Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Bagan | Birmanie


Situé en plein cœur de la Birmanie, le site archéologique de Bagan attire moult touristes chaque année. Le site abrite plusieurs temples de confession bouddhiste qui s’éparpillent sur près de 50 kilomètres carrés. Autant dire que le site archéologique de Bagan a de longues balades à offrir aux amoureux de culture, mais aussi aux trekkeurs en quête de découvertes. Entre sentiers et chemins, les temples se succèdent, mais ne se ressemblent pas, certains sont en ruines, d’autres ont été rénovés, d’autres encore sont partiellement construits, à chaque nouveau pas une nouvelle surprise architecturale ! Tour d’horizon sur ce site emblématique de la Birmanie.
 

Une cité archéologique hors du commun

S’étalant sur près de 50 kilomètres carrés, la cité n’abrite pas moins de 2834 monuments qui ont été recensés entre 1992 et 2001 par un chercheur et des spécialistes locaux. Parmi ces monuments, on ne trouve presque qu’exclusivement des temples, qui tous sont de confession bouddhique. Du moins, ce sont les temples de par leur caractère religieux et du fait de l’attention dont ils ont fait l’objet lors de rénovations, qui demeurent en suffisamment bon état pour mériter d’être visitées.


En effet, Bagan était dans un lointain passé, avant tout un village, mais la région ayant connue de forts tremblements de terre au cours des siècles, il ne reste presque aucune trace des populations qui y ont vécu, hormis les temples, qui eux ont été rénovés et entretenus.


Ces quelques traces de villages, on en retrouve étonnamment à l’intérieur même de certains temples, car certains ont été construits tout autour d’anciens monuments en ruines.


Ainsi, même si la dominante bouddhique confère une ressemblance aux divers monuments de Bagan, chacun possède son propre caractère et recèle parfois des trésors archéologiques datant de l’ère des Pyu, la première tribu ethnique ayant peuplé le site.

À l’origine de Bagan

La plupart des historiens se rejoignent sur les origines de la cité de Bagan, à savoir que ce serait les Pyu qui y auraient élu domicile en premier. Venus s’installer en Birmanie à l’époque de l’ère chrétienne, probablement poussés par des répressions idéologiques au Tibet, les Pyu ont amené avec eux leurs croyances et modes de vie qui se sont mêlés aux coutumes birmanes au fil des siècles.


Bagan a ainsi hérité d’une certaine mixité culturelle, et ce, même si le bouddhisme était à l’époque de l’établissement des Pyu en Birmanie, déjà ancrée dans leurs coutumes.

Demander un devis


Toujours est-il que c’est sous l’influence des Pyu que le royaume de Sri Ksetra naquit, et c’est d’ailleurs de là que Bagan tira sa capacité à se développer, à travers le rayonnement du royaume qui permettait des échanges commerciaux fructueux.


Les populations de Bagan se développèrent ainsi rapidement, construisant par la même occasion des temples et hameaux d’habitation.


Ce ne sont donc pas les monuments qui manquent à Bagan, aussi leur découverte peut prendre un certain temps. Pour les plus pressés, une visite en Montgolfière peut être une excellente alternative, mais l’idéal reste de visiter le site à pied et en Montgolfière !

Voyage à Bagan

Vous l’aurez compris, la cité archéologique de Bagan est vaste, aussi cette dernière réclame du temps pour être visitée dans ses moindres recoins. Toutes les parties du site ne valent cependant pas le détour, car les rénovations entreprises l’ont été sans trop de considération pour la préservation de certains détails architecturaux. Certaines parties du site ont en effet été reconstruites avec des techniques modernes, ce qui a valu au site le refus de l’UNESCO lors d’une demande de classement au patrimoine mondial.


Ce qui n’enlève rien à la beauté du site, ni à son charme, mais mieux vaut être guidé par des spécialistes locaux pour éviter de perdre du temps, car le site est très grand.


D’ailleurs, si la cité archéologique de Bagan reste au cœur de toute visite dans la région de Mandalay, la ville du même nom (Mandalay), qui est aussi la capitale de la région, abrite également plusieurs monuments et lieux d’intérêts comme Mandalay Hill, la pagode kuthodaw ou encore le Mandalay Palace.


Autrement dit, un voyage sur mesure s’impose, car pour avoir le temps de tout voir sans se presser, il faut un programme de visite bien rodé, idéalement concocté par un expert local qui saura vous aiguiller selon vos gouts, vos envies de découverte et selon votre budget vacance.