Devis express Service client : 04 58 00 53 93
Ouverture sur le monde

Regard sur le monde

Notre découverte de la Colombie autrement

colombie-drapeau

Nous sommes partis à 14 amis voyager en Colombie. S'il fallait choisir un mot pour résumer nos vacances, ce serait "dépassement". Tous autant que nous sommes nous avons repoussé nos limites. Certains ont fait du vélo alors qu'ils détestaient ça, d'autres ont dû grimper d'importants dénivelés sous la pluie, et moi qui suis sujet au vertige, j'ai quand même réussi à faire un parcours dans les branches et des descentes en tyrolienne. Notre voyage en Colombie a été une vraie réussie, un savant mélange de visites et d'activités ludiques pour une découverte à la fois originale et sportive…


Notre visite de Bogota hors des sentiers battus

On a commencé notre circuit par Bogota. Honnêtement, je n'ai pas trouvé cette ville jolie mais le fait de la visiter autrement m'a tout de même fait l'apprécier. Le matin, nous sommes partis la visiter à pied avec un guide très sympa. L'après-midi, nous sommes allés voir les fresques murales de la ville et avons plongé dans le street art local.

Pour terminer cette visite, nous nous sommes arrêtés dans un "bouiboui" pour jouer au Tejo, deuxième sport national de la Colombie. L'objectif est de lancer des boules de pétanque sur un plan incliné et de viser des cibles sous lesquelles des pétards sont cachés. Quel dépaysemen!

Des activités ludiques pour découvrir la Colombie en s'amusant

Nous avons fait en sorte de nous amuser tout au long de notre voyage. Cela a permis d'ajouter un peu de légèreté et un côté ludique à chaque visite. Nous avons par exemple fait du VTT, de la tyrolienne, du tandem… Mais l'une des choses que l'on a préférées, c'est la brujita, un moto-rail qui s'enfonce au cœur de l'arrière-pays. Les habitants de la région ont décidé de tirer parti des anciens rails pour les transformer en moyen de locomotion qui leur permette de rejoindre les petits villages alentours. Du coup, c'est un moyen de transport surtout utilisé par les locaux. Nous avons adoré ce voyage extraordinaire au cœur de l'arrière-pays et de sa civilisation.

Je vous disais un peu plus haut que ce voyage en Colombie a été l'occasion pour nous tous de repousser nos limites. Depuis quelques mois déjà je redoutais le moment où j'allais devoir prendre la garrucha, ce téléphérique ancien considéré comme le moyen de transport le plus dangereux d'Amérique Latine. Eh bien finalement, c'est loin d'être si haut et vertigineux que ce que l'on pourrait croire. La nacelle traverse la rivière à environ 5 mètres de hauteur, et c'est bien plus amusant qu'effrayant !

S'il fallait citer une chose décevante au cours de notre circuit aventure en Colombie, ce serait le parc national naturel de Tayrona. Il y avait beaucoup du monde et les paysages nous ont semblé moins extraordinaires que ce que nous avions vu jusqu'ici. Alors pour corser un peu l'aventure, nous sommes rentrés à cheval !

Une autre activité qui a plu à tout le groupe : la descente du fleuve assis dans une bouée dans les environs de Taironaka. C'est un pur moment de détente et d'amusement après avoir marché dans la forêt. Pendant une heure, on se laisse vivre au fil de l'eau, en s'amusant et en observant les oiseaux.

Immersion dans la campagne colombienne

Nous sommes également allés visiter une plantation de café. Ce fut une visite assez pittoresque car on ne s'attendait pas à devoir crapahuter dans la montagne pour y accéder, d'autant qu'il pleuvait. Il faut grimper pendant une demi-heure pour arriver à cette plantation perdue au milieu de nulle part. La personne qui nous a accueillis s'est donnée corps et âme pour nous faire comprendre comment fonctionne la production du café. On a même fait nous-même la cueillette ! Et à la fin de la visite, nous avons pu déguster le café local. D'ailleurs, j'en profite encore aujourd'hui car j'en ai ramené à la maison ! Ce fut vraiment une visite insolite car la plantation n'est pas au bord de la route. Nous nous sommes rendus compte à quel point c'était un métier difficile de transporter tous ces ballots de grains de café et on comprend pourquoi les jeunes ont tendance à le délaisser. Ce fut une découverte très locale, très authentique.

Toujours dans la campagne colombienne, pour découvrir les palmiers de cire, nous avons visité la Vallée de La Samaria à la place d'aller dans un endroit qui est plus connu et plus touristique. Et cette vallée reculée nous a permis de vraiment nous immerger.

Pour la fin de notre voyage, nous sommes partis 3 jours sur l'île Mucura. Ce fut en quelques sortes la cerise sur le gâteau. L'île est uniquement accessible en bateau et abrite de très belles plages. Nous y avons séjourné dans un charmant hôtel qui essaie d'être autonome en alimentation, en eau et dans sa façon de gérer les déchets. Nous avons aussi eu l'occasion d'observer des animaux comme des rapaces, des iguanes et des poissons. Ce fut une étape parfaite pour terminer notre voyage en Colombie en beauté, en passant nos journées à nous reposer sur la plage et à faire de la plongée sous-marine.

Nous avions déjà visité différents pays, et je trouve que la Colombie est une destination très accueillante. Les gens sont ravis qu'on vienne leur rendre visite. Ils n'ont pas peur de raconter leur histoire. À aucun moment nous n'avons ressenti d'insécurité. C'est vraiment un pays que je conseille si vous voulez découvrir une nouvelle destination à travers des activités sportives et ludiques.

Par Mélodie V.