Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Au cœur de la jungle mexicaine du Chiapas se cache Palenque, l‘une des plus fabuleuses cités mayas. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 1987, c’est l’un des sites archéologiques les plus emblématiques de la culture maya au Mexique. Bien qu’elle soit de taille moyenne comparée à d’autres cités, elle n’en reste pas moins unique pour son patrimoine architectural et culturel.

Niché, en plein cœur d’une jungle peuplée par des singes hurleurs, Palenque est une destination phare à découvrir lors d’un voyage au Chiapas.

Un peu d’histoire

Construite il y a plus de 1500 ans par les architectes de la civilisation maya, Palenque prospéra pendant des siècles avant d’être mystérieusement abandonnée par ses habitants.

Les découvertes archéologiques indiquent que Palenque était habitée au moins 500 ans avant J.-C. Les inscriptions présentes sur le site témoignent d’une succession de monarques importants.

La cité de Palenque atteindra son apogée au VIIe siècle après J.-C. sous le règne de K'inich Janaab Pakal, connu aussi sous le nom de Pakal le Grand. Le couronnement de Pakal marquera un tournant dans la destinée de Palenque. Jusqu’alors la dynastie régnante avait vu son autorité mise à mal par les guerres et la famine. En montant sur le trône en 615 de notre ère, Pakal le Grand inaugura une renaissance culturelle qui marquera l’âge d’or de Palenque dans le domaine de l’architecture. Il entreprit la construction de toute une série de temples et de palais dont le Temple des Inscriptions qui deviendra son tombeau.

La ville de Palenque fut abandonnée au IXe siècle puis redécouverte 1000 ans plus tard. Elle était totalement désertée lors de la conquête espagnole, et ses vestiges entièrement reconquis par la jungle.

Les premières fouilles débutèrent au XIXe siècle, livrant ainsi des renseignements sur cette cité hors du commun. L’archéologue français naturalisé mexicain Alberto Ruz Lhuillier dirigera entre 1949 et 1952 une équipe de fouilles et de recherches, qui se distinguera par la découverte du tombeau de K'inich Janaab Pakal.

Les spécialistes estiment avoir révélé au grand jour moins de 10% de la superficie totale de l’ancienne cité de Palenque.

Que voir sur le site de Palenque

Palenque, l’un des sites mayas les plus impressionnants du Mexique, comporte plus de 700 édifices répartis sur plus de 250 hectares.

Le monument le plus remarquable de Palenque est le Palais Royal de Pakal, l’une des plus importantes structures de l’Amérique précolombienne. Conçu pour être l’épicentre de la cité, il est composé d’un dédale de passages, de salles officielles et de cours intérieures. Le Palais était la résidence du souverain et de sa famille. Il s’y déroulait aussi des cérémonies publiques. Le Palais est l’aboutissement de plusieurs siècles de constructions et recouvre les palais des souverains qui l’ont précédé.

La Tour, située au fond du Palais, est un édifice unique, il n’existe d’ailleurs rien de semblable dans l’architecture maya. Il servait sans doute à surveiller les environs mais aussi d’observatoire astronomique, le plus haut jamais construit par les Mayas.

Le groupe des temples de la Croix, Grupo de las Cruces, est l’un des plus grands quartiers de la cité de Palenque. Il est composé de plusieurs temples magnifiques comme le Templo del Sol, le Templo de la Cruz et le Templo de la Cruz Foliada.

Pakal avait fait ériger au centre de la cité une immense pyramide appelée le Temple des Inscriptions. La pyramide mesure plus de 30 mètres de haut, elle est visible de tous les coins de la ville. C’était le véritable centre spirituel de la cité. Constituée d’un empilement de pierres calcaires, elle ressemble beaucoup aux pyramides égyptiennes. Elle est recouverte de hiéroglyphes mayas reconstituant l’histoire de la famille royale.

Le Temple des Inscriptions fait partie des monuments les plus remarques de Palenque car c’est ici que sera découvert le tombeau et la dépouille de Pakal le Grand. C’est en 1949 que l’archéologue Ruz découvre sa tombe et en 1952 qu’il parviendra à déblayer entièrement l’escalier qui mène au tombeau. Il dévoilera une chambre funéraire, la crypte secrète de Pakal. Les spécialistes la considèrent comme la découverte de tombeau la plus importante de la civilisation mésoaméricaine.

Quelques infos pratiques pour visiter Palenque

La cité de Palenque est située au nord-ouest de l’état du Chiapas, à 10 kilomètres de la ville de Palenque.

Vous pourrez rejoindre les ruines avec votre véhicule ou en empruntant un collectivo, un minibus local qui fait l’aller-retour entre la ville et l’ancienne cité. Il est aussi possible de réserver une excursion à la journée Palenque depuis San Cristobal de las Casas.

Les ruines sont ouvertes au public tous les jours de 8h à 16h30 et l’entrée coûte environ 80 pesos mexicain.

Nous vous conseillons d’apporter de quoi vous hydrater, de vous protéger du soleil mais aussi de porter des vêtements amples et légers pour ne pas souffrir de l’humidité de la jungle qui se ressent même en hiver.