Devis express Service client : 04 58 00 53 93

L'ascension du Pic d'Adam est un immanquable de tous voyages au Sri Lanka. Ce haut lieu de pèlerinage est le seul au monde à être fréquenté par de nombreux pèlerins de toutes confessions qui gravissent les 5 000 marches menant au sommet. Une expérience exceptionnelle et une immersion dans la culture cinghalaise, pour en découvrir un peu plus sur le Sri Lanka et sa culture.

Le Pic d’Adam en bref

Adam's Peak est également appelé Pic d'Adam car, selon la croyance des chrétiens et des musulmans, la trace de pas mesurant près de 2 m au sommet de la montagne est l'empreinte faite par Adam après avoir été chassé du paradis.

Cette montagne située à 40 km de Ratnapura, dans la province de Sabaragamuwa, mesure pas moins de 2243 mètres de haut. Ses 5500 marches sont équivalentes à 275 étages. Au sommet, le panorama sur les alentours est exceptionnel. Par beau temps, on peut même observer l'ombre triangulaire d'Adam's Peak projetée sur la campagne.

Si le Pic Adam est un haut lieu de pèlerinage pour les chrétiens et les musulmans, ça l'est également pour les bouddhistes et les hindous. Les premiers considèrent que c'est Bouddha qui a laissé la fameuse trace de pas, et les hindous qu’elle a été faite par Shiva. Ainsi l'ascension du Pic d'Adam est une plongée dans la culture sri lankaise . En effet, au fur et à mesure que le sommet se rapproche, chants, musiques et cloches se font entendre, plongeant les pèlerins dans une véritable ambiance mystique.

Infos pratiques pour l'ascension du Pic d'Adam

Nul besoin d'être un sportif aguerri pour faire l'ascension du Pic Adam. En effet, cette randonnée de 14 km aller-retour reste accessible aux enfants et aux personnes âgées. Une main courante aide également à franchir les marches. Toutefois, la durée de l'ascension dépend également de la condition physique du marcheur. Ainsi 2 heures suffiront aux plus entraînés. Les autres atteindront le sommet en 3 à 4 heures.

Pour pouvoir admirer le lever du soleil, débutez l’ascension entre 2 et 3 heures du matin et entre 1 et 2 heures les vendredis / samedis car il y a plus d'affluence. Faire la randonnée de nuit permet également de profiter des températures plus fraîches

La marche débute plutôt facilement avec un faible dénivelé. Puis la montée s’accentue jusqu'aux fameuses marches. Ces dernières sont de plus en plus hautes et de moins en moins profondes à mesure que l'on arrive au sommet. Un éclairage vient apporter un peu de lumière , rendant la marche plus sécuritaire, et donnant un charme unique à la montée.

Que prévoir ?

  • Côté équipement, prévoir de bonnes chaussures de marche et des vêtements bien chauds car au sommet il fait très froid. Emportez bonnet, gants, pull et t-shirt de rechange, car vous serez sans doute trempé de sueur après l'ascension. Pour les départs de nuit, prévoir une frontale avec des piles récentes
  • Des échoppes permettent de se désaltérer, de grignoter et de faire des haltes tout au long du parcours. Cependant, emmenez de quoi boire et grignoter pour éviter la queue.

Après la descente et tous ces efforts, un bon petit déjeuner sera le bienvenu, avant de profiter d'une sieste bien méritée.

Le meilleur moment pour y aller

Il est préférable de faire l'ascension entre les mois de décembre et d’avril. Vous pourrez ainsi espérer bénéficier d'un temps dégagé et de la superbe vue. En effet, le reste de l’année la montagne est couverte de brume et vous risquez de ne pas avoir de visibilité. Si il pleut, il vaut mieux reporter l'ascension car cela peut être dangereux

Pour ne pas risquer les embouteillages durant la montée, nous déconseillons de faire la marche les soirs de pleine lune durant le mois d'avril. Effectivement à cette période les pèlerins affluent.