Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Parc National Andohahella

Parc National d'Isalo

Isalo est le Parc National de Madagascar le plus visité.

Parc national Isalo

Situé dans le Sud Centre de la Grande Île, il affiche un massif ruiniforme de l’ère jurassique, en abritant une nature immaculée et un paysage exceptionnel.

Au soleil couchant, la vue est hors normes. Sur 81 540 hectares, l’érosion a fait un travail offrant une vue magnifique, et particulière.

Parc National de Bemaraha

Le Parc National de Bemaraha est surtout connu pour être le lieu, où l’on peut voir un phénomène naturel hors du commun : les Tsingy.

Tsingy de Bemaraha

Au centre Ouest de Madagascar, vous pourrez y découvrir des champs de pics acérés, des falaises déstructurées… par la mer, le temps et la pluie.

Formés il y a 200 millions d'années, alors que la mer recouvrait encore cette région, ces Tsingy sont exposés à l'air libre depuis 5 millions d'années laissant la pluie faire son travail de sculpture.

Sur 157 710 hectares, s’allongeant du Nord au Sud sur 100 km et d’Est en Ouest sur 40 km maximum, vous observerez les Tsingy de Bemaraha dans la partie Sud de ce parc.


Au Nord, la zone bénéficie du statut de « réserve naturelle intégrale ».


Vous irez ainsi à la rencontre de Lémuriens, d’oiseaux et de reptiles, tout en gardant à l’esprit que le taux d’endémisme est exceptionnel : 86,7%.

Parc National d'Andohahela

Le Parc National d’Andohela est situé dans l’extrême Sud Ouest de la grande île.


Lemur Catta
Au sein de la région de l’Andray, il s’étend sur 76 020 hectares, avec une altitude oscillant entre 120 et 1972 mètres.
Vous y observerez la seule forêt dense et humide au-delà du Sud du Tropique de Capricorne.

Les paysages, habillés par la faune et la flore, sont étonnants, avec de nombreuses espèces endémiques.


La « star » est le lémurien, il y en a 12 espèces recensées dont le Maki, que vous aurez la joie d’observer dans son espace naturel, accompagné par de nombreux congénères, tel que de nombreux oiseaux et reptiles.

Parc National d'Andringitra

Le Parc National d’Andringitra est situé dans le Sud Est de l’île de Madagascar.


Caméléon Madagascar
C’est ici que vous pourrez faire l’ascension du Pic Boby, qui est le plus haut sommet que l’on peut arpenter.
Il est le long de la mythique Nationale 7, et comprend 31 160 hectares, ayant des altitudes allant de 650 et 2658 mètres selon où vous vous trouvez.


Vous y découvrirez lors de votre randonnée ou de votre découverte de ce parc de nombreuses espèces animales et végétales : 54 espèces de mammifères dont les lémuriens et 108 espèces d’oiseaux.

D’autres espèces rares, tel qu’un petit caméléon noir tacheté de blanc, de rouge et de jaune, qui a une corne s’il s’agit d’un mâle.


La végétation est diverse et variée, puisque le Parc National s’étend sur des plateaux de basse et de moyenne altitude.

Parc National de Kirindy Mitea

Dans le Centre Ouest de l’île, proche du canal du Mozambique, le Parc National de Kirindy Mitea allie la biodiversité de l’Ouest et du Sud de Madagascar.

Lémurien Madagascar
Sa faune est remarquable : certaines espèces atteignent un taux d’endémisme de 100 %.
Des lémuriens évoluent dans ces 72 200 hectares de forêt combinant plantes épineuses, dunes et plages. Parmi les lémuriens, vous trouverez Le Sifaka, le Boenga et sa fourrure rousse et le Tanta et sa bande noire dorsale.


Des flamants roses et d’autres oiseaux habitent dans cette zone, et font l’objet des photos des visiteurs.

Parc National de Midongy Befotaka

Le Parc National de Midongy Befotaka est dans le Sud Est de la Grande Île.


Papillon Madagascar
Sur 192 198 hectares, les voyageurs pourront apprendre à connaître de nombreuses plantes médicinales.

Ce parc est un lieu clé de la médecine par les plantes, et en possède de nombreuses endémiques, donc uniques.


Le sommet, le Mont Papango, culmine à 1679 mètres, soit près de 1000 mètres de dénivelé avec les autres lieux du parc.


Bien évidemment, bien que l’attrait n°1 du Parc National soit la flore, la faune est loin d’y être inintéressante : lémuriens, reptiles, oiseaux résident dans la forêt.

Parc National de Ranomafana

Le Parc National de Ranomafana est situé dans le Centre Est de l’île de Madagascar, et il s’étend sur 41 601 hecares.

Lémurien danseur

Il est Patrimoine Naturel Mondial car il accueille une biodiversité riche et endémique menacée, ce qui justifie ce statut : il protège cette biodiversité exceptionnelle et essaie de la préserver.


C’est ici que plusieurs espèces rares de Lémuriens et menacées d’extinction évoluent, tel que le lémurien diurne.


D’autres oiseaux, dont certains ont fait l’objet d’espèce éteinte, y survivent comme le Grand Hapalemur.

Parc National de Tsimanampesotse

Oiseau jaune Madagascar

Dans le Sud Ouest de Madagascar, il y a un Parc National qui se démarque par son âge : Tsimanampesotse.


Créé en 1927, il est un des précurseurs de la Convention de Londres de 1933 qui agit pour la protection de la faune et de la flore en Afrique.
Les 43 200 hectares du Parc protègent une zone calcaire et une zone côtière.


Ce sont les oiseaux qui font l’objet d’attraction du parc, avec les 112 espèces. Pour bénéficier des meilleures vues de paysages, il faut venir au Parc entre Mars et Décembre.


Par contre les flamants roses, sont nombreux entre avril et novembre.