Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Situées entre Tulum et Valladolid, les ruines de Cobá font partie des sites archéologiques majeurs du Yucatán. Cobá abrite notamment la plus haute pyramide de la péninsule, un monument incroyable niché au cœur d’une nature sauvage.

L’histoire de Cobá en bref

Construite avant Chichen Itza et Tulum, la cité de Cobá fut une importante capitale régionale entre le IXe et le XIe siècle. Son architecture ressemble beaucoup plus à Tikal au Guatemala qu’aux autres sites archéologiques du Yucatán.

Les archéologues pensent que la ville comptait environ 40 000 habitants et couvrait une surface de 70 kilomètres carrés.

Cobá fut envahie par la tribu des Itzaes au début de l’époque post-classique ce qui entraina par la suite peu à peu son déclin. Elle deviendra ensuite un centre de pèlerinage avant d’être totalement désertée par ses habitants.

Pendant de longues années, du fait de son emplacement, la cité de Cobá fut ignorée de l’histoire maya. Les premières fouilles débutèrent en 1891, menées par l’archéologue autrichien Teobert Maler. Le site fut finalement ouvert au public en 1973. Les experts estiment que Cobá possédait plus de 6000 structures mais seuls quelques-unes ont été mises au jour et restaurées.

Que voir sur le site de Cobá ?

Cobá tient sa renommée pour son important réseau de sacbeob, d’anciennes routes cérémonielles mayas reliant les principales cités entre elles. Ces sentiers de pierres surélevés relient différentes zones de l’ancienne cité à la pyramide ainsi qu’à deux petits lacs à proximité. L’un des sacbe de Cobá mesure tout de même 100 kilomètres de long et rejoint Yaxuna, une cité proche de Chichen Itza.

Cobá est composé de plus de 50 édifices qui représentent la partie la plus ancienne de la cité. Seule une petite partie est ouverte au public.

Le Grupo Nohoch Mul est la partie la plus populaire du site de Cobá car c’est ici que se trouve la pyramide Nohuch Mul. Avec ses 42 mètres de haut c’est la plus grande pyramide de la péninsule du Yucatán. Elle compte sept niveaux et ses côtés sont arrondis. Après avoir gravi les 120 marches qui mènent au sommet, vous découvrirez un temple au sein duquel se trouve la sculpture d’une divinité maya. Vous pourrez aussi jouir d’un panorama extraordinaire et vertigineux sur une jungle épaisse et verdoyante. Une corde est installée au milieu des marches pour aider les visiteurs à monter et descendre la pyramide en toute sécurité.

Parmi les autres édifices remarquables de Cobá figure la Iglesia, le Templo de Fresco et plusieurs ruines d’anciens Juego de Pelota, des terrains de jeu de balle maya.

Informations pratiques pour visiter le site de Cobá

Le site de Cobá est ouvert aux visiteurs tous les jours de 8h à 17h. N’hésitez pas à venir dès l’ouverture, avant l’arrivée des bus touristiques, pour profiter des lieux en toute tranquillité.

Cobá est situé à 45 minutes de route de Tulum. Si vous n’avez pas de véhicule vous pouvez aisément rejoindre le site archéologique en bus depuis la gare routière de Tulum.

Le site de Cobá est très vaste et étendu. Un parcours de 5 kilomètres permet de visiter les ruines à pied. Comptez entre 2 à 3 heures de marche pour découvrir tous les points d’intérêts du site.

Une autre option consiste à louer un vélo à l’entrée du site pour rejoindre les différentes ruines plus rapidement.