouvel an Tamoul.

Dutch Bay

La Dutch Bay est située au pied de Fort Frederick. Une plage permet de petites balades et on y croise les fameux daims en liberté. Un lieu de vie à l'atmosphère très sympathique.

Marché aux poissons

Une visite au marché aux poissons est une excellente occasion d'être au cœur de la vie locale. Une plongée dans l’atmosphère bouillonnante des lieux. Au programme : négociations, poissons préparés à la demande et oiseaux aux aguets pour chaparder les restes.

Marché de Trincomalee

Juste en face du marché aux poissons se trouve le marché très coloré de fruits et légumes de Trincomalee. Comme pour le marché aux poissons, c'est un immanquable de toutes visites au Sri Lanka. Une occasion de découvrir de délicieux fruits exotiques que vous n'avez probablement jamais vu encore.

Temple Sri Pathrakali Amman Kovil

Le temple le plus impressionnant de Trincomalee, et parmi les plus beaux du Sri Lanka, est celui de Sri Pathrakali Amman Kovil. Situé en plein centre de la ville, il est dédié à la déesse Kali et de nombreuses scènes de vie y sont représentées à travers ses sculptures colorées. L'intérieur est tout aussi magnifique et richement décoré. Pour pousser l'expérience encore plus loin, il est possible d'assister à la prière de 11h30 à laquelle tout le monde est bienvenu. Un point posé sur le front vient alors bénir chaque personne venue se recueillir.

Quand aller à Trincomalee ?

Contrairement aux régions du sud et de l'ouest, l'est se visite de préférence durant les mois d'été. Ainsi, c'est une étape qu'il est judicieux d'intégrer à votre voyage si ce dernier a lieu en juillet-août, période de mousson. A contrario, il vaut mieux éviter les mois de décembre et janvier qui sont les plus pluvieux à l'est.