Asie

Visite des sanctuaires du Japon

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

A la rencontre des peuples du monde

Shutterstock - Patryk Kosmider

Le Japon est un pays où la spiritualité se tisse délicatement dans la trame de la vie quotidienne. L’archipel abrite une myriade de sanctuaires (jinja) qui dévoilent un aperçu fascinant de la culture et des croyances locales. Des structures majestueuses nichées dans des paysages naturels aux modestes autels au cœur des métropoles, ils servent de ponts entre le sacré et le profane. Visiter ces sanctuaires permet de s'immerger dans la tranquillité et la beauté, mais aussi de comprendre les traditions shintoïstes et bouddhistes qui façonnent l'identité japonaise.

La signification spirituelle des sanctuaires

Les sanctuaires japonais sont dédiés aux kami (divinités shinto) ou aux figures bouddhiques. Ce sont des lieux de culte et de prière où les Japonais viennent chercher paix intérieure, protection et conseils. Chaque sanctuaire possède :

● Sa propre histoire ;

● Son kami protecteur ;

● Et ses propres rituels.

Les globe-trotters ont le plaisir de découvrir ainsi une pléiade de mythes et de légendes.

Quelle est la différence entre un temple et un sanctuaire ?

Pour distinguer un temple d'un sanctuaire au Japon, prêtez attention à son nom, à son portail, à la présence d’un shimenawa ou d’un d’un gardien protecteur*.

Le nom du temple ou du sanctuaire

Observez les noms des lieux pour savoir s’il s’agit d’un temple ou d’un sanctuaire :

● Un temple bouddhiste se signale par les terminaisons en -ji ou -tera (寺) et en -in (院 ) ;

● Un sanctuaire shinto est identifié par les suffixes -jinja (神社), -miya ou -gu (宮) (-miya ou -gu).

Le portail symbolique

Les sanctuaires et les temples japonais se distinguent par des portails symboliques qui séparent le monde profane du sacré :

● Les entrées Torii des sanctuaires shinto se composent de deux poteaux verticaux qui supportent un ou deux linteaux horizontaux et qui restent ouvertes ;

● Les portails des temples bouddhistes, connus sous les noms de Sanmon ou Romon, donnent la possibilité de fermeture, ils incarnent un rôle protecteur tout en marquant une limite symbolique.

Les gardiens protecteurs

Les gardiens détiennent un rôle fondamental dans la protection contre les esprits malveillants. Ils sont symbolisés par une bouche ouverte et fermée pour représenter le son aum, sacré dans les chants monastiques et la lecture des sutras :

● Les sanctuaires japonais sont gardés par des komainu, ou chiens-lions ;

● Les temples arborent des statues de Niō, guerriers menaçants, à leurs entrées.

La présence d’un shimenawa

Le shimenawa est une corde faite de chanvre ou de paille de riz et décorée de papiers en zigzag. Elle signale un espace considéré comme sacré et pur, que ce soit dans les lieux de culte, en forêt ou même porté autour de la taille par les lutteurs sumo de haut rang pour repousser les esprits avant d'entrer en compétition.

Les incontournables sanctuaires du Japon

Voici les sanctuaires sacrés du Japon à découvrir.

Ise Jingu à Mie

Considéré comme le sanctuaire shinto le plus sacré du Japon, Ise Jingu est dédié à Amaterasu, la déesse du soleil. C'est un vaste complexe composé de deux principaux sanctuaires, Naiku et Geku. Il est entouré de forêts anciennes. La visite d'Ise Jingu est une expérience spirituelle profonde, renforcée par le rituel de purification et la sérénité des forêts sacrées.

Fushimi Inari-taisha à Kyoto

Fushimi Inari-taisha est célèbre pour ses milliers de torii vermillon qui forment des tunnels menant à la montagne sacrée d'Inari. Dédié au kami Inari, associé à la prospérité et au succès, ce sanctuaire est un spectacle visuel impressionnant. Il offre une randonnée unique à travers des sentiers ponctués de petits autels et de statues de renards, les messagers d'Inari.

Itsukushima Shrine à Miyajima

Sur l'île de Miyajima, le sanctuaire Itsukushima semble flotter sur l'eau à marée haute. Il dévoile l'une des vues les plus emblématiques du Japon. Ce site UNESCO, dédié aux trois filles du dieu du vent et de la mer, est célèbre pour son grand torii flottant et ses bâtiments sur pilotis. La visite de ce sanctuaire est un moment inoubliable, particulièrement à la tombée du jour lorsque le lieu est baigné d'une lumière dorée.

Nikko Toshogu à Nikko

Nikko Toshogu est un sanctuaire shinto spectaculaire dans la ville de Nikko. Ce chef-d'œuvre architectural est dédié à Tokugawa Ieyasu, le fondateur du shogunat Tokugawa. Avec ses somptueuses décorations, ses sculptures en bois colorées, et ses bâtiments inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, Toshogu incarne l'opulence de l'ère Edo. Il représente un témoignage de l'art et de la culture japonaise.

À découvrir : Circuit Japon 15 jours : temples, culture, trek et saké, des grandes villes aux Alpes japonaises

Quelles sont les coutumes à respecter ?

Pour profiter pleinement de votre visite des sanctuaires japonais, quelques conseils sont à garder en tête :

Respectez les coutumes locales, notamment en vous purifiant à l'entrée du sanctuaire, au temizuya (espace ouvert avec de l’eau clair) sans contaminer l'eau et en suivant les étapes de prière si vous souhaitez participer ;

● Il convient de saluer en s'inclinant à l'entrée ;

● Habillez-vous de manière appropriée, en évitant les tenues trop décontractées pour honorer la solennité des lieux ;

● Les voyageurs de toutes religions visitent les temples et sanctuaires japonais ;

● L'accès à certains espaces sacrés peut être restreint ;

● La photographie peut être interdite ou autorisée selon le lieu ;

● Le silence est de mise dans les sanctuaires, à l'exception des enfants considérés comme divins jusqu'à sept ans ;

● Il est coutume de marcher sur les côtés des allées, car le centre est réservé aux divinités ;

● Les prières diffèrent entre les temples et les sanctuaires, elles impliquent respectivement l'offrande d'encens et un rituel d'inclinaisons et d'applaudissements.

N’hésitez pas à explorer au-delà des sentiers battus, car de nombreux sanctuaires moins connus proposent des visites tout aussi enrichissantes dans des cadres plus intimes. Enfin, prenez le temps de vous imprégner de l'atmosphère et de la nature qui entoure ces sites sacrés. Cette ouverture aux visites croisées entre sanctuaires shinto et temples bouddhistes reflète la coexistence harmonieuse des deux croyances au Japon.

Les sanctuaires au Japon n’ont pas fini de vous passionner. Pour les découvrir, créez votre circuit au Japon sur mesure avec nos guides experts. Connectez-vous à Trace Directe et élaborez le voyage de vos rêves !

Sources

*Ce qu'il faut savoir avant de visiter les sanctuaires et temples japonais | National Geographic

Vous aimerez aussi

Trek et Randonnée au Japon

Plongée au Japon : les plus beaux sites

Ski au Japon

Roadtrip au Japon

La cérémonie du thé au Japon 茶の湯

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits au Japon

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.