Devis express Service client : 04 58 00 53 93
Ouverture sur le monde

Inspiration de voyages

Rencontre avec Claudie, gérante d'Ecolanka au Sri Lanka

jungle-srilanka-ecolanka

Après avoir beaucoup voyagé à travers le monde et notamment dans l'Amazonie brésilienne, Claudie a découvert le Sri Lanka. Déjà très engagée sur le plan écologique, elle a décidé d'ouvrir un écolodge en pleine nature afin de faire découvrir les produits oubliés et les richesses de la nature sri lankaise aux étrangers.


De l'Amazonie brésilienne au Sri Lanka

En 1987, Claudie Ravel fonde Guayapi, une entreprise de commerce équitable dont l'objectif est de valoriser et de faire découvrir les produits emblématiques d'Amazonie, dont le Warana, dans le respect de trois critères clés : le biologique, le respect de la biodiversité, et le commerce équitable. Sensible aux valeurs sociales et aux enjeux environnementaux, Claudie base son entreprise sur ses rencontres et sa passion. En étroite collaboration avec une tribu indienne de l'Amazonie, elle découvre les espèces végétales utilisées par les Indiens pour soulager leurs maux et importe une partie d'entre elles pour les vendre sur les marchés européens.

Son soutien auprès de la tribu est total, notamment dans leur volonté de préserver leur territoire, mais aussi leur identité et leur culture. C'est dans le respect de la plante et de l'Homme qu'à travers ses voyages, elle parvient à dénicher les meilleures matières premières de l'Amazonie.

De 1995 à 2000, Claudie Ravel se tourne vers l'écotourisme au Sri Lanka, d'où elle décide d'importer les produits emblématiques en Europe en étroite collaboration avec les petits producteurs locaux. Plantes, boissons, thés, café, cacao… mais aussi cosmétiques et super-aliments rejoignent alors les rayons de la boutique. À cette période, forte de son succès, les autorités sri lankaises l'invitent à investir localement. Claudie décide alors d'acheter 20 hectares de terre à Maussawa, dans le centre-sud du pays, où elle commence à produire des épices, des kituls (palmiers aux grandes fleurs réputés pour leur sève, un édulcorant naturel à faible indice glycémique) et d'autres produits oubliés.

La fondation d'Ecolanka au cœur du Sri Lanka

Les clients de Guayapi sont de plus en plus curieux de découvrir les origines des produits qu'ils consomment et utilisent. Claudie commence à organiser des voyages sur place afin de faire visiter ses jardins de fruits et de légumes, installés sur une ancienne plantation de thé. C'est l'occasion de leur montrer où poussent la vanille, le cacao, le café, les clous de girofle, la cannelle, le curcuma, etc.

Pour faire découvrir ce coin de paradis et sensibiliser leur famille, leurs amis et leurs clients à la richesse de la biodiversité de la région, Claudie Ravel, Shelley Abeyagoonesekera et Roger Abeyagoonesekera fondent, en 2000, l'écolodge Ecolanka. Ce dernier se compose d'une villa traditionnelle de 6 chambres et de petits cottages écologiques fabriqués en bois et en pierres avec les matériaux du jardin, le tout perché à 980 mètres d'altitude.

L'objectif d'Ecolanka est de préserver les richesses culturelles et naturelles de la région en créant notamment des emplois dans un endroit pourtant éloigné des grandes villes et des itinéraires touristiques.

Les trois gérants se concentrent sur la sensibilisation à l'écologie en faisant découvrir les écosystèmes de la région à leurs invités le temps de randonnées en pleine nature et d'ateliers découvertes. Ici, tout est fait dans le respect de la nature et des habitants. Après 20 ans de présence, l'écolodge n'a en rien bouleversé l'équilibre du village. Au contraire, même, puisqu'il permet au quotidien de valoriser les produits et les talents locaux. Cela passe notamment par la cuisine, savoureuse et concoctée par les villageois avec uniquement des produits locaux anciens.

Des projets multiples dans la valorisation des produits sri lankais

Ecolanka est avant tout une entreprise familiale. Le fils de Claudie, docteur en géographie, a rejoint l'aventure depuis maintenant deux ans et assurera probablement la relève. Lui aussi est un passionné du monde des écosystèmes et entend bien contribuer au développement respectueux d'Ecolanka à travers de multiples projets, aussi bien dans la valorisation des produits locaux que dans l'accueil des voyageurs, tout cela avec une volonté toujours plus écologique et responsable.

Par Mélodie V.