Devis express Service client : 04 58 00 53 93

La population au Sri Lanka, c'est aussi ce qui fait toute la richesse de l'île ! Une richesse culturelle et religieuse, fruit de l'histoire complexe du pays. Aujourd'hui le Sri Lanka compte plus de 22 millions d'habitants, trois langues principalement parlées, 4 religions pratiquées, et 4 ethnies prédominantes. Retour sur une population aux communautés contrastées et à l'histoire tumultueuse.

L’histoire du Sri Lanka

Situé sur d'ancestrales routes commerciales maritimes, le Sri Lanka a très tôt été marqué par une grande ouverture sur le monde. En effet, de par sa position géographique unique l'ancien Ceylan a longtemps été le centre névralgique de nombreux commerces au niveau international.

Tout bascule en 1505, lorsque les colons portugais prennent le contrôle du commerce des épices et finissent par envahir toute l'île. Puis c'est au tour des Hollandais en 1658. Enfin les Anglais finiront par prendre le contrôle de l'île, créant en 1802 la colonie royale de Ceylan dont l'économie est principalement basée sur la production de thé.

Finalement, le Sri Lanka parvint à regagner son indépendance en 1948 pour devenir un dominion du Commonwealth.

Pourtant la mise en place d'une nouvelle constitution en 1960 vient bouleverser ce fragile équilibre. Un nouveau drapeau voit le jour, et surtout de nouvelles lois venant favoriser les Cinghalais au détriment du peuple tamoul. C'est le début d'un conflit entre le gouvernement et les Tigres de libération de l'Eelam Tamoul souhaitant créer leur état indépendant au nord et à l'est du pays. Ce conflit mena à une guerre civile qui provoqua la mort de plus de 80 000 personnes.

Ce n'est qu'en 2009 que les Tigres et le gouvernement trouvèrent un accord mettant fin à 26 ans de guerre civile. Depuis lors la paix est revenue, permettant au pays de s'ouvrir au tourisme pour devenir une destination prisée des voyageurs.

Les langues au Sri Lanka

Les deux langues officielles du Sri Lanka sont le cinghalais, parlé par environ 87% de la population, et le tamoul, utilisé par 29% de la population. La troisième langue officieuse est l'anglais. Cette dernière est surtout pratiquée pour les déclarations officielles, dans les hautes administrations du pays ou le milieu des affaires. Enfin, n'oublions pas les langues minoritaires comme le créole malais ou encore le vedda, qui malheureusement tendent à disparaître au fil des années.

Les différentes tribus au Sri Lanka

La population au Sri Lanka est composée de 2 ethnies principales :

  • les Cinghalais, bouddhistes, qui composent les trois quarts de la population.
  • Les Tamouls, majoritairement hindouistes, plutôt établis au nord du pays et possédant leur propre culture.

Cependant il ne faut pas oublier les groupes minoritaires dont la richesse culturelle fait tout le charme du pays ! Parmi eux, on peut citer les Télougous, les Javanais, les Malayalams ou encore les Veddas.

Si ces différents peuples ont appris à vivre ensemble, la notion de communauté demeure extrêmement forte au Sri Lanka et tient une place prépondérante dans l'identité des habitants.

Les tamouls du Sri Lanka

L'histoire des Tamouls remonte à deux millénaires. Ils vivent principalement en Inde et au Sri Lanka, mais sont présents un peu partout dans le monde. De religion majoritairement hindou, il existe également des minorités musulmanes et chrétiennes.

La culture tamoule est extrêmement riche puisque l'art et l'architecture tamouls ont grandement contribué au patrimoine culturel et artistique mondial. De plus la langue tamoule classique compte actuellement la littérature la plus importante parmi les langues dravidiennes, c'est à dire du sud de l'Inde.

Si les Tamouls sont parmi les plus anciens peuples du Sri Lanka, le pays a connu une seconde vague d'immigration au XIXs sous l'impulsion des Britanniques afin d'aider au travail dans les plantations de thé.

Les religions sur l'île

Le Sri Lanka compte pas moins de 4 religions principalement pratiquées :

  • Le bouddhisme, religion principale pratiquée par 70% de la population depuis des siècles
  • L'hindouisme, seconde religion la plus importante, principalement pratiquée au nord, à l'est et au centre du pays.

L'islam sunnite et les religions chrétiennes qui sont minoritaires