Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Nous vous en parlions dans le guide d’Imlil, la vallée éponyme est un bijou de la nature et un vrai terrain de jeu des trekkeurs du monde entier. Dans cette vallée de l’Atlas se trouve le plus haut sommet du Maroc et même, d’Afrique du Nord : le mont Toubkal. Malgré ses 4167m d’altitude et les 2000m de dénivelé positif et négatif, il est possible d’atteindre le sommet grâce à une randonnée accessible même aux novices. Hormis le défi sportif, le Toubkal est aussi l’occasion de partir à la rencontre des locaux, car, ici, dormir chez l’habitant est plutôt commun. Partez à la découverte de cette région exceptionnelle le temps d’un week-end ou d’une semaine.

Les paysages du Toubkal

Saviez-vous que le film Sept ans au Tibet a été tourné en partie dans la région ? Ici, les paysages sont dignes d’un décor de cinéma : on se croirait au fin fond du Népal entre haute montagne, plateaux verdoyants et cascades. La région du Toubkal est atypique, ses paysages sont faits d’une roche volcanique assez sombre qui peut former de grandes pentes d’éboulis cohabitant avec une flore extraordinaire composée de chênes, thuyas et genévriers rouges.

Selon la saison choisie, vous aurez l’occasion d’admirer les monts enneigés ou les belles couleurs du printemps puisque l’on trouve plus de 150 fleurs endémiques de l’Atlas. Le Parc National de Toubkal est un site protégé, ces belles montagnes sont si exceptionnelles qu’elles attirent chaque année environ 40 000 randonneurs, ce qui en fait l’une des destinations les plus importantes du royaume du Maroc.

Les animaux à observer au Toubkal

Les paysages changeants du Parc Toubkal sont également le lieu de passage de nombreux animaux. Vous croiserez forcément la route d’un ou deux mouflons puisque c’est ici que vit la plus importante colonie de mouflons à manchettes d’Afrique du Nord. Pensez à emporter vos jumelles car les ornithologues amateurs seront ravis : on trouve ici plus de 95 espèces d'oiseaux dont le célèbre Aigle royal, des vautours et le Bouvreuil à ailes roses. Dans les forêts des montagnes de l’Atlas, de jolis papillons colorés ont élu domicile.

Le meilleur moment pour aller au Toubkal

La région du Toubkal a la particularité de réunir plusieurs climats différents : semi-aride, subhumide, humide et de haute montagne. Quel que soit le moment de l’année, il y a un enneigement régulier mais son importance et sa durée varient selon l’année et la saison. Bien qu’on puisse se rendre au mont Toubkal toute l’année, l'été et l’hiver sont les deux principales saisons et ont chacune des avantages et des inconvénients.

En été les journées sont plus longues, il y fait bien plus chaud mais le sol est principalement constitué de terre et de cailloux et les précipitations sont plus importantes. L’hiver, le Parc du Toubkal est recouvert de neige, il y fait beaucoup plus froid mais l'ascension est moins vertigineuse car on peut utiliser les crampons. Au final, si vous n’êtes pas un habitué des ascensions enneigées, préférez la saison entre avril et novembre.

Comment faire l'ascension du mont Toubkal ?

Bonne nouvelle, l'ascension du Toubkal est accessible à tous les niveaux. Bien qu’il était possible de faire la randonnée en autonomie, il est désormais obligatoire d’être accompagné d’un guide depuis quelques années. Il est possible de réserver via une agence une excursion depuis Marrakech ou au départ d’Imlil. L'ascension du Toubkal se fait en deux jours, la montée n’est pas technique mais il faut tout de même être en bonne santé car elle reste difficile physiquement. Le lever du soleil à plus de 4000 mètres d’altitude, les paysages à perte de vue, la bonne nourriture marocaine qui vous attend au refuge du camp de base sont tout autant d’expériences magiques qui vous feront oublier l’effort pour atteindre le sommet.