Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Le Kenya a la chance de bénéficier d'une stabilité politique depuis plusieurs décennies. Cette stabilité fait du pays une destination plus sécuritaire et facile à visiter que d'autres pays d'Afrique. République multipartite, le Kenya est sous le régime présidentiel.

Le régime politique et le président du Kenya

Au Kenya, le président est à la fois chef de l’État et chef du gouvernement. La Constitution joue un rôle primordial, puisque c'est elle qui régit les actions institutionnelles et politiques du président. C'est le peuple kenyan qui élit son président pour un mandat de 5 ans, renouvelable une seule fois. Afin de remporter les élections, un candidat doit remplir deux conditions :

  • Avoir la majorité absolue
  • Obtenir 25% des voix dans au moins la moitié des comtés du pays

Si l'une des deux conditions n'est pas remplie, un second tour a lieu dans les trente jours qui suivent, afin de départager les deux candidats ayant obtenu les meilleurs scores.

Si le Kenya a connu d'importantes crises avec ses pays voisins et de grands changements politiques, sa situation politique reste cependant stable depuis son indépendance.

Parmi ces changements politique, le pays a connu une importante réforme en 1997. Cette dernière a permis l'assouplissement de certaines lois limitant la liberté de parole et de rassemblement qui dataient de la période coloniale.

Au Kenya, le gouvernement détient le pouvoir exécutif national, tandis que l'Assemblée Nationale et le gouvernement se partagent le pouvoir législatif national. Quant au pouvoir judiciaire, il est totalement indépendant du gouvernement et de l'Assemblée Nationale.

L’économie et le PIB du pays

Selon la Banque Mondiale, le Kenya est le seul pays d'Afrique de l'est à revenu intermédiaire de la tranche inférieure. C'est-à-dire que le RNB (Revenu Brut par Habitant) se situe entre 1036 et 4085 dollars. En outre, excepté quelques variations, le pays connaît une croissance continue. On peut donc dire que le Kenya est un vrai moteur dans l'économie de l'Afrique de l'est.

Son économie est principalement basée sur l'agriculture qui représente 23% du PIB kenyan et emploie 54% de la population active. L'agriculture et l'horticulture sont les deux principaux secteurs de l'économie kenyane. Ainsi le pays exporte du thé, c'est d'ailleurs le premier exportateur au monde en volume, mais aussi du café, des fleurs coupées et des légumes.

Le secteur des services n'est pas en reste et représente une part non négligeable du PIB national. De plus, ce domaine est très dynamique et a été à l'origine d'innovations importantes adoptées dans l'Afrique tout entière. Parmi les secteurs les plus porteurs, le tourisme tient un rôle prédominant dans l'économie kenyane

Les droits de l’homme

En tant qu'État membre des Nations Unies et de l'Union Africaine, le Kenya a ratifié plusieurs conventions relatives aux droits de l’homme. Ces dernières obligent donc le pays à respecter certaines obligations en termes de respect des droits de l'homme. Cela garantit un certain nombre de libertés individuelles et de droits fondamentaux. Parmi elles, on peut citer la lutte contre toutes formes de discriminations, l'interdiction de recourir à la torture, la protection des enfants et personnes en situation de handicap, etc.