Éthiopie

Les plus beaux treks en Éthiopie

L’Éthiopie offre de superbes parcours de trek sur plusieurs jours, qui raviront les amateurs, les passionnés et les grands sportifs. Vous vous lancerez dans l’ascension des plus hauts sommets d’Éthiopie. Vous explorerez les plateaux aux paysages grandioses et les plaines où vous croiserez la faune sauvage et endémique. Autrement dit, il y en aura pour tous les goûts. Notre expert local vous présente ses deux coups de cœur !

Trekking dans le massif du Simien

C’est au cœur même des montagnes du Simien que les chemins de randonnée demeurent les plus impressionnants et dépaysants. Ils sont également très bien aménagés et offrent une expérience privilégiée en pleine nature. J’adore voir le visage des marcheurs qui découvrent pour la première fois les panoramas uniques des lieux. Saviez-vous que le parc national du Simien était classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ? Eh oui, rien que ça… Pendant notre avancée, nous allons alterner entre plateaux vallonnés, pics qui s’élèvent dans le ciel, et combes étroites formées par les cours d’eau. C’est un paysage dont je ne me lasse pas ! Aussi, j’affectionne tout particulièrement ce massif, qui, en plus d’être superbe, propose de nombreuses options selon le niveau et les attentes des voyageurs.

Une traversée de 7 jours dans le Simien

La première manière d’explorer le massif du Simien, celle que je privilégie dès que possible, est un trek d’une durée d’environ 7 jours. En effet, il permet de découvrir encore plus de paysages et surtout, d’accoutumer le corps aux altitudes. Ici, on se retrouve difficilement en dessous de 3 000 mètres ! Alors, nous marcherons à un rythme assez lent, nous nous hydraterons beaucoup et nous prendrons de la hauteur petit à petit pour atteindre notre objectif. Son point d’orgue est l’ascension du Ras Dashen, sommet le plus élevé d’Éthiopie, culminant à plus de 4 500 mètres. N’oubliez pas que le parc a aussi été créé dans le but de protéger trois espèces endémiques phares : le bouquetin walia, le loup d’Abyssinie et le babouin gélada. Alors, ouvrez bien l'œil !

Jour 1 : Sankaber - Geech Camp

Sans aucun doute considéré comme l’un des plus beaux treks en Éthiopie, nous le débutons depuis Sankaber, déjà situé à plus de 3 200 mètres. Nous avançons sur les crêtes et descendons aussi dans les gorges et canyons formés par les rivières en contrebas. Durant la première journée, nous atteignons le point de Gidir Got, à 3 400 mètres, puis le camp de Geech, à presque 3 600 mètres, où nous passons la nuit. Vous profitez bien sûr d’une superbe vue sur la vallée à vos pieds après 6 ou 7 heures de marche et 800 mètres de dénivelé positif.

Jour 2 : Geech Camp - Imet Gogo - Chennek

Aujourd’hui, nous prenons encore un peu de hauteur et atteignons les 4 000 mètres. Nous partons pour l’Imet Gogo, situé à 3 900 mètres d’altitude. Nous traversons, pour cela, de superbes plaines où les babouins géladas peuvent se joindre à nous. Nous remarquons les lobelias géantes, typiques d’Éthiopie, qui ressemblent à un mélange de palmiers et de cactus. Au sommet, nous profitons de l’un des plus beaux points de vue sur l’ensemble des montagnes du Simien. Le vol des gypaètes barbus au-dessus de nos têtes représente aussi un moment spectaculaire. Nous continuons notre chemin par la ligne de crêtes qui mène vers l’Inatye, à 4 070 mètres. La voie jusqu’à Chennek offre une vue privilégiée sur un grand escarpement, accompagné de ses falaises abruptes. Avec un peu de chance, nous observons les bouquetins endémiques en pleine session d'acrobaties, qui peuvent nous paraître, à nous, un peu périlleuses ! À la fin de la journée, nous avons parcouru près de 15 km sur sept heures.

Jour 3 : Chennek - Ambikwa

Notre chemin du jour nous mène jusqu’au col de Bwahit, à 4 200 mètres. Deux-cents mètres plus haut se trouve le mont Bwahit, qui peut aussi être gravi, mais qui demanderait une autre organisation. La journée suivante étant consacrée au Ras Dashen, les deux sommets peuvent être échangés selon votre forme et vos envies. La route continue en direction de la rivière Meshesha, en contrebas, avant de remonter pour atteindre le camp d’Ambikwa, à 3 200 mètres. 8 h de marche sont à prévoir pour cette journée, ainsi qu’un dénivelé négatif assez important, principalement dû à la descente vers la rivière.

Jour 4 : Ambikwa - Ras Dashen

Cette étape restera marquée dans vos esprits, croyez-moi ! Nous nous lançons à l’assaut du Ras Dashen, point culminant du pays, situé à 4 543 mètres d’altitude. Il représente le cinquième sommet le plus haut d’Afrique. C’est une longue journée de 10 h qui vous attend, mais autant vous dire que cela vaut le coup ! Nos jambes prendront quelque 1 600 mètres de dénivelé positif et négatif durant cette sortie.

