Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Avec ses nombreux fleuves et rivières tropicales, le Costa Rica est une destination privilégiée pour la pratique du rafting en eaux vives. Cette activité en équipe permet à la fois de faire le plein de sensations fortes et de découvrir la faune et la flore du pays sous un autre angle. Il existe des parcours adaptés à tous les niveaux, du familial au plus sportif. Voici les informations que vous devez connaître avant de partir faire du rafting au Costa Rica.

Où et quand faire du rafting ?

Il existe plusieurs lieux où faire du rafting au Costa Rica, de différentes classes de difficultés (de la classe 2 à la classe 4). La classe 1 est le niveau le plus facile, avec un débit modéré, des eaux calmes et peu de remous. La classe 4 est considérée comme difficile avec des rapides puissants.

Parmi les sites les plus réputés pour faire du rafting au Costa Rica, on peut notamment citer :

- La région de Turrialba (Rio Pacuare) : le Rio Pacuare est le principal spot de rafting au Costa Rica. Il est même considéré comme l’un des meilleurs endroits au monde où faire du rafting. La descente se fait à travers une série de gorges et de cascades spectaculaires, entourées d’une forêt dense. Les paysages sont impressionnants ! Le débit du fleuve est important, les rapides sont de classes 3 et 4. Pour une sortie plus familiale, privilégiez le Rio Reventazon à proximité (classes 2 et 3).

- Le parc national Manuel Antonio (Rio Savegre) : il s’agit du parc national le plus visité du Costa Rica donc il y a de fortes chances que vous passiez par là lors de votre séjour. C’est l’occasion de vous essayer au rafting sur le Rio Savegre. Le fleuve a un bon débit (classes 3 et 4) mais peut se pratiquer en famille car certains endroits sont plus calmes. Vous évoluerez au cœur de paysages vierges, grandioses et vous pourrez observer une faune très riche dans le parc.

- Arenal (Rio Balsas) : une rivière plutôt calme parfaitement adaptée aux sorties familiales (classes 2 et 3).

- Le virgen de Sarapiqui (Rio Sarapiqui) : le fleuve traverse une magnifique forêt tropicale où vous pourrez observer de nombreux animaux. Il est adapté aux familles durant la saison sèche (de décembre à avril) avec des rapides de classe 2 et 3. En revanche, durant la saison humide (de mai à novembre), le niveau et le débit augmente avec des rapides de classes 3 et 4, plus adaptés pour ceux à la recherche de sensations fortes.

La meilleure saison pour faire du rafting au Costa Rica

Il est possible de pratiquer le rafting en eaux vives toute l'année au Costa Rica mais la saison idéale s'étend des mois de juin à octobre.

Quel matériel est nécessaire ?

Pour pratiquer le rafting au Costa Rica, certains éléments de protection individuels sont obligatoires. Vous devrez porter un casque et un gilet de sauvetage. Ils vous seront fournis par les prestataires sur place. Les équipements fournis par les centres de rafting sont sûrs et de bonne qualité. A côté de cela, il faudra vous habiller avec des vêtements ne craignant pas d’être mouillés ainsi que des chaussures fermées (baskets ou sandales attachées mais pas de tongs).