Devis express Service client : 04 58 00 53 93

Considéré comme le plus aride du monde, le désert d’Atacama dont la plus grande partie se trouve au Chili s’étend jusqu’aux frontières de la Bolivie et de l’Argentine, formant ainsi une immense barrière naturelle.
Ces pays se sont d’ailleurs disputé le désert d’Atacama lors de sanglantes guerres, non pas pour la beauté du désert, mais pour ses ressources et minerais. Mais le désert d’Atacama est plus qu’une simple et vaste étendue de sable gorgée de ressources minières, il abrite également et pour le plus grand plaisir des touristes, une chaine de volcans qui culmine à plusieurs milliers de mètres d’altitude. Le décor lunaire est planté, bienvenu dans le désert d’Atacama au Chili.

Un désert hyperaride

Recevant moins de 50 mm de précipitation par an, le désert d’Atacama compte parmi les plus arides de la planète. Ce qui peut en étonner certains, car d’une part le désert d’Atacama est situé en altitude sur la grande majorité de sa superficie, d’autre part, il est bordé par des montagnes, et enfin, les villes avoisinantes sont pour le moins pluvieuses, ce qui est plutôt curieux.


Autrement dit, la différence de climat entre le désert d’Atacama et sa périphérie est radicale, ce qui en fait un désert surprenant à tout point de vue, du moins à comparaison des déserts chauds africains ou américains qui sont d’une certaine façon, "plus traditionnels".


Mais l’aridité extrême du désert d’Atacama lui vient justement de ces éléments qui surprennent le voyageur, à savoir que la proximité des montagnes empêche les nuages de survoler le désert, alors que les villes aux abords du désert sont bien arrosées, grâce à la retenue des nuages par les montagnes justement.


L’altitude élevée concourt également à l’aridité du désert, car les différences de température entre le jour et la nuit peuvent être extrêmes, ce qui favorise la dégradation des roches qui éclatent pour finir en grains de sable au fil du temps.


Ajoutée à cela, la présence quasi permanente d’un anticyclone subtropicale maintient une haute pression atmosphérique tout au long de l’année, empêchant d’autant plus toute formation de nuages au-dessus du désert. Le ciel y est donc dégagé en permanence, ce qui en fait un terrain de jeu idéal pour les astronomes.

Demander un devis


Circuit Atacama

Le désert d’Atacama a cette particularité d’offrir plus que des dunes à parcourir à pied, en quad ou autre moyen de locomotion. En effet, les particularités climatiques évoquées plus haut font de l’endroit un lieu idéal pour observer le ciel, aussi peut-on y trouver plusieurs observatoires installés sur des collines.


Le désert d’Atacama peut donc avoir des aires de station lunaire selon l’endroit où l’on se rend, ce qui donne une touche de mystère et de fantastique à tout circuit dans ce désert. Les observatoires plantés au milieu de nulle part ne sont d’ailleurs pas les seuls éléments qui nous font imaginer être sur une autre planète.

La topographie du désert en lui-même est suffisamment proche de celle des quelques planètes convoitées par la NASA pour que cette dernière y fasse des tests grandeur nature, en faisant circuler ses robots dans le désert !


Comprenez par-là que le désert d’Atacama offre un dépaysement qui va au-delà de la réalité, il peut offrir une touche de fiction par le simple fait de poser son regard au loin. Le désert d’Atacama a d’ailleurs été pris pour décor de plusieurs films à gros budget.


Et dans ce monde étrange, la faune et la flore sont à la mesure des particularités d’Atacama. La plupart des espèces sont en effet endémiques, et sont pour la plupart réputées les plus robustes et dures de la planète !

Autour du désert

Le désert d’Atacama est à l’image de ses environs, tout droit tiré d’un film de science-fiction dont on devient acteur en allant le visiter. On pense notamment aux étendues de sel et aux lagunes de toutes les couleurs que l’on peut observer aux alentours, en Bolivie notamment.


Les pays voisins ont en effet hérité de particularités directement liées à la présence du désert d’Atacama, aussi l’idéal consiste à créer un voyage combiné entre le Chili, la Bolivie et l’Argentine.

Tout dépend évidemment du temps dont on dispose et de ses envies de découverte, alors n’hésitez pas à demander conseils à un expert local à travers une demande de devis sur mesure autour du désert d’Atacama.