Jour 5 : Route jusqu’au camp de Sona

Bien sûr, lorsque l’on a pris beaucoup de dénivelés, il faut les perdre… Mais la descente dans de magnifiques paysages, tout en traversant des villages de la population locale, apparaîtra plus agréable que vous ne le pensez. Nous nous arrêtons quelques instants pour observer la vie quotidienne des agriculteurs présents. Nous atteignons le camp de Sona après 8 ou 9 h de marche.

Jours 6 et 7 : Descente vers Mekarebya puis Mulit

Nous commençons à observer le changement de paysages, qui marque bientôt la fin de l’un des plus beaux treks en Éthiopie. Sur la route, nous nous arrêtons pour nous rafraîchir dans les rivières croisées. Puis nous continuons à perdre du dénivelé jusqu’aux camps de Mekarebya et Mulit, ce dernier se trouvant à 2 000 mètres.

Un condensé du massif du Simien en 4 jours

Il est bien sûr possible d’organiser un trekking moins long au cœur des montagnes du Simien. L’expérience reste certes intense, mais elle permet de découvrir ces paysages remarquables, tout en profitant des richesses historiques du nord du pays durant la suite du séjour.

Pour cela, et toujours depuis Sankaber, je vous emmène au campement de Geech, d’où nous pourrons, cette fois, contempler le point de vue depuis Kedadit. Le lendemain, nous nous lançons dans la montée de l’Imet Gogo, puis continuons en direction de Chennek par Inatye. Nous poursuivons par le col de Bwahit afin d’atteindre Ambikwa. Retour à Chennek pour notre dernier jour, par un chemin différent qui nous permet d’observer les villages et les terres agricoles alentour. Vous pouvez compter 7 h de marche par étape, et quelque 800 mètres de dénivelé.

Bien sûr, pour les plus sportifs et les mieux entraînés, nous pouvons imaginer un circuit de 3 jours spécialement pour l’ascension du Ras Dashen.

Trek au cœur du parc national du Balé

Pour mon deuxième coup de cœur et ce que je considère, là aussi, comme l’un des plus beaux treks en Éthiopie, je vous emmène dans les montagnes du Balé. Ce parc, également créé pour préserver la biodiversité qu’il abrite, comptabilise la moitié des nyalas et des loups d’Abyssinie présents dans le pays. Alors que nous marchons sur les sentiers aménagés, nous pouvons surprendre quelques-uns de ces individus et vivre une expérience magique. Selon moi, il n’y a rien de mieux que de croiser la faune sauvage pendant nos randonnées ! Bien sûr, si ceux-là ne se laissent pas observer, nous profitons toujours d'une vue époustouflante sur les paysages uniques qui constituent le Balé.

Selon vos envies, il est possible d’envisager des trekkings de 4, 6, 7 ou même 8 jours. Cette dernière option nous offre la chance d’explorer la forêt de Herenna, dans le sud du parc. Mais rassurez-vous, il y a largement de quoi faire en moins de temps.

En 4 jours, je vous propose de vous emmener à la découverte des canyons, lacs de montagne, prairies et bois du massif du Balé. La première étape se réalise de Dinsho au camp de Sodota dans ces paysages uniques. Nous faisons une pause bien méritée au niveau de la cascade Fincha Habera avant de se remettre en marche. Le lendemain, nous prenons de l’altitude assez rapidement et nous nous rendons à 4 000 mètres. La vallée de Wasema nous offre de nouveaux horizons, ainsi que la présence des babouins. Nous atteignons les hauts plateaux pour y passer la nuit. Notre troisième étape est dédiée à l’ascension du mont Batu, à plus de 4 300 mètres. Nous parvenons ensuite au point de Gebre Guracha et ses panoramas volcaniques. Enfin, dès le lendemain, nous rejoignons le territoire de Senetti. Puis, nous redescendons en direction de Goba pour la fin de l’un des plus beaux treks en Éthiopie !

Le pays vous propose également d’autres sentiers à emprunter, plutôt sous le format de sortie à la journée. Dans les massifs du Gheralta et du Lasta, ainsi que dans la vallée de l’Omo, vous devriez pouvoir trouver votre bonheur. N’hésitez pas à vous référer à notre guide Treks et randonnées en Éthiopie pour prendre connaissance de nos conseils afin d’en profiter au maximum.

Merci d’avoir lu cet article ! Par Fanny

Ce contenu vous a plus ? Alors pourquoi ne pas le partager ?

Vous aimerez aussi

Inspiration de voyages

Top 6 des activités à faire en Éthiopie

Inspiration de voyages

Top 8 des choses à voir en Éthiopie

Inspiration de voyages

Idée de circuit en Éthiopie 15 jours

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Ethiopie

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.