Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Parce qu'il n'y a rien de mieux que de puiser dans les ressources et les connaissances locales pour mieux connaître un pays, nous avons demandé à notre expert local de nous parler des sites incontournables à ne surtout pas manquer au Maroc. Alors que certains comme Marrakech ou les montagnes de l'Atlas coulent de source, d'autres comme Chefchaouen ou la vallée des Aït Bouguemez permettent une immersion véritable dans la nature et la culture marocaines.

Marrakech, la Ville Rouge immanquable

C'est vrai que ce premier site incontournable n'a rien d'un secret, mais il continue encore et encore d'enchanter ses visiteurs. La Perle du Sud, comme on la surnomme ici, a certes énormément changé ces dernières années, mais elle représente toujours une escale pleine de charme et de surprise. C'est ici qu'atterrissent la plupart des voyageurs, et autant vous dire que le dépaysement est immédiatement au rendez-vous ! La vaste place Jemaa-el-Fna et son agitation permanente, les odeurs, les couleurs et le bruit des souks, les somptueux palais et mosquées… Impossible de rester indifférent !

Malgré sa fréquentation, il y a énormément de choses que l'on ne sait pas au sujet de Marrakech. Et c'est d'ailleurs sur ces choses-là que j'aime me concentrer lorsque je propose de faire visiter la ville à des étrangers. Je vous emmènerai par exemple visiter le Jardin Anima d'André Heller, arpenter le quartier des tanneurs où l'on peut en apprendre plus sur les secrets et techniques de travail du cuir, et encore beaucoup d'autres surprises qui permettent de découvrir Marrakech autrement.

Essaouira, la Saint-Malo marocaine

Essaouira tient son surnom de Saint-Malo marocaine des remparts qui entourent la vieille cité. Avec sa façade ouverte sur l'Atlantique et sa médina toute blanche classée à l'Unesco, elle n'a tout simplement rien à voir avec Marrakech ! Et c'est d'ailleurs pour cela que je trouve intéressant de visiter ces deux villes au cours d'un même voyage. Ici, à Essaouira, c'est plutôt le calme et la tranquillité qui règnent en maîtres. La ville attire les artistes des quatre coins de la planète qui viennent profiter de l'atmosphère bien particulière de l'ancienne Mogador.

Je me plais souvent à dire qu'Essaouira incarne en quelques sortes l'âme du Maroc. Impossible de ne pas remarquer les diverses influences historiques qui ont peu à peu façonné la cité qui, après avoir appartenu aux Berbères, est passée entre les mains des Phéniciens, des Romains et des Portugais. C'est une cité plurielle que je vous propose de découvrir ici. Si les charmantes maisons blanches aux volets bleus vous évoqueront probablement les paysages grecs, les remparts entourant la cité depuis le 18e siècle vous rappelleront sans doute la Bretagne. Et puis, avec ses ruelles bordées de riads et son architecture typiquement orientale, vous n'oublierez pas une seconde que vous visitez l'une des villes les plus typiques du Maroc !

Les montagnes de l'Atlas, neiges éternelles du Maroc

Voilà l'addition parfaite à un premier voyage au Maroc après la visite de Marrakech et d'Essaouira. Dans les montagnes de l'Atlas, c'est une pure expérience de ressourcement qui vous attend, un plongeon en pleine nature à la rencontre du peuple berbère. Cette escale chargée de couleurs et d'émotions, je la propose en général aux amateurs de randonnée puisque la région compte des dizaines et des dizaines de kilomètres de sentiers balisés. Vous pourrez notamment découvrir mon spot de trek coup de cœur : le parc national du djebel Toubkal. C'est pour moi l'un des endroits les plus féeriques du Maroc, une zone incroyablement variée composée de falaises, de vallées fertiles, de plateaux et de forêts épaisses et verdoyantes. Beaucoup moins connue mais tout aussi surprenante, la région du M'Goun. Là aussi vous aurez l'occasion de marcher le long de crêtes majestueuses, de plaines, de gorges et de cirques enneigés. Le Haut Atlas abrite même quelques stations de sports d'hiver où il est possible de skier en plein hiver !

Le désert marocain, entre kasbahs et champs de dunes

Il me serait impossible de parler des incontournables du Maroc sans mentionner le désert du Sahara. Au Maroc, il se divise en deux zones bien distinctes : Zagora, le désert le plus aride, et Merzouga, connu pour ses dunes impressionnantes (certaines peuvent atteindre les 150 mètres de hauteur !).

Contrairement à ce que vous pourriez penser, il y a en fait beaucoup de choses à voir et à faire dans le désert marocain. Laissez-moi par exemple vous faire découvrir la vallée du Drâa où je vous emmènerai à la rencontre des Berbères dans les kasbahs et les petits villages isolés. Nous pourrons également partir à l'assaut de la vallée du Dadès, réputée pour ses gorges absolument splendides et ses habitations qui se confondent avec la roche. Et puis, un autre coup de cœur que je me ferai un plaisir de partager avec vous : les gorges du Todra. Allez-y au petit matin, alors que le soleil levant fait rougir la roche ocre sous un soleil de feu. Le spectacle de la nature à son apogée.

