Devis express Service client : 04 58 00 53 93

La Vallée du Draa est l’une des plus belles vallées désertiques du Maroc, c'est aussi la plus authentique et sauvage. Elle est devenue avec les années, une référence pour les randonneurs du monde entier, elle est le départ de nombreuses excursions dans le désert, d'excursions à dos de dromadaire ou de séjours nomades de plusieurs jours entre les hautes dunes de sable et oasis.

La Vallée du Drâa est unique et se démarque avant tout par ses richesses naturelles, dont le fleuve Drâa qui puise ses sources dans l’Atlas pour se jeter dans l’océan Atlantique.

OÙ SE TROUVE LA VALLÉE DU DRAA ?

Bénéficiant d'une situation géographique propice aux voyages, la Vallée du Drâa est relativement facile d'accès. Elle se trouve entre Ouarzazate et Zagora, via la N9. Cette vallée commence avec le village d’Agdz, et continue par la route sinueuse, qui est peut-être la plus belle du Maroc grâce aux kasbahs qui la bordent. On peut y accéder depuis l’aéroport de Ouarzazate, qui est le plus proche de la Vallée du Drâa.

QUELLE EST L’HISTOIRE LA VALLÉE DU DRAA ?

Couloir reliant le Sahara et quelques villes marocaines, la Vallée du Drâa est, depuis longtemps, un des axes stratégiques du pays. C’est un lieu de passage et d’échanges importants pour les caravanes venues du désert, qui parcouraient le Sahara jusqu’à Tombouctou pour le commerce d’esclaves, de sel ainsi que d’épices ou produits faits en argent ou en or.

Plusieurs tribus voulaient ainsi conquérir le lieu, mais les habitants, ne voulant pas quitter cette terre fertile, furent obligés de résister contre leurs ennemis et bâtirent des greniers communaux fortifiés et des tours de gardes. Certains de ces bâtiments en pisé ocre ont réussi à traverser le temps et sont devenus aujourd’hui de majestueux sites patrimoniaux.

LE MEILLEUR MOMENT POUR ALLER À LA VALLÉE DU DRAA

C’est un climat semi-désertique et saharien qui règne sur la zone sud de la Région. L’été est long avec des maximales records qui atteignent 48° en juillet et août et des rafales sèches et sableuses dépassant souvent les 55Km/h. De juin à septembre, il vaut mieux alors s’orienter vers la zone nord. Le printemps est plus clément. Attention, été comme hiver les nuits sont très fraîches, couvrez-vous si vous passez vos nuits en bivouac.

À VOIR / À FAIRE À LA VALLÉE DU DRAA

Nichée en plein pays berbère, c’est un écosystème unique, classé réserve de biosphère par l'Unesco, où les habitants perpétuent une tradition agricole ancestrale.

Si vous rêvez de vous mettre au vert, voici quelques pistes pour votre séjour à l’ombre des palmiers :

- Visiter les villes et villages de la vallée du Drâa : Agdz, Tamougalt, Tagounite, M'hamid El Ghizlane. Entre jardins de palmiers, kasbahs et souks, vous apprécierez l'ambiance paisible du sud-marocain. Aït Ben Haddou et son magnifique Ksar valent particulièrement le détour, ce village fortifié a été le décor de nombreux films !

- Se baigner dans la cascade Tizri, nichée dans un canyon étroit. Après 30 minutes de marche, on découvre ce petit écrin paradisiaque: un joli bassin à l'ombre des immenses parois rocheuses et entouré de laurier !

- Découvrir le site rupestre de Foum Chenna. Sur environ 800 m de long, on retrouve plus 2 500 figures sur une paroi rocheuse. Cavaliers participant à des scènes de guerre ou chassant des antilopes, des gazelles et des oryx, représentations de félins, dromadaires ou autruches… Ces représentations ainsi que la présence d'inscriptions en alphabet libyque en font la plus importante bibliothèque rupestre du Maroc.