Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Lémurien Madagascar


Sorte de petit singe que l'on ne trouve qu'à Madagascar, le lémurien est un animal emblématique de la grande île, à commencer par le Maki Catta que vous pouvez voir sur la photo ici à gauche.
Outre ce spécimen, il existe une centaine d'espèces de lémuriens à Madagascar. Certains, sont bruns, d'autre ont la fourrure rouge, d'autres encore sont tout blanc, d'autres sont complètement gris ou ont une fourrure noir et blanche qui tranche avec la couleur de leurs yeux qui peuvent être orange, vert ou noir selon les espèces.
Ne manquez pas d'aller à la rencontre des lémuriens de Madagascar dans les forêts, réserves naturelles et parcs malgaches.
 

Le lémurien de Madagascar

Petit primate attendrissant et curieux, le lémurien de Madagascar est unique en son genre. Il est d'ailleurs peu approprié de parler de lémurien en précisant "de Madagascar", car les lémuriens n'existent qu'à Madagascar. Mais puisque tout le monde n'est pas au fait de cet endémisme, on le précise quand même.


Ainsi, le lémurien de Madagascar est un animal endémique qui se décline en plusieurs espèces, et qui en plus d'être l'un des plus "mignons" animaux sauvages de la grande île, est aussi l'un des moins farouches. Les lémuriens se laissent facilement approcher, et même à l'état sauvage, là où ils n'ont quasiment jamais de contact avec l'homme, ils n'hésitent pas à nous grimper sur les épaules pour venir prendre le morceau de banane qu'on leur tend.

Évidemment, dans les forêts sauvages, il faut éviter de les nourrir afin qu'ils ne s'habituent pas à l'homme, mais dans certains parcs et à certains endroits touristiques, il n'est pas impossible de se retrouver avec plusieurs lémuriens sur le dos réclamant une banane.

Toutefois, si l'idée d'une rencontre de près avec ses animaux est plaisante, et qu'une fois face à eux la tentation de les toucher est grande, mieux vaut respecter une certaine distance, et ce, dans leur intérêt.

Demander un devis

Lémuriens de Madagascar en danger

S'il est important de préserver les lémuriens de Madagascar du contact humain, c'est tout simplement parce que la très grande majorité (près de 90%) des espèces de lémuriens de Madagascar est en voie d'extinction à cause, une fois n'est pas coutume, de l'homme.


À Madagascar, qui rappelons-le quand même est un pays où la majorité de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, là où il y a des lémuriens, il y a bien souvent des braconniers qui les chassent pour s'en nourrir.

Ainsi, la pauvreté, mais aussi la méconnaissance des lois protégeant les lémuriens, ont conduit à de trop nombreux prélèvements de lémuriens dans leur environnement naturel. Résultat, la plupart des espèces sont en voie de disparition, y compris l'espèce la plus connue, le Maki Catta.


Ce lémurien possède une caractéristique unique, à savoir que sa queue est ornée d'anneaux de fourrure noir et blanc alors que son corps est tout gris. Ce dernier doit par contre son statut d'espèce en voie de disparition, non pas à ceux qui les mangent, mais à ceux qui les capturent pour en faire des animaux domestiques.


Heureusement, cette pratique a quasiment été éradiquée, mais la chasse reste difficile à stopper, notamment parce que les paysans des contrées lointaines où l'on trouve des lémuriens ne sont pas informés, et ont difficilement accès à de la viande. Même si certains possèdent des zébus, ces derniers sont élevés pour être vendus, et non mangés.


Tout cela pour dire qu'un détour par une réserve naturelle lors de votre voyage à Madagascar s'impose, mais pour l'observation, pas pour toucher les animaux.


Quelles espèces de lémurien observer à Madagascar ?

Le pays ne compte pas moins de 101 espèces de lémurien différentes, aussi le choix est vaste, mais il est certain que vous n'aurez pas le temps de toutes les voir. Voici donc celles que vous avez le plus de chances de croiser durant votre séjour, lors d'un trek en forêt, dans les réserves naturelles et autres parcs.

Le lémurien Hapalemur

Il s'agit d'un lémurien à la fourrure grise teinté de doré qui vit dans les forêts de l'est de Madagascar. Il n'est pas rare d'en voir dans des parcs et réserves des hauts plateaux, et même au nord de l'île parfois.

Le lémurien Varecia

Cette espèce vit également dans les forêts vierges de l'est de Madagascar, mais il est plus difficile à apercevoir, et un peu plus craintif que l'Hapalemur. Avec sa fourrure blanche et noir, c'est un magnifique spécimen.

Le lémurien Eulemur

Ce dernier vit plutôt sur la côte ouest de Madagascar, dans des forêts situées à moyenne altitude.

Le lémurien Catta ou Maki

Il s'agit du plus célèbre des lémuriens dont on a parlé plus haut. Avec son pelage gris, ses touffes de poils blanches sur les côtés de la gueule et sa queue annelée, il mérite sa popularité auprès des touristes.

Voyage à la rencontre des lémuriens de Madagascar

À l'occasion d'un détour, d'un trek en forêt ou dans le cadre d'un voyage spécialisé (photographie ou observation animale), ce ne sont pas les occasions de croiser des lémuriens qui manqueront lors de votre voyage à Madagascar.

Si vous êtes un passionné d'animaux, de photographie ou simple curieux désirant voire un maximum d'espèces de lémurien, parlez-en à notre expert local. Il saura vous concocter un séjour sur mesure avec des programmes de circuit, trek et visites qui vous feront découvrir les différents lémuriens de l'île et leur habitat naturel.

La meilleure période pour un voyage à la découverte des lémuriens

Madagascar dispose d'un climat tropical avec une saison sèche et une saison humide durant laquelle les températures sont très chaudes. Il est donc préférable de venir en saison sèche pour éviter les averses et les fortes chaleurs, d'autant plus que pour aller à la rencontre des lémuriens dans leur habitat sauvage, il faut parcourir des sentiers et chemins dans des forêts où la boue en saison des pluies peut être un désagrément de taille.


Sachez donc que la saison sèche s'étale d'avril à octobre et que c'est sur cette période qu'il faut idéalement prévoir votre voyage à Madagascar. Toutefois, il existe des différences climatiques entre les côtes est, ouest, nord et sud, de l'île. Selon vos itinéraires, certains mois de l'année valent donc mieux que d'autre pour éviter les averses.


Cliquez ici pour en savoir plus sur le climat de Madagascar et sur les périodes de voyage idéales selon les régions visitées.



Pour aller plus loin, consultez notre guide voyage Madagascar, ou notre dossier Tour d'horizon.

Demander un devis