Devis express Service client : 04 58 00 53 93
Ouverture sur le monde

Regard sur le monde

Sri Lanka, un voyage révélateur

Sri Lanka voyage  famille

Si l’on doutait encore qu’un voyage pouvait nous transformer, influer sur les liens que l’on entretient avec son environnement mais aussi avec les membres de sa famille, Marion et Laurent, partis au Sri Lanka avec leurs six enfants, en témoignent...


« À l’origine de ce voyage, il y avait le désir de réunir toute la famille pendant les vacances de Noël, sachant que l’aîné était en Australie… » raconte Marion, maman des six enfants, âgés de 7 à 21 ans. « Le Sri Lanka n’était pas le pays auquel nous avions pensé spontanément, ce qui explique peut-être que la surprise a été d’autant plus grande… » Et Laurent ne dément pas ! « Dès notre arrivée au premier hôtel, le dépaysement a été total, notamment grâce à l’ambiance sonore : les douches étaient à ciel ouvert, on entendait les bruits de la jungle et les cris d’animaux tout autour, ça m’a beaucoup frappé… »
Au-delà des paysages et des sites, le contact avec les populations a été au cœur de sa réussite. « Nous avons beaucoup apprécié les échanges avec les uns et les autres, dans les hébergements, les rizières, au cours des balades… Le guide, le chauffeur et l’assistant (avec lesquels nous avons gardé contact par la suite…) mais également tous les autres, se sont montrés ouverts, attentifs et généreux : un jour, quelqu’un nous offrait un pamplemousse, un autre, c’est une petite fille qui nous prêtait son vélo ou un accompagnateur qui nous invitait chez lui pour partager un repas… Nous avons eu le sentiment de faire de vraies rencontres… »





« Ce voyage m’a transformée »


Outre l’ascension du rocher du Lion et les safaris, qui ont été des temps forts du voyage, tous deux ont aussi été frappés par le rapport que les Sri Lankais entretiennent avec la nature. « La richesse de ce pays est étonnante, sur le plan culturel mais surtout naturel. Les Sri Lankais sont réellement sensibles et très proches de la nature » commente Marion. Dimension particulièrement présente à Eco Lanka, une maison d’hôtes implantée au cœur d’un environnement très préservé. « Le site est géré par une mère et son fils, militants écologistes convaincus et convaincants. Ils démontrent à travers cet écosystème très préservé et très authentique, et grâce à des exemples concrets, que l’on peut faire bouger les lignes » explique Laurent. Quant à Marion, elle n’hésite pas à dire que le lieu l’a « transformée ». « Le regard que je porte sur l’environnement a évolué. Ce voyage m’a secouée un peu, sur les questions d’alimentation, la place de la nature, etc. J’y étais déjà un peu attentive auparavant, mais moins... En rentrant, j’ai perçu très nettement que notre environnement urbain était trop “déconnecté” entre autres. Et désormais, je veille à m’approvisionner le plus possible avec des fruits et légumes produits localement… »


Comme une fleur…


Le voyage s’est également avéré fédérateur sur le plan familial. « Les enfants ont été marqués par la découverte d’une autre culture, de ce que peuvent vivre concrètement des gens qui habitent à l’autre bout de la planète, cela ouvre un espace de partage. » Laurent quant à lui, revient sur la soirée de Noël : « C’était un peu surréaliste. Nous étions seuls et loin de tout, dans un écolodge très chaleureux. Nos hôtes ont été aux petits soins, nous avons même eu un petit concert privé. Nous avions aussi convenu de ne prévoir qu’un seul cadeau pour quelqu’un d’autre, nous étions donc loin de la profusion habituelle et je crois que ça a contribué à la dimension simple et intimiste de cette soirée. »
Enfin, le voyage semble avoir créé des conditions privilégiées pour resserrer les liens familiaux. « Hier soir, en dînant avec mon fils aîné, nous avons tous les deux refait ce constat, commente Laurent. Je crois que le voyage est un moment où l’on fait particulièrement attention les uns aux autres, au cours duquel il est nécessaire que chacun trouve sa place. L’une de nos filles était d’ailleurs un peu inquiète à ce sujet avant le départ, et finalement les choses se sont déroulées de manière fluide. Avec une autre de nos filles, le dialogue était beaucoup plus difficile depuis quelques temps, et depuis ce voyage, elle s’est ouverte comme une fleur ! L’effet a été étonnant… »