Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Le Costa Rica est un paradis pour les amoureux de nature et abrite une faune et une flore incroyables aussi bien sur terre que sous l’eau. Le pays est, en effet, une superbe destination pour faire de la plongée avec de très beaux récifs coralliens et une faune marine très abondante ! Il abrite plusieurs sites majeurs de plongée, reconnus dans le monde entier, notamment sur sa côte Pacifique comme l’île Cocos, la péninsule de Nicoya, les îles Catalinas… Avis aux amateurs, voici quelques informations pour préparer vos plongées au Costa Rica.

La meilleure saison pour faire de la plongée au Costa Rica

D’une manière générale, il est possible de plonger toute l’année au Costa Rica. Le pays dispose d’un climat tropical qui se caractérise par 2 saisons bien distinctes : une saison sèche et une saison humide. La saison sèche s’étend de décembre à avril et la saison humide de mai à novembre.

En matière de plongée, chaque saison a ses avantages. Les plongeurs expérimentés préfèrent souvent la saison humide car c’est le moment où l’on peut voir le plus de poissons pélagiques. Durant la saison sèche, la mer est plus calme et offre des conditions de visibilité excellentes, parfaites pour les plongeurs débutants. Les espèces pélagiques sont remplacées par une forte densité de poissons colorés.

Où et quand plonger au Costa Rica ?

Le Costa Rica abrite de nombreux sites de plongée. Parmi les plus réputés, on peut citer :

- le parc maritime de l’île Cocos : un paradis sous-marin très réputé auprès des plongeurs du monde entier. Néanmoins, il reste peu fréquenté car il est situé à plus de 500 km au large des côtes du Costa Rica. Il faut plus de 30 h de traversée pour l’atteindre mais le jeu en vaut la chandelle. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, l’île Cocos est restée très préservée. L’accès y est strictement contrôlé et seuls quelques bateaux de croisière plongée y accèdent. La faune marine y est exceptionnelle. On y trouve des requins marteaux, des tortues, des raies manta, des requins baleines, des dauphins, de fausses orques, des marlins, des thons, des requins corails et une multitude de poissons multicolores. Le parc marin possède la deuxième plus haute biomasse au monde, après les îles Galapagos.

- L’île Cano : située au large de Punta Llorona dans la péninsule d’Osa, l’île Cano est un magnifique spot de plongée avec une très bonne visibilité. On peut y observer des coraux, des requins à pointe blanche, des barracudas, des mérous, des poissons globes, des raies…

- Les îles Catalinas : un excellent spot de plongée situé au large de playa Flamingo avec un paysage sous-marin sympathique : arches, cavernes et grottes vous attendent. On peut y observer de multiples espèces de poissons, des requins de récif à pointe blanche, des raies manta, des dauphins, des tortues ou encore des baleines à bosse en saison.

- L’île Bat (appelée aussi Isla Murcielago) : en continuant après les îles Catalinas, se trouve l’île Bat. On y trouve notamment un spot réservé aux plongeurs expérimentés pour des plongées dérivantes où vous pourrez voir des requins taureaux.

- La Péninsule de Nicoya : située au nord de la province de Puntarenas, la péninsule de Nicoya offre plusieurs opportunités de plongée que ce soit dans l’océan Pacifique ou dans son Golfe.