Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Tétouan est surnommée la “Colombe blanche”, “la petite Jérusalem" ou encore “Fille de Grenade”. Tant de surnoms pour décrire cette ville, lieu de rencontre de plusieurs peuples, religions et cultures : andalouse, arabo-berbère, européenne et ottomane. Elle regroupe également à elle seule tous les trésors de la nature : entre montagnes et plages de Méditerranée. C’est une ville accueillante qui abrite une grande médina, où l’on pourra se perdre dans les terrasses et jardins.

OÙ SE TROUVE TÉTOUAN ?

Ville métisse où l'espagnol y est parlé plus qu'ailleurs, elle est située près de Ceuta, territoire espagnol, et compte environ 380 000 habitants. Tétouan est idéalement situé pour un séjour inoubliable : à moins de 60 km de l’aéroport de Tanger, près du détroit de Gibraltar, elle domine la vallée fertile de l’oued Martil et la mer et est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO !

QUELLE EST L’HISTOIRE DE TÉTOUAN ?

Il est difficile de présenter une synthèse de l’histoire d’une ville aussi riche, complexe et contradictoire.

Tétouan semble avoir existé depuis la conquête arabe vers 710, mais ce n’est qu’au XIIème siècle que la ville est figurée dans les sources marocaines. Des historiens attribuent la fondation de cette ville au soufi andalou Sidi Abdelkader Tabine qui s’installa à Tétouan vers 1140 en édifiant un ensemble de demeures, une mosquée et une place pour le Souk.

Lors de la chute de Grenade en 1492, de nombreux musulmans et juifs quittent le Sud de l’Espagne pour fuir l’inquisition espagnole et s’installer à Tétouan. La ville devient un lieu d’accueil de la civilisation andalouse à partir de la fin du XVème siècle.

Après la guerre de 1860, les Espagnols réussissent à occuper la ville et ne s’en retirent qu’après le paiement d’une indemnisation en 1862. L’occupation espagnole reprend en 1913, Tétouan devient la capitale du Protectorat espagnol au Nord du Maroc et le restera jusqu’à la signature de l’accord d’indépendance en 1956. Aujourd’hui Tétouan est une ville multi culturelle marquée par son histoire riche.

LE MEILLEUR MOMENT POUR ALLER À TÉTOUAN

L’influence océanique assure à la région du Rif un climat plutôt doux et arrosé. Les températures moyennes fluctuent de 17°C (janvier) à 29°C (juillet). Les mois les plus pluvieux sont : octobre, novembre et décembre. Même si l’on trouve un climat méditerranéen et relativement doux toute l’année, les mois de mai à octobre sont les plus propices aux visites de Tétouan.

A VOIR / A FAIRE A TETOUAN

Avec ses petites ruelles sinueuses et son architecture hispano-mauresque de la ville-nouvelle, son artisanat et l’histoire qui se lit au fil des monuments, la cité blanche mérite que l’on s’y attarde plusieurs jours. On peut ainsi visiter :

- la place Moulay El Mehdi ou encore « Placa Primo » avec sa fabuleuse fontaine aux jeux d’eau, parfait pour une soirée

- Le Palacio Real est l’un des nombreux palais du roi Mohammed VI. On peut y admirer le travail de ferronnerie exceptionnel.

- Les fameux souks : depuis la rue Mexuar, enfoncez-vous dans la médina. Ici, chaque rue est consacrée à une activité artisanale ou commerciale particulière : artisans du cuir, dinandiers, ébénistes, nattiers, marchands d’épices… Profitez-en pour écouter de la musique andalouse et rurale Taqtouqa.

- Se promener sur l’esplanade la plus animée de la ville : la promenade par la Place Hassan II, sur laquelle trône l’ancien palais du khalifat de Tétouan.

- Le Mellah de Tétouan : un vieux quartier juif avec plusieurs boutiques traditionnelles.

- Le musée archéologique est à visiter pour découvrir tous les secrets du nord-ouest marocain de la Préhistoire jusqu’au XVIIème siècle.