Devis express Service client : 04 58 00 53 93

La Nationale 7 de Madagascar est unique : avec ses 1000 km, elle permet de traverser le pays du Nord au Sud pour en découvrir toutes ses facettes.

Cette route relie Antananarivo, la capitale, à Tuléar, une province située sur la côte sud-ouest de l’île. Il n’y a pas un feu rouge et très peu de voitures, juste quelques camions qui croisent des troupeaux de zébus. Voilà qui vous donnera une impression de liberté absolue ! Des Hautes-Terres au canal du Mozambique, la nature libre et pure de Madagascar s’offre à vous.

Notre expert local vous parle de la Nationale 7, ou la route aux 1000 km, 1000 couleurs et 1000 sourires ! Emprunter cette route, c’est la promesse de découvrir des paysages incroyablement variés et de rencontrer les peuples malgaches !

Les milles et une facette de la Grande Île

Les Hautes Terres

Les Hautes Terres centrales occupent environ 70% de la superficie de île et se situent, dans l’ensemble, entre 1.000 et 1.500 m d’altitude.

Au sein des Hautes Terres, les montagnes, rizières en terrasse et villages traditionnels se succèdent. La région est idéale pour faire des randonnées, au cœur de la nature, de villages en villages. Je vous propose de vous promener dans cet environnement surprenant, c’est un excellent moyen de découvrir et de s’imprégner de la vie rurale des populations.

Puis le paysage change une première fois, pour laisser place à de nombreux massifs granitiques avant les Parcs Nationaux d’Isalo et de l’Andringitra.


A la rencontre de l’île rouge

Vous quittez les hauts plateaux pour enfin rencontrer l’île rouge. La Nationale 7 vous permettra d’aller au cœur des traditions et de l’artisanat malgache.

La ville d’Ambalavao, par exemple, s’impose comme le royaume du zébu. La ville est célèbre pour son marché aux zébus, le deuxième du pays. Au coeur de la ville, le marché classique est très animé et coloré : authenticité garantie. Tout type de produits s'y vendent : plantes médicinales, volailles, viandes, épices, paniers, etc... Je suis certaine que les voyageurs en quête d'expériences hors des entiers battus seront ravis !

La nature y inspire les artisans, comme les créateurs de papier Antemoro (papier à base d’écorce de mûrier Avoha). De nombreuses entreprises artisanales pratiquent aussi l'élevage du ver à soie pour fabriquer de magnifiques tissus en soie sauvage.


Le Massif d'Isalo

Le Massif d’Isalo, et son Parc National, sont composés de grands canyons spectaculaires. On retrouve notamment le Canyon des Singes ou le Canyon des Rats. Qui dit canyon dit généralement rivières, qui alimentent les deux principaux fleuves malgaches, le Mangoky et l’Onihaly. Il faut dire qu'on ne peut que se laisser ensorceler par l'atmosphère qui règne ici, à la fois calme et sauvage.

Vous découvrirez une faune et une flore exceptionnelles, où les scientifiques arrivent encore à découvrir de nouvelles espèces. Crocodiles, poissons, anguilles géantes et sur leurs rives, vous croiserez des lémuriens, des chauve-souris et encore biens d’autres espèces.


Tuléar et les plages du sud

Le périple touche à sa fin, et ce sont de véritables plages paradisiaques qui vous attendent à Tuléar. La région aura pour vous un air de bout du monde, dans laquelle vous profiterez des plages de sable blanc et de l’eau turquoise. Je ne connais pas encore de voyageurs qui ne soient pas tombés sous le charme...

Que ce soit à Ifaty, un village balnéaire, à Salary dans le lagon de d’Ambatomilo ou encore à Anakao, tous les éléments sont réunis pour terminer en beauté votre périple sur la Nationale 7. Snorkeling, surf ou tout simplement farniente à l’ombre d’un cocotier : détente est le maître mot.