Amérique du Sud

La politique en Bolivie

Créer votre voyage sur-mesure
Meet local people

Changeons de regard : à la rencontre des peuples du monde

En 2020, Luis Arce succède à Evo Morales après avoir été 14 ans à la tête du pays. La Bolivie est un pays fragile, qui tente de se relever. Mais entre les crises politiques, économiques et sociales, le chemin reste long. Voici un point sur la situation.

Le président de la Bolivie et son régime politique

Evo Morales a dirigé la Bolivie pendant 14 ans. Il a apporté une stabilité politique dans un pays souvent secoué par des troubles depuis son indépendance en 1825. Il a favorisé la croissance économique en redistribuant les richesses et en mettant en place des programmes sociaux, notamment pour l’éducation et la santé.

Cependant, en 2019, des élections contestées ont provoqué une crise politique. Des problèmes de fraude électorale ont entraîné l’annulation du vote et la démission de Morales. Jeanine Añez, une politicienne d’opposition, est devenue présidente par intérim, mais son gouvernement a été marqué par des conflits politiques et une crise due à la pandémie de COVID-19.

En 2020, Luis Arce, un candidat de gauche du même parti que Morales, a gagné les nouvelles élections. Cependant, les événements de 2019-2020 continuent de susciter des débats, avec des enquêtes sur d’anciens responsables du gouvernement intérimaire.

Luis Arce se concentre sur les défis liés à la pandémie, mais certaines réformes font face aux oppositions sociales. En 2022, des manifestations ont eu lieu à Santa Cruz en lien avec la décision du gouvernement de reporter le recensement national en 2024, un sujet important pour la répartition des ressources économiques et la représentation politique. Le parti de Arce connaît également des tensions internes. La question de l’indépendance et de l’impartialité de la justice reste un enjeu majeur, avec des appels à une réforme profonde.

La situation en Bolivie

La politique étrangère de la Bolivie a connu des changements significatifs ces dernières années. Sous le gouvernement d'Evo Morales, le pays a adopté un discours anti-impérialiste et s'est éloigné des États-Unis. Le pays s’est rapproché de l'ALBA (organisation politique, culturelle, sociale et économique pour promouvoir l'intégration des pays de l'Amérique latine et des Caraïbes), de l'Iran, de la Chine et de la Russie. Les relations diplomatiques avec Israël et les États-Unis ont été rompues.

Cependant, lors de la période de transition en 2019-2020, le gouvernement de droite a renversé cette tendance, sortant de l'ALBA, reconnaissant Juan Guaido comme président du Venezuela, et renouant avec Israël et les États-Unis.

Sous le président Luis Arce, la Bolivie est revenue à sa politique antérieure, en renouant avec ses alliés traditionnels et en réintégrant des organisations régionales telles que la CELAC (communauté d'États latino-américains et caraïbes) et l'ALBA. Les relations se sont également améliorées avec le Chili malgré les contentieux historiques. La Bolivie est également impliquée dans les négociations climatiques internationales.

L’économie du pays et son PIB

La Bolivie est un pays d’Amérique du Sud avec une économie en développement. En 2021, son PIB était d’environ 40 milliards de dollars, avec un PIB par habitant d’environ 3 345 dollars. Le pays a une population d’environ 12 millions d’habitants répartis sur un vaste territoire.

La Bolivie possède des ressources naturelles importantes, notamment dans les domaines miniers, agricoles et des hydrocarbures. Le pays exporte des métaux comme l’or, l’argent, le zinc, l’étain et le plomb, ainsi que du lithium, bien que cette ressource soit largement sous-exploitée. Le gaz naturel est un moteur essentiel de l’économie bolivienne, exporté principalement vers l’Argentine et le Brésil. L’agriculture, en particulier la production de soja, de noix et de viande, joue également un rôle important.

L’économie bolivienne a connu une croissance régulière au cours de la dernière décennie, bien que le pays reste l’un des plus pauvres d’Amérique latine. Le taux de pauvreté a diminué, mais reste élevé.

En 2021, les principaux secteurs de l’économie étaient l’administration publique, l’agriculture, l’industrie manufacturière, l’extraction minière et d’hydrocarbures, ainsi que le secteur financier et immobilier. Après une baisse en 2020 due à la crise, l’économie bolivienne a rebondi en 2021. Cependant, le pays a dû faire face à des déséquilibres avec notamment une dette publique en augmentation.

La croissance économique de la Bolivie a été en grande partie soutenue par les exportations de gaz naturel, mais le pays doit faire face à des vulnérabilités économiques, notamment une perte de compétitivité à l’exportation et une dépendance aux importations. La baisse des prix du pétrole et la réduction de la demande de gaz de la part du Brésil et de l’Argentine ont également posé des problèmes à la Bolivie.

Quel est le drapeau de la Bolivie ?

Le drapeau actuel de la Bolivie, adopté en 1851, se compose de trois bandes horizontales de couleur rouge, jaune et vert. La bande rouge symbolise le sacrifice des combattants pour la protection du pays, la bande jaune représente les richesses minérales et les ressources naturelles, tandis que la bande verte évoque la richesse de l’environnement naturel et de la flore. Les armoiries de la Bolivie sont placées au centre du drapeau de l’État.

Depuis 2009, le wiphala, un symbole des peuples quechuas, est reconnu comme le deuxième symbole de l’État plurinational de Bolivie.

À noter que les indigènes de l’est du pays ont leur propre drapeau représentant le patujú, un emblème floral local. S’il n’est pas reconnu comme symbole national, il est tout de même reconnu comme symbole des départements de Santa Cruz et du Beni.

Vous aimerez aussi

La Bolivie en bref

La population en Bolivie

La Bolivie

Inspirations voyage

Toutes nos idées de circuits en Bolivie

Grenoble
SERVICE ÉCLAIREUR

Vous avez un projet en tête ?

Discutons-en !

Nous ne pouvons pas dévoiler tous nos secrets sur Internet... Pour commencer, appelez notre agence à Grenoble, nos gentils éclaireurs vous en diront plus.

Pour vous orienter, faites appel à un éclaireur :

04 58 00 53 93 du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

Nos garanties Toujours à vos côtés
  • Une équipe sympa à votre service

    De Grenoble aux 4 coins du monde, notre équipe est à vos côtés pour une immersion sur-mesure inoubliable.

  • Un prix juste et transparent

    C’est notre engagement pour que chacun puisse vivre sa passion.

  • Cocooning service

    On est présent à chaque étape de votre voyage avec une assistance 24h/24 où que vous soyez.

  • Facilité de paiement

    Chez nous, même le paiement est sur-mesure ! Vous avez la possibilité de l’échelonner à votre rythme.