Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Des coins reculés parfaits pour plonger dans le quotidien des Kenyans aux réserves animalières propices aux safaris, des contrées isolées habitées par des ethnies minoritaires aux montagnes propices aux randonnées, le Kenya est une destination multiple. Vous souhaitez voyager au Kenya pour la première fois ? Ne manquez rien de tous les sites incontournables à voir sur place. Nous avons demandé à notre expert local de sélectionner les sites qui, de par son expérience, lui semblent essentiels.

Le parc national d'Amboseli et le pied du Kilimandjaro

Saviez-vous que, même si le Kilimandjaro est officiellement situé en Tanzanie, une partie de la célèbre montagne se trouve au Kenya ? Sans grimper dessus, j'aime particulièrement faire découvrir cette région aux voyageurs. Je les emmène en général au pied du mont, où un décor magique et majestueux nous attend. Il n'est pas rare d'y croiser des éléphants en parfaite liberté, avec pour toile de fond ce majestueux volcan inactif perché à 5890 mètres d'altitude, recouvert en partie de neiges éternelles.

C'est ici, au pied du Kilimandjaro, que se trouve le parc national d'Amboseli, l'un des plus beaux et des plus anciens parcs du Kenya. Un safari permet d'y rencontrer quelques 1000 éléphants et de nombreux gnous, buffles, gazelles et hippopotames. Nous privilégierons une visite du parc à l'aube afin de profiter d'une lumière magnifique. Après tout, nous sommes ici dans l'un des coins les plus photogéniques du Kenya, un paradis de nature préservée que vous aurez forcément envie d'immortaliser. Imaginez un plan où une famille d'éléphants passe majestueusement devant la montagne sacrée : d'incroyables images en perspective !

Le Parc du Masaï Mara et la Grande Migration

Sans doute connaissez-vous le nom de ce parc qui, à lui seul, évoque tout l'exotisme des grandes réserves animalières d'Afrique. Le Masaï Mara est la réserve la plus visitée du Kenya et, pour moi, une escale incontournable si vous voyagez entre le mois de juillet et le mois d'octobre. C'est en effet à cette époque que se déroule la Grande Migration, un spectacle naturel extraordinaire, à ne manquer sous aucun prétexte. Pour l'occasion, plus d'un million de gnous, de gazelles et de zèbres quittent le Serengeti en Tanzanie afin de rejoindre les pâturages verdoyants du Masaï Mara. Chaque année, le même rituel recommence et les animaux se rassemblent, formant une file longue de plusieurs dizaines de kilomètres.

Mais, ce que j'aime avec le Masaï Mara, c'est qu'il ne se résume pas à la Grande Migration et qu'il possède différents visages. Les Masaïs habitent toujours ici et il n'est pas rare de les voir accompagner leurs troupeaux dans les pâturages ou de passer devant une manyatta, maison typique de ce peuple semi-nomade.

Le parc national de Tsavo et sa terre rouge

C'est une escale un peu moins classique que je vous propose ici, mais qui pour moi est essentielle pour découvrir quelques-uns des plus beaux paysages du Kenya. Le parc national de Tsavo arbore un décor complètement différent des autres réserves africaines. C'est en se baladant au cœur de la brousse, dans une nature immaculée, que l'on peut approcher les animaux. Ces derniers sont beaucoup plus farouches qu'ailleurs, car moins habitués aux touristes. Et c'est justement ce qui donne tout son charme et toute son authenticité à cette réserve. Il faut passer du temps à chercher les mammifères au cœur des collines volcaniques, au milieu d'une végétation verdoyante, mais le jeu en vaut largement la chandelle. Sur un sol volcanique noir souvent recouvert de poussière rouge, on admire les éléphants se rouler et se teinter de rouge.

Je suis bien conscient que la visite du parc national de Tsavo demande beaucoup plus de temps qu'ailleurs, mais elle permet de plonger dans une Afrique sauvage et authentique.

Le Mont Kenya et ses sentiers de randonnée

Dans le centre du pays, je vous proposerai de découvrir le 2e sommet d'Afrique après le Kilimandjaro : le mont Kenya. C'est l'étape sportive par excellence, un passage incontournable si vous aimez randonner ! Le mont Kenya culmine à 5200 mètres d'altitude et possède des kilomètres et des kilomètres de sentiers de marche en pleine montagne. J'aime beaucoup cette région car elle est bien moins fréquentée et beaucoup plus sauvage que celle autour du Kilimandjaro. Et pourtant, je trouve que le décor y est tout aussi surprenant et grandiose. La terre y est étonnamment très fertile et l'on y croise aussi bien des bambous géants que des oliviers et des eucalyptus.

Dans le parc de Samburu, lui aussi oublié de la plupart des itinéraires touristiques, je vous inviterai à observer plusieurs espèces rares et endémiques dont la girafe réticulée, le zèbre de Grevy ou encore l'oryx Beisa.

Le lac Nakuru et ses rhinocéros

On trouve peu souvent le lac Nakuru dans les guides touristiques et pourtant, il s'agit à mon sens de l'un des plus beaux parcs du pays. Très accessible du fait de sa proximité avec Nairobi, il abrite une impressionnante densité d'animaux sauvages dont beaucoup de fauves et de félins, une énorme colonie de quelques 2 millions de flamants roses et, surtout, des rhinocéros, aujourd'hui en voie d'extinction. Le parc en compte deux espèces : le rhinocéros noir et le rhinocéros blanc, tous deux relativement faciles à observer. Ils ont été réintroduits par les autorités kenyanes au début des années 1980 et se reproduisent naturellement depuis. Nakuru est aussi le lieu de prédilection pour observer la girafe de Rothschild, reconnaissable à ses taches plus sombres que celles des autres espèces.

Nakuru est un petit parc peu fréquenté mais il faut bien passer une journée complète sur place pour en profiter au maximum. J'aime notamment le faire découvrir aux passionnés d'ornithologie qui pourront y observer des pélicans, des cigognes, mais aussi des martins-pêcheurs et des hérons.

La côte de l'océan Indien et ses plages de rêve

Ce que je propose en général dans mes itinéraires, c'est de terminer une aventure safari dans les parcs kenyans par quelques jours de détente en bord de mer. C'est peu connu, mais le Kenya abrite en fait un littoral préservé avec de superbes plages paradisiaques entourées de forêt primaire. Pour avoir déjà été aux Seychelles, je peux vous affirmer que les plages kenyanes sont plus belles et plus agréables ! Laissez-moi vous planter le décor : imaginez un long ruban de sable blanc immaculé, bordé d'un côté par une forêt tropicale épaisse et de l'autre par un lagon azur. En plus de vous relaxer dans cet environnement paradisiaque, je vous inviterai à faire un peu de snorkelling sur la barrière de corail.

C'est l'endroit idéal pour terminer en beauté votre voyage au Kenya, tout en découvrant encore un autre visage du pays.