Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Situé au sud-ouest du massif du Ngorongoro, dans le nord de la Tanzanie, dans la Vallée du Rift, le lac Eyasi est un lac de soude salé de 1050 km². Son niveau dépend particulièrement des précipitations, même s'il est relativement peu profond. Peu touristique, le lac Eyasi dévoile des paysages superbes et une importante concentration d'oiseaux.

Les paysages du lac Eyasi

Le lac Eyasi est accessible via une piste difficile. Ses paysages varient énormément d'une saison à l'autre. À la saison sèche, l'eau a quasiment disparu et laisse place à de vastes étendues désertiques. À la saison humide, l'eau recouvre une grande partie du territoire. Perché à seulement 1000 mètres d'altitude, le lac d'Eyasi voit pousser sur ses rives de nombreux palmiers.

Les animaux à observer au lac Eyasi

Le lac Eyasi est surtout réputé pour ses abondantes populations d'oiseaux. En fonction de la saison à laquelle vous le visitez, vous pourrez y observer des aigles-pêcheurs vocifères, des hiboux grand-duc, des ombrettes, des grues couronnées ou encore des pélicans.

Certains mammifères ont également élu domicile dans la région. C'est notamment le cas des hippopotames, des singes verts africains et de différentes espèces d'antilopes, comme le guib ou le dik-dik, une antilope naine qui mesure de 30 à 40 cm au niveau des épaules. Pour observer les animaux au lac d'Eyasi, baladez-vous sur les rives ou empruntez les nombreux sentiers de randonnée.

Excursions et activités au lac Eyasi

L'observation des oiseaux et des autres animaux sauvages fait sans conteste partie des activités à faire absolument au lac Eyasi. Mais ce n'est pas la seule ! En effet, sur les bords du lac, vivent les Hadzabe, un peuple de chasseurs cueilleurs ayant préservé leur mode de vie ancestral.

Pour rencontrer les Hadzabe, il ne faut pas hésiter à s'enfoncer dans le bush et à regarder absolument partout. Ils s'installent régulièrement en petite tribu ou en famille à l'ombre des arbres, et habitent de petites huttes en terre battue. Si vous avez la chance de croiser leur chemin, n'hésitez pas à vous arrêter, ils sont souvent très accueillants avec les étrangers ! Vous les reconnaîtrez à leurs habits traditionnels en peau de bête décorées de coquillages. Certaines excursions vous permettront même de partager d'inoubliables tranches de vie avec eux, avec, par exemple, une initiation à la chasse ou à la cueillette. Vous plongerez ainsi dans leurs activités quotidiennes : la récolte des fruits, des racines et des graines pour les femmes et les enfants, et la chasse et la récolte de miel pour les hommes.

Le meilleur moment pour aller au lac Eyasi

Il est possible de découvrir le lac Eyasi tout au long de l'année. Mais pour profiter au maximum de la visite, mieux vaut privilégier la saison sèche, en janvier, février, juin, juillet, août, septembre et octobre notamment. Essayez d'éviter autant que possible les mois d'avril et de mai, au cours desquels la saison des pluies peut rendre les pistes et les sentiers de randonnée impraticables.