Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Mendoza en Argentine


Mendoza, c’est une région, mais c’est aussi une ville, qui toutes deux offrent aux voyageurs moult opportunités de découvertes, tant sur le plan culturel, qu’historique que sur celui de la nature. Treks en montagne, découverte des biomes de la région (écosystèmes caractéristiques de la région), visite du centre-ville de Mendoza et découverte de son architecture héritée des colonies espagnoles, circuits en voiture pour découvrir la variété des paysages qui changent du tout au tout du nord au sud et de l’est à l’ouest, autotours à la découverte de paysages toujours changeants et offrant de quoi remplir le planning de vacances bien chargées pendant plusieurs semaines, sans même jamais sortir de la province de Mendoza, la région est, vous l’aurez compris, une destination incontournable de l’Argentine. Tour d’horizon sur cette destination encore peu fréquentée et toujours très authentique.
 

Mendoza : province étincelante d’Argentine

Si elle ne brille pas encore de mille feux à l’échelle internationale, la province de Mendoza en Argentine n’en est pas moins un joyau sur le plan touristique, car elle offre une importante diversité de paysages, d’innombrables possibilités de circuits, randonnées, treks et autotours, le tout sur un territoire qui n’est finalement pas très grand.

Cette diversité, la région de Mendoza la doit à son emplacement dans le cône sud de l’Amérique latine, à savoir que d’une part, la Cordillère des Andes à l’est qui fait office de frontière avec le Chili, est une sorte de barrière naturelle qui a empêché le développement d’innombrables espèces coté chilien, mais ces espèces dont beaucoup sont endémiques, prolifères coté argentin, et d’autre part, la province de la Pampa à l’ouest, qui se caractérise par un biome unique en son genre, s’infuse jusqu’au cœur de l’ouest de la province de Mendoza.

Tout ceci concourt à une incroyable diversité de paysages et à d’innombrables opportunités de visites et découvertes pour les voyageurs en quête de dépaysement et d’authenticité.

La ville de Mendoza

La ville de Mendoza est quant à elle assez développée et continue de s’élargir vers le sud et le nord uniquement, car la cordillère des Andes l’empêche de s’agrandir à l’est, tandis que la Pampa et San Luis l’empêchent de s’étendre vers l’ouest.

La ville offre surtout de belles balades à la découverte de son architecture qui a été réalisée par le français Jules Balloffet, qui ce dernier fut appelé à la rescousse après un tremblement de terre qui détruisit complètement la ville en 1861, soit bien après l’indépendance qui elle fut proclamée en 1816. Les édifices et toute l’organisation urbaine ne sont donc pas d’allure coloniale, mais la touche architecturale de Jules Balloffet nous plonge tout de même dans un lointain passé.

Le centre-ville de Mendoza mérite donc le détour, et c’est d’ailleurs le lieu de villégiature idéal lors de vacances dans la région de Mendoza, mais nul besoin de s’attarder au centre-ville, car les alentours méritent quant à eux plusieurs jours de découverte.

Demander un devis

Treks à Mendoza

Comme vue plus haut, la région de Mendoza offre d’innombrables possibilités de treks, en montagne notamment, car le pays est traversé sur toute sa longueur (côté est) par la cordillère des Andes. Certains se disent peut-être qu’une seule sortie peut suffire à découvrir cette chaine de montagnes, mais ils se trompent, car on distingue trois zones montagneuses, dont les altitudes et caractéristiques topographiques varient d’un bout à l’autre de Mendoza, offrant ainsi, des paysages différents, mais surtout une faune et une flore variée, complètement différente d’un point à un autre.

Les amateurs de trekking trouveront donc leur bonheur et en auront pour leurs envies du dépaysement en parcourant la Cordillère principale, la précordillère et/ou la cordillère frontale. À chaque sortie, les paysages se distinguent par de subtiles différences que l’on ne peut qu’appréhender à pied, à travers les gorges des montagnes, sur leurs flancs et sommets. Mendoza ou le paradis des trekkeurs, voilà qui résume bien la destination, mais cette dernière n’est pas réservée qu’aux randonneurs.

Autotour Mendoza Argentine

Les autotours se prêtent bien à la découverte de Mendoza, car la province dispose d’un réseau routier plutôt bien développé. De plus, dès lors que l’on s’éloigne de l’agglomération du centre-ville, la nature reprend rapidement ses droits. Une nature qui est d’ailleurs luxuriante et dont les recoins les plus perdus ne sont jamais très loin finalement, et ce, en raison de l’enclavement de Mendoza entre la cordillère des Andes, San Luis et La Pampa, qui rappelons-le abritent un biome exceptionnel qui empiète sur la province de Mendoza.

Partir à la découverte de Mendoza, et plus largement à la découverte de la région de Cuyo en autotour, c’est une manière de découvrir librement les paysages, de rester à l’écoute de ses envies en décidant soit même du temps que l’on souhaite passer sur tel ou tel site, etc.

L’autotour est pour ainsi dire une formule des plus adéquates pour découvrir cette région du monde, car c’est souvent sur les chemins menant d’un point à un autre que le voyage prend tout son sens, notamment à travers les rencontres inopinées sur la route, à travers des arrêts intempestifs pour contempler un paysage marquant, etc.

Quand partir à Mendoza en Argentine ?

A Mendoza, ce n’est pas la pluie qu’il faut éviter, mais plutôt le froid, car n’oublions pas que la province est adossée à la cordillère des Andes, aussi la majorité de la province culmine à plus de 1000 mètres d’altitudes. Ainsi, après quelques minutes de voiture vers l’est (vers la chaine de montagnes de la cordillère), on passe très rapidement à plus de 3000 mètres d’altitudes, et jusqu’à plus de 5000 mètres.

Autrement dit, même en plein été, il peut faire frisquet dans les hauteurs de la province. Toujours est-il que les périodes recommandées sont les mois de mars et novembre (températures douces + très peu de pluie).

Les mois d’avril, septembre et décembre sont eux aussi propices au tourisme, alors que les autres mois de l’année, s’ils ne sont pas déconseillés, demeurent assez froids et pluvieux. Suffisamment en tout cas pour décourager certains voyageurs qui fuient la grisaille. Mais grisaille ou pas, Mendoza reste toujours accueillante.

Demander un devis