Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Le nom d’Akchour ne vous dit rien ? Pourtant la destination est de plus en plus prisée par les touristes. Réputée pour ses montagnes, ses rivières et surtout ses cascades, Akchour bénéficie d’un patrimoine naturel exceptionnel. Petite visite guidée de ce joyau vert !

Où se trouve Akchour ?

Akchour est un petit village situé à 30 km au nord de Chefchaouen, sur la route de Oued Laou et entouré par les majestueuses montagnes du Rif. Akchour est situé dans le parc national de Talassemtane, un site de 580 km², où vivent pas moins de 750 espèces végétales appartenant à 103 familles dont 56 sont endémiques.

Le meilleur moment pour visiter Akchour

Le climat est agréable de mars à décembre, mais la météo est vraiment idéale de mai à octobre.

L’Histoire d’Akchour

Le parc national a été créé en 2004 dans le but de le protéger du réchauffement climatique et de la déforestation. En 2006, l’UNESCO inscrit le parc dans la réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée, eu égard à sa riche biodiversité. Cet écosystème est fragile et mérite une attention particulière. Lors de votre visite, respectez les lieux en restant dans les sentiers touristiques et en jetant vos déchets dans les zones prévues à cet effet.

À voir / à faire à Akchour

Dans ce vaste espace naturel, tout a de l’intérêt et la découverte du site se fait à pied. Le sentier fait 5,5 Km dans chaque sens et dure environ 3 à 4 heures selon le nombre d’arrêts faits. Les rivières Oued Farda et Qued Kelââ, à l’eau cristalline toutes les deux, forment le long du parcours des piscines naturelles, des cascades et des chutes d’eau. La végétation de la région est typiquement méditerranéenne : pins, maquis, ciste etc. et vous pourrez y observer de nombreuses espèces de faunes et de flores.

En remontant la rivière Farda, vous découvrirez le pont de Dieu. Un pont de roche naturel, dessiné et forgé par les eaux au fil des années, et suspendu de 35 mètres sur la rivière. Selon les saisons, vous pourrez accéder à la zone sous le pont ou au sommet de celui-ci.

L’autre incontournable du site est la cascade de la rivière Kelâa, qui rejoint le Farda sur le petit barrage d’Akchour. La cascade est accessible de mai à septembre, les mois où il y a le moins de débit d’eau. Avec un peu de chance, vous pourrez y observer les macaques qui viennent se désaltérer à la rivière.

Pour pousser l’expérience un peu plus loin, on vous conseille de dormir à l’Ermitage d’Akchour, un ensemble d’écolodges au milieu de la nature. Le complexe hôtelier propose aussi des excursions et une restauration.

Amoureux de la nature et des grands espaces verts, vous allez adorer découvrir ce coin de paradis marocain !