Devis express Service client : 04 58 00 53 93
Ouverture sur le monde

Regard sur le monde

Mon ascension du Kilimandjaro, en Tanzanie

kilimanjaro

Le toit de l'Afrique représente le rêve ultime pour les trekkeurs du monde entier. Culminant à 5895 mètres d'altitude, il est accessible via différentes voies et permet de découvrir des paysages variés. Nous avons demandé à l'un de nos clients de nous parler de son ascension du Kilimandjaro et de son ressenti à l'arrivée au sommet…


Rêve d'évasion au Kilimandjaro

L'un de mes amis rêvait de faire l'ascension du Kilimandjaro depuis de nombreuses années. Et comme j'étais déjà familier avec ce type d'exercice, l'aventure m'a immédiatement tenté. Il y a quelques temps, ma femme et moi avons réalisé un trek de plusieurs jours en Jordanie et nous avons adoré. Alors l'idée d'accéder au point culminant de l'Afrique est rapidement devenue notre rêve à nous aussi. Nous sommes donc partis tous les deux, accompagnés de deux amis, pour sept jours d'ascension.

Une journée type sur les flancs du Kilimandjaro

Nous nous levions tous les jours aux alentours de 7h. Après un petit-déjeuner (indispensable !) en tente, notre guide faisait un brief de la journée à venir, avec une description de la marche. Et puis, très vite, nous enfilions nos chaussures pour reprendre la piste. En moyenne, nous marchions entre 3 et 4 heures le matin, et la même chose l'après-midi, avec une pause déjeuner au milieu. En fin de journée, nous prenions un thé sur le camp tout en débriefant notre journée de marche, puis nous nous lavions, nous dînions, et nous allions nous coucher. Les nuits en tente sont plutôt confortables, d'autant qu'après tant de marche, le sommeil arrive vite. Nous n'avons pas du tout souffert du manque de confort et avons même très bien mangé !

Paysages glacés et lunaires du Kilimandjaro

Au départ du sentier, il faisait aux alentours de 25°C. Tout en haut, nous avons eu jusqu'à -10°C ! Alors sans surprise, nous avons vu les paysages changer du tout au tout au fil de notre ascension. Au gré des kilomètres, la forêt tropicale s'est transformée en paysages de steppes, puis en paysages minéraux, pour se recouvrir de neige sur la fin.
L'ascension du Kilimandjaro est un vrai challenge, mais loin d'être impossible, nous en sommes la preuve ! Mais je ne peux pas vous dire que ça a été de tout repos. L'altitude, notamment, peut poser problème chez certaines personnes. Ma femme en a beaucoup souffert au départ. Heureusement, l'adaptation s'est faite au fur et à mesure.

Le sommet du Kilimandjaro : entre fierté et émerveillement

Et puis, au bout de plusieurs jours de marche, nous avons enfin atteint le sommet. Ce fut une incroyable satisfaction pour nous quatre, un grand bonheur mais aussi la fierté d'avoir atteint notre objectif. En plus, de tout là-haut, la vue sur les nuages à perte de vue est à couper le souffle. On a vraiment l'impression d'être dans le ciel. Je vous conseille de découvrir le sommet du Kilimandjaro à l'aube ou au crépuscule, car chaque lever ou coucher du soleil est un spectacle merveilleux ici.
D'ailleurs, cette aventure m'a donné envie de renouveler l'expérience, mais avec nos enfants cette fois. Nous allons bientôt commencer à chercher une destination de trek accessible pour toute la famille et revivre encore une fois ce sentiment de liberté et de fierté que l'on ressent avec ce genre d'aventure.



Par Mélodie V.