Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Les randonnées à Madagascar : tour d'horizon

Madagascar est à coup sûr une terre d'aventure ! Quoi de mieux que de découvrir ce pays, qui possède de magnifiques paysages, par le biais d'un trekking. Plusieurs régions permettent cette découverte, au plus proche des locaux mais aussi de la faune et de la flore malgache. Les randonnées vous emmèneront à la rencontre d’un environnement naturel étonnamment diversifié, aux cultures et traditions différentes. Suivez notre expert local !

Randonnée au Pays Zafimaniry

Le Pays Zafimaniry est la partie sud des terres centrales de Madagascar. Le peuple du même nom qui y réside, est réparti au sein d’une centaine de villages et de hameaux, abritant ainsi 25 000 personnes. L’UNESCO a déclaré ce peuple Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité.

Leurs villages ne sont accessibles qu’à pied : c’est donc une randonnée culturelle plus que naturelle que je vous propose. Sur le chemin, pour vous rendre au plus près de ce peuple, de les rencontrer et d’en apprendre davantage sur leur art du travail du bois, vous observerez des tombeaux perchés sur des poteaux de bois sculptés, affichant ainsi tout le savoir-faire des habitants de cette région.

Randonnée dans le parc d'Andringitra

Le massif d’Andringitra est une zone montagneuse, considérée comme Parc National depuis 1999. Il culmine au Pic Boby, qui est une des randonnées que vous pourrez faire dans cet endroit. L’ascension des 2658 mètres se fait sur deux journées, où vous serez amené à camper. Vous y découvrirez 20 espèces de mammifères dont 4 endémiques, et une soixantaine d'espèces oiseaux.

De nombreuses plantes évoluent au sein de ce parc, dont certaines remarquables et étranges tel que le kalanchoe, l'aloès et le pachypodium. La plaine est riche en orchidées terrestres. Vous pourrez admirer un spectacle hors du commun, on observant les dômes granitiques gigantesques, en particulier au lever et au coucher du soleil. Il faut compter 6 heures de marche la première journée, c'est pour cela que je propose cette activité aux randonneurs aguerris.

Randonnée dans le Parc National d’Isalo

Le Parc National de l’Isalo est situé centre de l’île. Ce massif montagneux est long de 100 km du Nord au Sud, et abrite de profonds canyons et des pics acérés. Il oscille entre 820 et 1240 mètres d’altitude, et offre une multitude de randonnées et trekkings selon votre niveau.

Vous observerez ainsi les canyons, les rivières et une végétation rupicole très importante (c’est à dire qui évolue sur les parois rocheuses). En passant par les canyons et la forêt sèche, vous rencontrerez le lémur catta et le lémurien danseur. Vous pourrez profiter de la fraîcheur des canyons pour nager et vous détendre au cours de l’après-midi. Une piscine naturelleest également accessible, en traversant une partie du massif. Un coup de cœur que je me ferai un plaisir de partager avec vous !

Randonnée dans les Hautes Terres de Madagascar

Les Hautes Terres sont un des paysages emblématiques de Madagascar. Un paysage qui ne ressemble à aucun autre, fait de collines et de lignes de crêtes, de villages accrochés sur les flancs, de maisons hautes en briques, de rizières dans les vallées…

Les randonnées se font de villages en villages, de cases en cases à la rencontre des paysans et des artisans. Ce sont donc des randonnées au plus proche de la population malgache, de la faune et de la flore locale. Vous découvrirez ainsi des espèces animales endémiques comme des chauves-souris et surtout des lémuriens. Ces trekkings ont des durées de marche allant de 1h30 à 4 heures selon les itinéraires choisis : idéal pour satisfaire tous les voyageurs quelque soit leur niveau.

Trekking dans le Makay

Le Makay est un région que j'adore faire découvrir aux personnes en quête d'expériences hors des sentiers battus. C'est une des régions immaculées de Madagascar : votre esprit de pionnier devra faire parti intégrante de ce trek ! Qui dit intact et intouché par les hommes et les touristes, dit d’oublier nos habitudes et notre confort de vie quotidien.

Pour vous habituer et vous donner un avant goût, la piste d’accès est difficile : vous constaterez l’inexistence de toute infrastructure. Ce petit « désagrément » comme on pourrait le qualifier, est pourtant la raison de la préservation du site : il protège ce site exceptionnel, constitué de canyons, de cours d’eau et de sommets. Quelques rapaces tels que les buses, milans et polyboroïdes rayés planent au dessus des montagnes. Les perroquets sont omniprésents, leurs cris résonnent sur les parois.

Un trek au sein du Massif du Makay, prend obligatoirement des allures de randonnées aquatiques car au fond des gorges, vous ferez face à de l’eau, pure et transparente. Vous rejoindrez ensuite les chaleurs des hauteurs, avant de retrouver de petits lacs, peuplés de crocodiles, entre deux montagnes.