Fès, plongeon au cœur de l'Orient médiéval

C'est sur Fès la Vieille que j'invite tous les voyageurs à se concentrer. La partie la plus ancienne de la ville, classée à l'Unesco, a été érigée à la fin du 8e siècle. Alors autant vous dire qu'elle abrite un certain nombre de trésors historiques et architecturaux ! La médina de Fès est sans conteste l'une des plus belles et des plus authentiques du Maroc puisqu'elle est restée quasiment intacte depuis sa création. On y retrouve d'ailleurs des hammams anciens, des fours à pain, plusieurs mosquées, des mausolées et des caravansérails, le tout dissimulé dans un dédale de ruelles entièrement piéton.

Fès est l'un de mes endroits favoris au Maroc et je pourrais facilement en parler pendant des heures. Chaque jour, ce sont plus de 50 000 artisans qui viennent travailler ici dans des secteurs aussi différents que le bois, la poterie, la nourriture ou le cuir. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle selon moi, Fès est le meilleur endroit du Maroc pour faire des emplettes et ramener des souvenirs authentiques de votre voyage !

Chefchaouen, la paisible ville bleue

Chefchaouen fait partie de mes destinations "hors des sentiers battus" préférées. C'est, pour moi, un passage incontournable si vous voulez visiter le nord du Maroc. Tout de bleu vêtue, la ville arbore une architecture vraiment unique qui rappelle à la fois le ciel et la mer. Tous les voyageurs à qui je fais découvrir cette incroyable cité en reviennent comblés. Il faut dire qu'on ne peut que se laisser ensorceler par l'atmosphère qui règne ici, à la fois paisible et authentique.

La visite de Chefchaouen permet de plonger au cœur d'un Maroc plus traditionnel et plus calme que Marrakech. Sa petite médina offre de belles opportunités de flâneries, loin de l'agitation des grandes villes. J'aime tout particulièrement observer les scènes de vie qui se déroulent ici, aussi simples que les femmes en train de laver leur linge à la main dans la source Ras el Ma ou les marchands exposant leurs tapis artisanaux aux motifs aussi variés que colorés. Et puis, la ville étant perchée à près de 600 mètres d'altitude, on y croise à tous les coins de rue d'incroyables panoramas sur la région. N'oubliez pas votre appareil photo !

Meknes, ville impériale à taille humaine

Meknes est, avec Fès, Marrakech et Rabat, l'une des quatre villes impériales du Maroc. Vous comprendrez donc pourquoi elle fait à mon sens partie des immanquables du pays. Ce qu'elle a de différent par rapport à ses "rivales" ? Sa taille plus humaine qui lui vaut d'offrir une atmosphère calme et paisible lors des visites. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, Meknes abrite quelques-uns des monuments les plus beaux du pays, dont les portes monumentales Bâb-Jema-en-Nouar et Bâb-Mansour et le palais Dar Jamaï. Au cours de leur visite, j'invite les voyageurs à déambuler au cœur d'un dédale de ruelles digne d'un conte de fées. Se perdre est pour moi le meilleur moyen de percer tous les secrets de cette ville impériale incroyable.

Mieux vaut se concentrer sur deux des trois quartiers de Meknès. La ville impériale bien sûr, avec ses jardins et ses palais, mais aussi la médina avec ses souks animés et son ambiance intemporelle. La ville nouvelle, quant à elle, ne présente que peu d'intérêt puisque c'est ici que se trouvent les banques et les administrations.

La vallée des Aït Bouguemez au cœur du Haut Atlas

Pour terminer en beauté, je vous propose de vous éloigner complètement des circuits au Maroc classiques pour découvrir une région chère à mon cœur : la vallée des Aït Bouguemez. Surnommée la "Vallée heureuse", cette région de haute montagne est très peu fréquentée, ce qui lui confère énormément de charme. Après tout, combien d'endroits au monde connaissons-nous où le consumérisme et le tourisme de masse ne sont pas venus tout gâcher ? Je vous préviens tout de suite : vous aurez énormément de mal à quitter la vallée et n'aurez qu'une idée en tête, y retourner le plus vite possible pour profiter de la sobriété heureuse locale !

Au cours de votre séjour dans la vallée des Aït Bouguemez, je vous proposerai de partir à la rencontre du peuple berbère dans des petits villages isolés. Vous pourrez aussi partir en trek, le sport local, pour accéder à de magnifiques panoramas sur la région. Il y a plus d'un million d'années, la vallée était en partie recouverte d'un vaste lac et habitée de dinosaures. On peut d'ailleurs encore y observer leurs gigantesques traces de pattes aujourd'hui, immortalisées dans des dalles calcaires.