Devis express Service client : 04 58 00 53 93
Ouverture sur le monde

Inspiration de voyages

3 randonnées à ne pas manquer au Cambodge

randonnées-cambodge-photo

Le Cambodge recèle des paysages aussi grandioses que variés, des territoires sauvages et lointains faits de forêts épaisses, de sites historiques perdus sous la végétation et de montagnes habitées d'animaux rares. Ces paysages, c'est à pied qu'on les découvre au mieux, en prenant le temps d'explorer chaque recoin perdu. Notre expert, qui connaît le pays comme sa poche, nous propose un bel aperçu des plus belles randonnées à faire au Cambodge.


La randonnée dans le Massif des Cardamomes

Rien que le nom de cette chaîne de montagnes suffit à faire briller les yeux des voyageurs en quête d'exotisme. Pour cette première randonnée incontournable au Cambodge, je vous emmène au sud-est du pays, à la découverte d'un massif de plus de 300 kilomètres de long et recouvert de végétation. Pas étonnant qu'on le surnomme le Poumon Vert du Cambodge ! J'adore cette région car elle permet vraiment de s'évader en pleine nature. De nombreuses activités peuvent être faites sur place, mais celle à ne pas manquer, c'est bien sûr la randonnée dans la jungle. Il existe des sentiers de toutes les tailles et pour tous les niveaux. Le mieux reste bien sûr d'opter pour un trek de plusieurs jours au cœur de la forêt tropicale. C'est le meilleur moyen d'observer les cochons sauvages, les gibbons, les cerfs, les éléphants, les ours, les tigres et les autres animaux habitant cet écrin de verdure.

La randonnée dans le Massif des Cardamomes permet de découvrir le plus grand sanctuaire naturel du pays et je ne peux que vous la recommander !

La randonnée dans le Mondolkiri

Aux voyageurs avides d'aventure, je conseille généralement de partir faire de la randonnée dans le Mondolkiri, une province sauvage et reculée située à l'est du pays et surnommée "La Suisse du Cambodge". C'est au cœur de la jungle du Mondolkiri que ça se passe, dans cette forêt impénétrable accessible depuis peu grâce au goudronnage récent de la route qui y mène. On se croirait un peu revenus aux origines du monde en s'élançant sur les sentiers s'enfonçant au cœur de la jungle. Là encore je conseille de faire un trek de plusieurs jours histoire de rencontrer les nombreuses minorités et de vous immerger dans leurs traditions ancestrales. Et plus vous vous enfoncerez au cœur de la forêt et plus vous aurez de chances de croiser le chemin d'espèces rares de faune et de flore. Éléphants, ours, singes, tigres… Les espèces menacées d'extinction sont nombreuses ici, et c'est un vrai privilège que de pouvoir les observer dans leur environnement naturel.

La randonnée sur la montagne de Phnom Kulen

La montagne de Phnom Kulen est l'un des spots de randonnée les plus réputés du Cambodge non seulement parce qu'elle n'est située qu'à une quarantaine de kilomètres des temples d'Angkor, mais aussi parce qu'elle est un lieu de pèlerinage majeur pour les Khmers. L'autre avantage, c'est que la montagne ne culmine qu'à 487 mètres d'altitude, et que son ascension se fait donc facilement. Tout au long du chemin qui mène jusqu'au sommet, on traverse une forêt tropicale luxuriante, un peu à la Indiana Jones. En dehors de l'ascension, il est aussi possible de faire un trek de plusieurs jours sur le plateau, en dormant dans les pagodes. C'est l'occasion non seulement de profiter des paysages exceptionnels de la région, mais aussi et surtout de plonger dans les légendes khmères en visitant des monuments empreints de spiritualité et en découvrant des sites historiques parfaitement préservés. Parmi les sites à ne pas manquer au cours de votre randonnée à Phnom Kulen, je vous recommande notamment la rivière au mille Lingas et ses pierres circulaires emblématiques, le temple Wat Preah Ang Thom, haut lieu du bouddhisme au Cambodge, ainsi que le marché du village de Phnom Kulen où vous aurez l'occasion de goûter aux nombreuses spécialités locales et de découvrir des étals pour le moins insolites à base de racines, d'os d'animaux et de plantes médicinales.

Par Mélodie V.