Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Le Sri Lanka a une faune et une flore très riche que l’on peut explorer dans ses nombreux Parc Nationaux. Des excursions avec un chauffeur guide et un 4x4 sont les meilleurs moyens pour observer les animaux dans leur habitat naturel.

Notre expert local nous parle des Parcs Nationaux principaux au Sri Lanka. Certains, comme le Parc national Yala et Pinnawela, sont incontournables, d'autres sont moins plébiscités et moins fréquentés mais tous permettent d’observer les animaux dans une nature pure. Suivez notre expert aux quatre coins du pays et vivez une expérience unique !

Le Parc National de Yala

Il se situe au Sud-Est de l’île, c’est l’un des plus célèbres parcs du Sri Lanka pour ses safaris et la variété de sa faune. Il s’étend sur 100 000 hectares, ce qui en fait le 2ème plus grand de l’île et le plus fréquenté. Vous pourrez y observer éléphants, buffles, singes, crocodiles, cerfs, biches, phacochères, paons, des oiseaux… Si vous êtes chanceux, vous verrez même des léopards !

Il a un rôle important dans la sauvegarde et la protection des animaux tel que les oiseaux aquatiques et les éléphants d’Afrique. Il fait parti des 70 ZICO (zones importantes pour la conservation des oiseaux).

En fonction de votre temps de disponible et vos envies, je vous conseille de faire un safari dans ce parc, observer les éléphants en liberté (on en compte environ 400 !) reste une expérience incroyable qui séduira tous les amoureux de la nature.

Le Parc d'Uda Walawe

Le parc d'Udawalawe est situé dans le sud de l’île, entre les parcs nationaux d'Hortons Plains et de Yala. Son nom vient de la rivière Walawe qui le traverse et qui joue un rôle fondamental puisque les animaux viennent s'y abreuver.

Dans ces 30 hectares, vous pourrez essentiellement observer des éléphants qui y vivent en liberté mais y sont aussi soignés et recueillis suite à des braconnages. Le parc d'Udawalawe abrite environ 500 éléphants, qui évoluent dans de grandes plaines, des plans d’eau et parfois une végétation très sèche et dépeuplée d’arbres. On se croirait presque en Afrique !

D'autres animaux sauvages peuvent y être observés comme des léopards, des buffles, des singes, des reptiles ainsi qu'une importante population d'oiseaux. Votre guide local étant habitué au parc, il en connaît ses moindres recoins et saura vous emmener là où les animaux se laissent le plus observer.

Le Parc d’Uda Walawe est définitivement un détour à prévoir lors d’un circuit au Sri Lanka selon moi.

Le Parc National de Minneriya

Il est situé plus au centre du Sri Lanka et a été fondé en 1997, bien qu'il était déjà un sanctuaire de la faune depuis 1938. Avec sa superficie de presque 9000 hectares, il est également une ZICO, comme le Parc National Yala.

Je conseille ce parc aux voyageurs qui souhaitent faire un safari au Sri Lanka, c’est un véritable sanctuaire de la faune. L’immense réservoir d’eau qui se trouve dans le parc national semble être le lieu de rencontre parfait pour tous les animaux qui y vivent. Vous pourrez y voir des biches, des léopards, le cerf sambar, l’ours Lippu et des centaines d’oiseaux (des cigognes peintes, le pélican et le héron gris notamment). Les deux singes endémiques du Sri Lanka y résident également, et font parti des attraits touristiques du parc : le semnopithèque blanchâtre et le macaque à tocque.

Comment parler du Parc national de Minneriya sans mentionner « le rassemblement » ? Il a lieu chaque année entre le mois d’Aout et le mois de Septembre, il s’agit de la plus grande concentration d’éléphants en Asie ! Plus de 300 d’entre eux se donnent rendez-vous sur les bords du lac, un moment sensationnel pour les voyageurs qui ont la chance d’y assister.

Le Parc National Gal Oya

Établit en 1954, le Parc National Gal Oya se trouve à 314 km de Colombo. Il a le plus grand réservoir d’eau du Sri Lanka, et héberge une importe faune et flore. On peut y voir tout au long de l’année des troupeaux d’éléphants y vivre. La végétation du parc se compose de savanes, de prairies et de forêts. L’endroit où la rivière Gal oya rejoint le réservoir à travers un tunnel naturel est connu sous le nom de Makara Kata (la bouche du dragon).

Au cœur de ses 25 000 hectares, vous pourrez y voir 32 espèces de mammifères terrestres, parmi lesquels vous trouverez, en plus des éléphants déjà mentionnés, le cerf-lankais, des buffles d'eau, le léopard, ou encore le sanglier. De nombreux reptiles sont à voir également comme le crocodile et des tortues de terre. Plus de 150 espèces d'oiseaux ont été enregistrées au sein du Parc National de Gal Oya tel que le Marabout, le Pélican à bec tacheté, le Cormoran indien, le Héron cendré...

La particularité d’un safari dans ce parc est qu’il s’effectue en bateau, une expérience qui vous laissera un souvenir impérissable je peux vous l’assurer.

Le parc National de Wilpattu

Le parc est situé à 30 km à l'ouest d'Anuradhapura. Wilpattu est le plus grand et l'un des plus anciens parcs nationaux au Sri Lanka. On y trouve plusieurs habitats naturels : des lacs naturels (ou « villus », qui sont caractéristiques du parc), des prairies, de la brousse, et une forêt dense abritant de nombreuses espèces d'animaux. C’est un parc moins fréquenté que celui de Yala dans le Sud du pays.

On peut y observer une quarantaine d’espèces de mammifères dont le buffle d’eau, le cerf, l’ours mou, et environ 150 espèces d’oiseaux. Vous y verrez d'impressionnants crocodiles, les reptiles les plus nombreux, des tortues étoilées d'Inde dans les prairies et des tortues d'étang dans les villus.

Mais si le parc est connu c’est surtout pour sa population de léopards ! Le Léopard de Ceylan est considéré comme une espèce menacée, et c’est aussi un des fauves les plus discrets. Vous l’aurez compris, il faut s’armer de patience pour l’observer mais si vous faites parti de ces chanceux, vous ne serez pas déçu.


L’orphelinat de Pinnawela

L’orphelinat de Pinnawela est une crèche pour les bébés éléphants d’Asie. Certains y grandissent, se reproduisent ce qui fait qu’aujourd’hui parents et enfants éléphants sur 3 générations, évoluent en captivité.

A l’origine cet orphelinat a été fondé, en 1975, pour pouvoir soigner et protéger les éléphants, orphelins, non sevré qui erraient dans les forêts Sri Lankaises. C'est une occasion de pouvoir approcher les animaux dans leur quotidien : entre 10 et 12h c'est la baignade dans la rivière, et de 13h30 à 17h c'est l'heure du déjeuner. Il est même possible de nourrir les bébés au biberons. Ce n'est pas la même expérience qu'un safari, mais pour ceux qui souhaitent approcher les éléphants dans un autre contexte, et participer à leurs soins, c'est le lieu idéal.